Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 16:46
Canne créole. Chaque jour, je roule entre deux murs de cannes de 3 ou 4 mètres de haut, et souvent à 25km/h derrière un cachalot (camion transportant les cannes jusqu'à la distillerie). Je ne vous parlerai bien de cette culture que dans une semaine ou deux, lorsque j'aurai visité le musée du sucre à Stella matutina. Il suffit de savoir que les champs de canne sont étroitement liés à l'histoire de la société réunionnaise depuis ses débuts, que cette culture couvre les 3/5è de la surface cultivable de l'île, qu'elle se récolte principalement à la main avec un gran sab et qu'en plus du sucre, elle permet de produire une boisson qui est un véritable symbole de l'attachement au sol natal : le mythique ronm Charrette. Beaucoup de tisanes thérapeutiques en contiennent et les petits verres de rhum déposés dans les autels dédiés à Saint-Expédit ne sont pas rares. Mesdames, un retard de vos règles ? Allez, un petit verre de ronm.
Toujours un peu plus réunionnais chaque jour, j'ai donc sacrifié à la tradition cette après-midi en aranzhan du ronm péi. Chacun a sa manière d'arranger. On est rhum bibasse, rhum cannelle, rhum citron, rhum vanille ou rhum goyave et certains gardent jalousement leur secret. Pour m'éviter de choisir, j'ai multiplié les petits arrangements avec les traditions locales, ça évite les jalousies et j'ai déversé pêle-mêle dans le Charrette : sucre de canne, cannelle, fahame (orchidée sauvage), anis étoilé, vanille (gousse ouverte sur toute la longueur), sirop de gingembre, morceau de citron, morceau d'orange. Et alors me direz-vous ? Eh bien, nous ne le saurons que dans 2 ou 3 mois, car il est impossible d'arranger du ronm sans le laisser macérer 2 mois à l'abri de la lumière. Et le jour J, attention à ne pas multiplier les Ti'racks (coups de rhum) car il fait 49° !
Carte postale : ref 1052 Jade Réunion Island Edition 0262533440 photos villon 28


Partager cet article

Repost 0
Published by jorgensen - dans canne et rhums
commenter cet article

commentaires