Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 13:08

Bonjour ! Je suis Philippon. Vous vous intéressez à moi , semble-t-il ! Merci , c’est trop aimable. Voilà , je suis un chat des hauts , des hauts de St Leu et j’ai été trouvé , paraît-il du côté de La Fontaine st Leu. Mon ancienne maîtresse , Régine Pellegrini , m’avait recueilli pour sa fille . Je suis tatoué, j’ai mon carnet de santé, mais plus mes pompons ! eh oui ! pourtant je m’appelle Philippon ! ironie du sort !
Ma petite maîtresse étant partie faire des études en France , je suis resté avec sa maman qui a dû quitter la Résidence Bassin Bleu , chemin des Bancouliers , en août 2005 . Mais je dois avoir un ange gardien car peu de temps avant notre départ de La Fontaine , je vois débarquer chez nous une certaine Lydia venue visiter l’appartement que nous habitions. Et ma Maîtresse , la mort dans l’âme ( ça , c’est ce qu’elle dit !) de lui proposer de m’adopter pour m’éviter de passer sous une voiture dans sa nouvelle maison de st Paul ! Et en un tournemain , je change de mains , je change aussi d’appartement ; je vais habiter celui du dessus mais j’ai mon panier et ma couverture .
Mais ce qu’on m’avait caché , c’est que de fils unique que j’étais , je devais partager mon nouveau territoire avec une tahitienne soit disant , du nom de Copine et qui n’avait de copine que le nom ! mais c’était ça ou la DDASS ! Bon gré , mal gré , j’accepte de cohabiter et je finis par trouver ma place. Il faut vous dire que j’ai une particularité : je parle ! et l’autre , celle de Tahiti , elle est muette ! Elle est jolie avec ses trois couleurs et je vois bien que Lydia en pince pour elle mais moi je parle et ça plaît beaucoup à Dominique , à Florian et à Cyril ! Nous passons ainsi 2 ans et demi au chemin des Bancouliers jusqu’ au mois de décembre 2007 où de nouveau le problème du territoire se pose. Lydia déménage. Je le sentais venir ! Tous ces cartons , toutes ces allées et venues , ces meubles que l’on déplace . Mon Dieu pourvu qu’on n’oublie pas mon panier et ma couverture !
Je dois avouer que les premiers temps ont été durs . Pourtant nous n’étions pas loin de mon lieu de naissance , à peine 500mètres ! Et à proximité cette fois-ci de la route , la fameuse route où je vais me faire écraser si je quitte mon chemin des Bancouliers ! Pour qui me prend-on ! je prends mes repères , j’apprends à traverser la route pour essayer de convaincre Copine , restée là-haut malgré plusieurs tentatives , de nous rejoindre car Lydia culpabilise déjà ! pourquoi moi je reste ! c’est Copine la légitime , moi , je suis une pièce rapportée ! Copine ne veut rien savoir et elle me charge d’expliquer qu’enfant de Bohême , elle n’a jamais connu de lois . Copine est une chatte rebelle que nul ne peut apprivoiser ! Le temps passe . Et je dois cette fois-ci composer de nouveau avec les chats du quartier : un certain couillu qui s’est récemment introduit parmi nous et surtout celle des voisins qui se fait appeler Bianca . Pas plus apprivoisée que l’autre ! On va bientôt m’appeler Petrucchio ! clin d’œil à Shakespeare et à mes maîtres en souvenir d’une certaine Mégère Apprivoisée ! Ma maîtresse est professeur de lettres et nous faisons partie maintenant d’une élite intellectuelle, celle des gens de lettres. C’est ce qui explique d’ailleurs que je l’ai embauchée , à titre de négresse, pour rédiger ma biographie à votre intention. Voilà ! Je voulais vous dire aussi par la même occasion que je suis ravi que vous vous soyez joint à nous dans cette maison bleue adossée à la colline.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

BIANCA 31/10/2008 16:38

Bonjour, c'est moi, Bianca ! je réagis à la biographie de mon ami Philippon : d'accord, c'est bien raconté, émouvant, très juste, et il a beaucoup de culture. D'ailleurs je m'en suis aperçu depuis longtemps, car de quoi croyez-vous que nous parlons en partageant les croquettes ? De littérature bien sûr. Seulement voilà : il aurait pu éviter de me comparer à la Mégère shakespearienne. Quoi ? Moi, une odalisque, une maja, une égérie, d'accord ! Mais pas une mégère ... Je vous prie donc de trouver ci après une photo de moi ( photo : John) qui confirmera mes dires ....