Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 06:17


« il ne faut jamais s'endormir sous un banyan » merci à Christine de nous rappeler cet adage qui, à mon avis, ne s'entend pas qu'à la Réunion car il me dit quelque chose. Deux posts botaniques consécutifs : oui, les plantes, jardins et forêts ont une très grande importance ici et je ne vais pas m'arrêter de vous parler de feuilles, fleurs, fruits, essences, légumes, racines, plantes médicinales, céréales et cactées de sitôt.

La journée d'avant-hier fut consacrée à une petite rando dans les Hauts de Saint-Paul jusqu'à l'îlet Alcide. Il faut d'abord monter en voiture par la route du Maïdo, la quitter à la cote 1300m et s'engager dans la route forestière des cryptomérias. Au parking, c'est parti : bâton, appareil-photo, sandwich et surtout gourde. La randonnée, qui utilise le sentier Omega, a duré pour moi 5h 30 AR pause repas comprise, mais si on est sportif, elle est faite en 3h 30. A l'arrivée, on est à 1600 mètres d'altitude, et à ses pieds, on a la rivière des Galets (1400 mètres plus bas !) avec en vis à vis la superbe sentinelle de Piton Cabris. Le sol est parfois boueux et il est difficile de ne pas glisser une ou deux fois dans un passage de ravine, une série de marches planchéiées ou un petit pont de bois. Passage émouvant près du tamarin qui a plus de 4 siècles. On est sûr d'être arrivé à l’Îlet Alcide grâce à la hutte reconstituée par l'association Bois-de-Nèfles Découverte.




gustave doré, la belle au bois dormant











Rando facile, lors de laquelle on rencontre des enfants et des familles. On en revient convaincu que c'est ici que Gustave Doré a trouvé son inspiration pour illustrer les contes de Perrault, au moins pour la Belle au bois dormant, le Chat botté, Cendrillon et surtout le petit Poucet : le risque de se perdre est grand. Des arbres plus forts que les cyclones (tamarin des hauts, tan rouge), peuplant l'îlet avant l'arrivée des hommes à Bourbon, un océan végétal avec grosses vagues et fonds sous-marins richement vascularisés de racines, lianes, guirlandes et branchages, tapissés de fougère arborescente ou corail et d'orchidées, peuplés de poissons-fleurs (hibiscus, ti carambole) et d'oiseaux enchanteurs-chanteurs d'opéras (oiseaux la Vierge, merles péi et tec-tecs), le tout dans une lumière d'aquarium surnaturelle. Beaucoup d'épiphytes (qui poussent sur un support végétal) : mahots, mapous, écheveaux de barbe de saint-antoine.

Hochements de tête, dodelinements, génuflexions des premiers temps bibliques, compagnonnages, tutorats, musculation, étreintes prolongées, torsions, cicatrices, baisers, caresses de velours, patiente attente, les arbres de cet exubérant capharnaüm ont beaucoup à nous apprendre.



gustave doré, le petit poucet

« Vincent Clain Alcide s’installe à cet endroit en 1926. Il vient de Mare à Martin dans le cirque Salazie pour y cultiver et distiller le géranium. Il n’est pas le premier habitant des lieux. Il a été précédé sur place par Mafouta, esclave marron, qui a donné son nom au cirque de Mafate. Vincent Clain Alcide aura de nombreux ennuis avec les Eaux et Forêts, ancêtre de l’ONF. Ses défrichements aperçus depuis Dos d’Âne (1100 m d'altitude, sur la rive nord-est de la rivière des galets NDLR) par l’agent forestier lui vaudront bien des soucis. La famille déménage en 1944. L’îlet Alcide revient sur le devant de l’actualité lorsqu’est décidé d’installer à la Réunion l’antenne Omega. L’un des projets consiste à tendre des câbles au dessus de la rivière des Galets entre l’îlet Alcide et Dos d’Âne. Heureusement, le sol trop friable condamne l’opération qui n’aurait pas manqué de défigurer le paysage. De cette histoire ne subsiste qu’un trou profond creusé à l’îlet Alcide sans doute pour servir de point d’ancrage, une aire de posé d’hélicoptère et la piste Omega dont l’aboutissement devait être l’îlet Alcide et qui n’a jamais été achevée ».


Je n'ai vu ni Dos d’Âne, ni la rivière des galets car, comme il fallait s'y attendre à cette époque de l'année, le brouillard ne s'est pas levé.







Partager cet article

Repost 0
Published by jorgensen - dans randonnées
commenter cet article

commentaires