Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 21:33
CHANT III

au Port
            ma mère
                           cette moitié de ciel
selon le grand timonier
se levait tôt
                    le matin
pour voir si les étoiles
scintillaient
                     dans la nuit noire
de la chambre endormie
et ses caresses
                              à la rosée du matin
étaient de l'ambroisie
                                       donnée
aux plus sages de tous


ô Port
                        vavangue
en cette moitié de ciel qui s'étire
loup-couru
                        entre les wagons
dans le chantier du CPR
errance folle
                         plus folle que galaber
avec par-dessus nos têtes
l'hirondelle solitaire
                                   tournoyant
comme le pauvre du vendredi

Pointe et Complainte des galets, 1988
Patrice Treuthardt

Partager cet article

Repost0

commentaires