Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 21:56
A la Bouille, il n'y a pas que le souvenir d'Hector Malot, il y a une lumière spéciale qui a attiré des peintres.



Rien d'étonnant à ce que La Bouille fasse partie du 4è circuit impressionniste : "le fleuve à La Bouille, à Sahurs et à Saint-Nicolas de Bliquetuit". Au moment où Sisley tente de saisir les nuances changeantes du ciel, Monet réalise une deuxième série de cathédrales de Rouen.

La Seine à La Bouille, Edward William Cooke (1811-1880). Tableau de l'exposition "Normandie romantique" au Musée des Beaux-Arts de Rouen (du 16 mai au 16 août 2009)

Pour rentrer à Canteleu, Danielle et moi passons devant le château d'Hautot qui nous rappelle que l'auteur de Bel-ami hante lui aussi la région. Restaurants, hôtels, arrêts de bus, collèges et ponts s'appellent Bel-ami, Flaubert, Maupassant ou Bovary.

Et c'est justement dans l'église de Canteleu que furent célébrées les funérailles du "Vieux" en mai 1880. Y assistaient Goncourt, Maupassant, Daudet et Zola qui nous a laissé un compte rendu bouleversant de l'enterrement :
http://pagesperso-orange.fr/jb.guinot/pages/flauzola.html
En 2010, nous reviendrons dans ce qui reste du pavillon de Croisset, dans son gueuloir. En bas de Canteleu. Au bord de la Seine.



Partager cet article

Repost 0

commentaires