Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 18:55

Rentrée scolaire aujourd'hui à La Réunion. Extrait du discours du Recteur : “Le créole est une langue vivante régionale. En 2007, les enseignants habilités étaient au nombre de 27 ; en 2009, ils sont 114. Chaque école, en fonction des demandes des parents, peut présenter un projet de classe bilingue. Il y a actuellement neuf classes bilingues français-créole, ce chiffre devrait monter à quinze dans l’année”.

 

Trouvé dans ma boite aux lettres hier, un petit guide du tri sélectif (lo liv pou protèz nout' lenvironneman)... bilingue

Confirmation de cette présence plus grande du créole écrit dans l'information publique que je notais dans le billet « Créole 5 » du 12 août.

 

Exemples :

in prinsip' lontan nou té itiliz toultan

la salté i zèt pou vréman

ousa i sa va ? (où vont nos ordures ménagères ?)

dé trwa légzanp (quelques exemples)

lé désé i ansèrv pou fé nouvo produi avèk

kosa i fo fé ? (que faut-il faire ?)

lé désé i ansèrv pou fé fimié pou la tèr

la kaz osi nou pé fé fimié

kosa lé bon pou fé fimié ? (que mettre dans le composteur ?)

tout'bann boutèy ek bokal an ver

lo bann grogro désé

biyin okip nout'zanimo

kosa i fé ansanm lépav loto (que fait-on des épaves de véhicules ?)

arèt gaspy do lo

réflési inpé pou bat'karé (pour vos déplacements, pensez à utiliser les bus, le vélo, le covoiturage ou la marche à pied)

a la ousa i fo mèt lo bann désé

 

J'ai retrouvé et scanné un article intéressant Sylvie Wharton sur la situation sociolinguistique rényonaise : « Enseigner le français à La Réunion : toujours des chantiers en perspective ! » in Le Français aujourd'hui n°132 janvier 2001 « Le Français vu d'ailleurs ». Les tendances repérées se sont accentuées, mais les moyens budgétaires fondent ces dernières années ce qui empêche de concrétiser les propositions faites par Sylvie Wharton (MdC Sciences du langage à l'IUFM).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires