Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 19:13
Grisou

Ce matin, 7h, je pars à Saint-Pierre où j’ai rendez-vous avec mon médecin. Dans ma varangue, partout : du sang. J’aperçois une grosse tête de rat, une grosse queue de rat et des viscères. Qui a éliminé cette bestiole qui aurait bien aimé pénétrer dans mon appart ? un moumoute ou, plus probablement, vu la taille du rongeur, un bonchien. Pas Philippon ou Moumie qui étaient affamés, pas Grisou non plus, ce serait trop risqué pour son catogan, mais peut-être Ptimaon, Tao ou Sitarane.

 

Grisou en effet, du fait de son embonpoint et de sa clochette, fait rêver les petites moumoutes naïves de la région, mais, me confiait récemment Philippon, "avec son nouveau catogan, son ego va rapidement devenir surdimensionné". C’est pourquoi, je suis dans l'obligation de ne verser que des croquettes Light – 17% de calories dans son écuelle. Et en nombre limité.

 

Shanti

Un bonchien d’artiste : Shanti. Il habite les Colimaçons. Pacifique comme son nom l’indique (kat onoma) : om shanti = que la paix soit avec vous et dans l’univers (en sanskrit). Dans le billet du 17 juillet, j’énumère des matériaux utilisés par Ka.Ty sa maîtresse : « jute goni, bois flotté, métal rouillé, clous, carton, fibres de coco, sable, tissu, corail, écorce de papacagnaouli, coquillages, algues séchées, ficelle, cordage, lave, bambou, os de seiche ». Shanti est patient. Il sait qu’un jour, Ka.Ty utilisera du poil de Shanti pour créer un chef d’œuvre.

 

chatbli

Clairette

J’ai promis en janvier des photos de Clairette et Chatbli qui habitent les Deux-Sèvres. Il fallait en effet rendre hommage à ces deux moumoutes qui, à l’âge de 7 ou 8 mois, étaient déjà capables d’attraper un levraut et de le faire entrer par la chatière. Ce que leur maîtresse Lucie appelle « un petit lièvre assez gros ». Clairette pousse, Chatbli tire, et Lucie essaie ensuite d’attraper le levraut dans le garage pour qu’il ait la vie sauve.

 

Clovis

Enfin, vedettes qui résident au Tampon : trois bonchiens et deux moumoutes.

Premier bonchien : Clovis.

Porter le nom du roi des Francs à la fin du 5è siècle et au début du 6è doit être difficile en milieu créole penserez-vous. Il n’en est rien. J’avais l’an dernier un élève prénommé Clovis. Le mot vient du francique et a donné le prénom Louis… et beaucoup de Louis furent des bourbons.

 

Plume

Deuxième bonchien : Plume.

 

Troisième bonchien : j’ai oublié son nom. Je promets de réparer prochainement l’oubli. En attendant, je dirai, comme Françoise dans A la Recherche du temps perdu : « c’est un chien que je ne connais point ».

 

Lumo

 

Couzzi

 

Pour présenter les 2 moumoutes tamponnais, je copie-colle leur biographie, rédigée par leur maîtresse :

 

"Le chat noir s'appelle Lumo (chat lumo), né le 21 février 2002. Après une fugue de 5 mois - il n'avait que 4 mois alors - il est revenu un soir de décembre chez nous. Depuis, il ne décolle plus de la maison. Ses activités sont fauteuil, canapé, lit, gamelle de croquettes. Il est d'une grande intelligence : il ouvre les portes seul, ce qui n'a peut-être rien d'extraordinaire, mais lui, il peut les ouvrir en les tirant. Il peut aussi faire glisser les fenêtres et de ce fait venir nous faire des calins la nuit, au grand désespoir d'André. Nous sommes obligés d'enclencher le système de blocage des fenêtres. C'est un grand chasseur. La nuit, il daigne quitter son petit confort pour aller taquiner la souris, le margouillat ou le caméléon. Il adore aussi les yaourts et pour manger le fond du pot, comme sa langue est trop courte, il plonge la patte et la lèche après. Fallait y penser ! Lumo, de par son physique, est une véritable panthère noire bonzaï.
La chatte noire et blanche s'appelle Couzzi (car chat couzzi). Je sais c'est mauvais. Elle est née le 30 mai 2002. Nous l'appelons Mimine. Pourquoi, on n'en sait rien. Couzzi c'est bon pour le véto. C'est une véritable peluche. On peut la caresser des heures durant sans qu'elle ne montre quelque agressivité que ce soit. Elle aussi pratique le fauteuil, le canapé, le lit et la gamelle de croquettes. Elle trouve toujours des endroits insolites pour dormir : sur la photo, c'est dans le lavabo mais l'autre jour je l'ai trouvée dans une corbeille où je range quelques bijoux de pacotille dans ma salle de bains. Dès que l'on sort un sac de voyage, elle se fourre dedans dans les minutes qui suivent. Elle est d'une ponctualité extraordinaire : tous les matins à 6 h, elle se poste devant la porte de notre chambre et attend qu'on lui ouvre. Après, elle reste sur le lit une bonne partie de la matinée. Mimine est plus téméraire que Lumo. Elle s'aventure un peu plus dans le jardin et ose braver les bonchiens. Elle chasse également. Il n'est pas rare de trouver des plumes d'oiseau au pied de la porte de notre chambre le matin à notre réveil. Mimine est moins intelligente que Lumo mais dix fois plus gourmande que lui. D'ailleurs, je la trouve trop grosse.
Lumo et Mimine ne s'entendaient pas très bien en métropole. Le fait d'avoir vécu la même galère, c'est-à-dire avoir voyagé dans la soute de l'avion tous les deux côte à côte, les a rapprochés."

Clôturons ce billet par un lien qui pointe vers les moumoutes artistes

http://www.monpa.com/wcp/index.html

http://www.monpa.com/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chantal 30/08/2009 07:51

Le bonchien dont tu ne te souviens pas du nom, c'est Ellypse. Je sais, il y a une faute d'orthographe mais c'est la SPA qui l'a nommée ainsi. Nous l'appelons néanmoins "la p'tite Lili".