Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 23:33

P1190038 (Large)

En dépit des attentes interminables, il est impossible de s'ennuyer à Diego et à Ramena

Qui est-ce qui va manger du bon mérou ? les clients de la Gargotte dynamique tenue par Charlotte.

 

P1190041 (Large)

capitaines, perroquets, demoiselles

 

P1190144 (Large)

Avant

 

P1190142 (Large)

Après

 

P1190430 (Large)

 devant le 5tropprès

 

P1190546 (Large)

la gargotte d'Elodie (élève de CE1)

 

P1190547 (Large)

 

P1190437 (Large)

Certaines affiches électorales sont venues jusqu'à Ramena (1er tour de l'élection présidentielle le 25 octobre dernier) 

Ici celle de la candidate des Verts, Saraha Rabeharisoa, (4,5% des suffrages, arrivée 5è sur 33 candidats)

 

P1190954 (Large)

  C'était difficile d'avoir des détails sur les programmes mais parfois on avait droit à des bribes dans les interviews publiées dans des quotidiens. Encore plus difficile de croire que l'heureux élu (2è tour le 20 décembre) tiendra toutes ses promessesmais sait-on jamais ?

 

P1190171 (Large)

  La THB (three horses beer) est une bonne bière. Mais la Libertalia est encore meilleure. Elle tire son nom de cette république libertaire qui aurait été fondée par le pirate Misson et son comparse italien Caraccioli (modèles du capitaine Crochet) à l'époque de Louis XIV dans la Baie des Français entre Diego et Ramena. Inventée il y a 351 ans, la Libertalia surpasse forcément toutes les autres bières. Surtout lorsqu'elle est servie à L'Art'Kenciel...

http://latribune.cyber-diego.com/histoire/111-libertalia-oh-legende-cherie.html

 

P1190168 (Large)

 

P1190172 (Large)

 

P1190167 (Large)

  A l'Art'Kenciel, on trouve souvent sous sa table un canard, une poule ou un lapin

 

P1190164

et si on regarde dans la rue, on peut même voir passer une jeune mariée et son mari général

 

P1190220 (Copier)

le 29 septembre : 5è marathon de Diego !

un certain nombre partent en chaussettes

beaucoup de marathoniens malagasy terminent pieds nus

 

P1190222 (Copier)

6h 30 place de la mairie, c'est parti pour les 42,195 kms 

Le marathon de Diego est réputé pour sa grande difficulté. Tous les coureurs disent à quel point le varatraza est l'Ennemi. Il tournoie, déstabilise, empoussière les yeux, assèche les gorges. Il faut de plus sans cesse regarder où l'on met les pieds tant la piste est bosselée, trouée de nids de poule. Il y a la chaleur. Il y a enfin les nombreux dénivelés tout au long du parcours. Cette année, pour la 5è fois consécutive, malgré la présence de mahorais, de réunionnais, de français, de canadiens, d'américains dans les 120 coureurs, c'est encore un malgache qui a remporté l'épreuve.

 

P1190225 (Copier)

 

P1190234 (Copier)

  Pour le vainqueur William Rasendrason, après 2h49 d'efforts, l'arrivée n'est plus très loin.

Le 2è est 10' derrière. Le 3è : 35' !

 

P1190245 (Copier)

  Arrivée de la 1ère féminine, Landirina Ratinarisoa en 3h 39' : le 5è temps !

  quel talent

Partager cet article

Repost 0

commentaires