Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 13:59

suite des articles du 7 mai 2011 et 19 octobre 2012 dans ce blog

Quand je pense que l'AEFE a le culot d'avancer l'argument de l'inefficacité pédagogique avec des résultats excellents au bac

Cette décision est tout simplement incompréhensible. Pour des économies inexistantes, la France abîme encore un peu plus son image à l'étranger. Dans les mois qui viennent des centaines d'entreprises de la région de Diego vont fermer puisque le risque de scolariser les aînés au lycée français de Tana ne sera pas pris et que toute la famille déménagera dans un autre pays. Pourquoi tant d'opacité ?

http://latribune.cyber-diego.com/actualites/753-fermeture-du-lycee-francais--la-mobilisation-des-opposants-ne-faiblit-pas.html

Fermeture du Lycée Français : la mobilisation des opposants ne faiblit pas
PDF Imprimer Envoyer
Actualité
Mercredi, 31 Octobre 2012 12:22
Fermeture du Lycée Français : la mobilisation des opposants ne faiblit pas 
Fermeture du Lycée Français : la mobilisation des opposants ne faiblit pas

L'annonce officielle de la fermeture définitive de la section lycée du Lycée Français est tombée, mettant un terme à des années d'expectative. Une forte mobilisation se met en place pour faire annuler cette décision qui si elle était maintenue aurait des conséquences très graves.

Les élèves et leurs parents, coordonnés aux sein de l'APE (Association des Parents d'Élèves), suite à l'annonce faite lundi 15 octobre aux professeurs de cette possible décision, avaient programmé une journée d'action le jeudi 19 avec la fermeture du lycée, un défilé dans la ville, et le maintien d'un piquet de grève. Au cours de la matinée était annoncée la venue à Diego Suarez de Mr Lledos, le coordonnateur de l'AEFE pour l'Océan indien (Association de l'Enseignement du Français à l'Etranger) pour rencontrer les représentants de l'APE. Lors de la rencontre, dans les locaux de l'Alliance française, le Coordinateur a lu le télégramme annonçant la fermeture définitive de la section lycée. Un bruyant chahut s'ensuivit qu'il fallut un moment pour calmer avant que les représentants de l'APE acceptent de revenir à la table des discussions.
Mais devant l'absence évidente d'une réelle volonté de dialogue de l'AEFE et la vacuité des arguments avancés pour justifier cette fermeture, les parents d'élèves ont décidés de ne pas en rester là et de tenter de faire sortir le débat concernant cette décision du petit cercle des services de l'AEFE pour y impliquer les autorités locales, régionales, et nationales, ainsi que les représentants des français de l'étranger. Deux courriers ont donc été remis solennellement à Mr Romuald Bezara, le Chef de la Région DIANA, qui s'est déclaré très touché lui même par cette décision et conscient des conséquences catastrophiques pour le tissu économique et social de la région qu'elle ne manquerait pas d'entraîner si elle était maintenue. Il s'est engagé à faire remonter ces courriers auprès de sa hiérarchie en insistant pour que cette question soit débattue au plus haut sommet de l'État.
Les parents d'élèves quant à eux restent mobilisés et préparent une série d'actions qui commenceront à la rentrée des vacances de la Toussaint, le 5 novembre. Une pétition a déjà recueilli près de mille signatures, et une page facebook a été crée pour rassembler les informations sur ces actions :
http://www.facebook.com/ape.lfds

lien pour info :

http://www.newsmada.com/index.php/component/content/article/14-derniers-actus/1493-crise-politique-une-perte-de-53-milliards-de-dollars#.UJQlGYaWbU0

Partager cet article

Repost 0

commentaires