Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 10:58

P1000961 (Large)

devant le musée des Sakalava

 

P1000809 (Large)

ça commence tôt le matin un 5 avril

longtemps on longe des raphias, plus de 15 mètres de haut

 

P1000811 (Large)

9h de piste, c'est fatigant

 

P1000838 (Large)

mais la traversée en coque pour rejoindre l'île de Nosy Be est une récompense

 

P1000839 (Large)

 

P1000842 (Large)

 

P1000844 (Large)

 

P1000845 (Large)

 

P1000853 (Large)-copie-1

au restaurant, le 1er soir

 

P1000855 (Large)

devant l'hôtel, les enfants des rues

 

P1000893 (Large)

nous sommes logés au Royal Pacifique

P1000894 (Large)

 

P1000895 (Large)

le lendemain départ pour l'arbre sacré Sakalava

 

P1000908 (Large)

pas sûr qu'un vasaha eût pu faire passer notre bus dans les fondrières sans problème, il faut un chauffeur malgache pour ça

 

P1000917 (Large)

l'accueil est assuré par des makis (très polis)

 

P1000924 (Large)

 

P1000926 (Large)

 

P1000900 (Large)

 

P1000928 (Large)

Avant d'aller déposer son offrande, il faut se déchausser et se vêtir d'un lamb

 

P1000936 (Large)

  La société Sakalava est matriarcale et polygame. Les hommes peuvent avoir plusieurs épouses. Les femmes plusieurs maris. Les enfants étant des dons de Dieu, on peut en avoir beaucoup. En 1700, il y avait 1000 enfants dans la famille royale. Pour savoir qui règnerait, on dut se limiter aux enfants de l'époux principal et de l'épouse principale.
Il y a un fady (= interdit ; prononcer fad) à respecter près du Ficus sacré : ne pas faire pipi. La tisane faite avec ses feuilles arrête les diarrhées. En un mois, ses racines aériennes peuvent s'allonger d'un mètre.
Voici résumées les explications de notre guide : "Un Sakalava qui a un problème (stérilité, maladie etc) doit venir prier dans un lieu sacré comme celui-ci. Pour les Sakalava, les Esprits des ancêtres se réincarnent. Ils viennent de l'est tous les matins dans les lieux sacrés pour prier, et le soir, ils retournent dans leurs tombeaux. Pour demander quelque chose à Dieu lorsqu'on a un problème, il faut passer par l'intermédiaire des Esprits. Voilà pourquoi, pour se les concilier, il faut se recueillir ici, sous ce banyan (Ficus religiosa) et déposer des offrandes : miel, rhum, zébu dont on laisse la tête, et même de l'argent lorsque le voeu a été exaucé". Inquiétude chez les élèves qui se demandent comment revenir à Nosy Be pour remercier le Dieu si leur voeu est exaucé.

 

P1000943 (Large)

 

P1000945 (Large)

 

P1000954 (Large)

  le musée des Sakalava raconte en images toute l'histoire de Nosy Be et de Hellville

 

P1000868 (Large) (2)

au retour, il est temps de commencer à travailler à l'Alliance Française avec Vincent Lombard, le metteur en scène

 

P1000884 (Large)

En France, faire travailler ensemble des primaires et des collégiens a toujours été impensable. A Nosy Be, c'est possible (Lycée Français de Diego et Ecole Française de Nosy Be). 

 

P1000889 (Large)

Partager cet article

Repost 0

commentaires