Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 05:15

lettrine n

 

Donner dans un article de blog une idée de ce que réalisent des classes de collégiens dans le cadre des arts plastiques et de l'histoire des arts est une démarche délicate. Une multitude de questions arrivent tout de suite à l'esprit. Déjà, il est difficile de disposer de photos de travaux des élèves. Lorsqu'on travaille (sur soi), qu'on cherche et découvre, qu'on est dans l'inachevé, on a autre chose à faire qu'à assurer la publicité de sa tâche. A la faveur d'une correction de cahiers, j'ai pris quelques clichés qui risquent de faire naître des questions du type "pourquoi lui et pas moi" ou l'inverse "je ne voulais pas qu'on montre mon travail". J'ai donc cherché un certain anonymat en mettant plus d'un exemplaire par consigne, plusieurs travaux dans la même photo. J'espère surtout que l'on évitera de personnaliser sur le mode de la réussite ou de la non-réussite. A chacun sa subjectivité et sa sensibilité. Mais j'ai fini par me faire un devoir d'évoquer 6 mois de travail de 235 collégiens pour 3 raisons. Il s'agit d'abord de tenir ma promesse, lorsque, en septembre, je pensais pouvoir mettre en ligne dans un blog du lycée, des photos des réalisations, en particulier en Land Art. Mais la lenteur du débit ADSL et des clés 3G à Diego dépasse l'imagination (10kb/s env). Un tel projet est remis aux calendes grecques. L'affichage dans ma salle est imprudent tant elle est peu surveillée, je ne prendrai pas le risque de voir disparaître un travail qui a demandé des heures. Et pourtant la reconnaissance par un public est légitime et nécessaire. L'article qui suit sera donc mieux que rien. Un jour viendra peut-être où le débit internet ayant augmenté, les collégiens du lycée Sadi Carnot, aidés par Google, pourront redécouvrir quelques-unes de leurs oeuvres et de leurs camarades. La deuxième raison est pédagogique : au LFDS comme dans la majorité des collèges, l'enseignement de l'histoire des arts n'est obligatoire et effectif dans les 4 niveaux que depuis cette année. Il est très utile pour les profs de confronter les directions prises pour mettre en oeuvre le programme. Ce qui est photographié ici par exemple, vient toujours, on le verra, après la découverte préalable d'un artiste, d'une oeuvre, d'une technique, d'un mouvement. La troisième raison, c'est l'hommage et les encouragements qui sont dûs aux élèves. A Diego-Suarez, leurs conditions de travail sont très difficiles : manque de matériel, pannes d'électricité et d'eau, longueur des trajets, chaleur accablante, manque de documentation. Mais le résultat est là : émotion, humour, créativité, vigueur, sensibilité, optimisme. Bravo à elles, bravo à eux.

 

P1000150 (Large)

  L'année a commencé en 5è avec l'étude de lettrines sur des manuscrits du XIIè et XIIIè. Chacun en a inventé une avec l'initiale de son prénom.

P1000175 (Large)

En 5è également, l'art gothique passe par celui des rosaces. J'avais conseillé de ne pas chercher à copier une des rosaces médiévales étudiées et à faire simple. 

 

P1000152 (Large)

En 4è, après avoir visionné la remarquable émission Palettes consacrée à Hokusaï, nous avons commenté longuement "la Grande vague" dont mon amie Fanny m'avait fourni l'affiche. J'ai demandé une fidélité qui permette de reconnaître l'estampe d'Hokusaï (idéogrammes, mont Fuji, crochets des vagues par ex) mais avec un style personnel dans l'appropriation.  

 

P1000155 (Large)

 

P1000159 (Large)

 

P1000151 (Large)

  L'étude de tableaux de Monet à Giverny et son travail sériel ont donné l'idée de réaliser des variations autour de nymphéas stylisés avec recours au compas et un petit air japonisant puisque j'ai fait constater la passion de Claude Monet pour les estampes nippones. Toutes techniques autorisées : crayons de bois, aquarellables, craies grasses, pastels, collages

P1000153 (Large)

 

P1000161 (Large)

 

P1000162 (Large)

 

P1000163 (Large)

 

P1000160 (Large)

 

P1000157 (Large)

 

P1000158 (Large)

Toujours en 4è, une émission sur la restauration de la Galerie des glaces, des tableaux de Vermeer, "Le tricheur" de De la Tour nous ont fait découvrir l'importance de la mise en scène et de la pose. Comment articuler des symboles comme le damier, les cartes à jouer et la fleur de lys ? Les dessins de coquillages et de natures mortes ne fait que commencer.

P1000164 (Large)

  Après la découverte de "La chambre à Arles" nous avons cherché à comprendre comment Vincent avait soigneusement respecté les règles de la perspective en représentant sa chaise.

P1000156 (Large)

 

P1000165 (Large)

  En 3è, après l'étude de Guernica, j'ai proposé de retravailler une reproduction en la déstructurant pour mieux rendre hommage aux victimes et à Picasso. J'ai eu des puzzles dans lesquels toujours le tableau initial se reconnaît. Parfois avec un jet de gouttelettes d'encre rouge sang en travers.

P1000166 (Large)

  Après avoir découvert les séries de billets de 1 ou 2 dollars d'Andy Warhol, le tableau de Basquiat où Mona Lisa prend la place de l'effigie de Georges Washington, nous avons cherché comment créer un billet de banque en relation avec l'art ou avec un artiste. Plusieurs choses frappent dans ces billets :
- l'autodérision et l'humour dans la mise en scène de soi ; la Première Présidente de Madagascar ne manque pas de sel par exemple
- la fierté de vivre à Diego : le pain de sucre Nosy Longo, les tsingy de l'Ankarana, silhouette de la Grande île, "Royaume d'Emeraude"
- le souci de la devise éthique : nombreux adages du type "on est tous égaux", "liberté de la vie humaine", "only one world", "protecting the nature", "recycled paper", "aimez la nature et copiez pas mon billet", "sur cette 1ère face j'ai représenté la nature ; la couleur donne un air joyeux. Je voulais montrer que l'argent fait le bonheur de tout le monde ; mais l'argent ne fait pas que le bonheur, la 2è face représente le malheur que l'argent peut faire"
- des savoirs culturels : Al Capone, autoportrait d'Andy Warhol en effigie, billets bilingues ou trilingues, symboles malgaches
- inventivité dans les unités monétaires : gallion, taf, girofle

P1000058 (Large)

 

P1000056 (Large)

 

P1000057 (Large)

 

P1000170 (Large)

 

P1000171 (Large)

 

P1000173 (Large)

 

P1000055 (Large)

Partager cet article

Repost 0

commentaires