Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 17:29

balthus

Balthus

  Après les moumoutes et bonchiens anonymes, délaissés et livrés à eux-mêmes, voici quelques moumoutes et bonchiens choyés, couvés et vénérés.

DSCN0134 (Large)

Diego-Suarez. Philo n'a pas le droit d'entrer chez sa maîtresse Yvette. Normal puisqu'il n'est qu'un homme.

 

DSCN0138 (Large)

Mais Phili a le droit. Normal, c'est une femme.

Chiens du désert, chiens jaunes, mais chiens de vasahas (recherchant les contacts humains)

 

DSCN0139 (Large)

En juillet 2010, Cacahuète était seul. Né le 1er mai, ce petit moumoute acceptait la solitude au début.

 

DSCN0146 (Large)

Et puis sa maîtresse Yvette lui a donné une compagne : Coquillette, née en juin. Ils filèrent le plus parfait amour.

 

DSCN0148 (Large)

Comme les fées l'avaient prédit, Cacahuète et Coquillette eurent trois beaux enfants supérieurement intelligents (dimanche dernier).

 

LA BOULANGE planche1

 

LA BOULANGE planche2

 

SOLI ET NIKITA

  Ces planches viennent d'un article d'Aurélie Champagne paru dans Rue89 le 22 janvier dernier : "Pour un SDF, le chien est un ami, une protection et des emmerdes"
Extraits choisis : "L'Electro et son chien : "Elle vient d'où la misère ?" Soli fait équipe avec sa Nikita. Il y a aussi L'Electro et Mistral. Jeff et Grisou. Stéphane et Diego. Henri et Sniper. Tous sont totalement dévoués à leur chien. C'est une protection, une famille et une raison de marcher droit. Paradoxalement, un chien est aussi un fardeau qui rive le maître au bitume et corse ses conditions de vie.
L'Electro passe ses journées devant la ventilation d'un Franprix en compagnie de son ami Soli. Chacun a ses sacs, son pack de bières et son chien. La petite bande est connue dans le quartier. Les riverains s'arrêtent pour bavarder, ils appellent les bêtes par leur nom."
"Soli a une cinquantaine d'années mais son visage est marqué. Il vit à la rue depuis 1989 et avec Nikita depuis 2003. On ne peut pas dire que son jack russel soit un molosse, pourtant Soli se vexe si on doute des qualités de protecteur de son chien : « Elle va t'attaquer au mollet au début. Si jamais elle te fait tomber par terre, tu peux dire au revoir à la vie. C'est une alarme, c'est ce qui te prévient de tout danger. » Pour Soli, Nikita est aussi un compagnon que « même les flics ne feront pas parler ».
Mais " la présence d'un chien interdit l'entrée de beaucoup de lieux. Au final, les SDF qui ont un chien sont souvent plus désocialisés que les autres. « Déjà, un chien, c'est des emmerdes avec l'administration », lâche L'Electro, dont les yeux se brident à mesure qu'il entasse ses 8.6 : « Quand tu as un rendez-vous, tu ne peux pas rentrer dans les bureaux avec. Si tu le laisses dehors, on te l'embarque. Il faut s'organiser pour qu'on te le garde. »
Autre article, celui de Charlie Hebdo le 1er février : "Au secours des chats libres de Béziers". L'Association "Chats libres de Béziers" veut nourrir, stériliser, puis soigner, sauver et faire adopter les moumoutes en perdition, tout en imposant le tatouage et la stérilisation aux adoptants". Mais la mairie du sénateur Raymond Couderc ne la reconnaît pas, les lieux publics se ferment et l'indifférence se répand. http://chatslibresdebeziers.blogspot.com

Photo 025

 

Photo 026

  C'est tout le contraire à Rome. Lors de mon passage en août 2004, j'avais été frappé par le grand nombre de moumoutes et j'avais pris ces photos devant le Colisée. J'ai trouvé l'explication dans le numéro de Géo HS Chats du Monde (réédition de 2004). Sur les 300 000 moumoutes recensés dans la capitale, 120 000 vivent où bon leur semble, dans le forum de Trajan, piazza Navona, piazza Venezia, le Circus Maximus ou la pyramide de Caïus Sextus. Ils sont soignés et nourris par les bonnes âmes, des "gattare" (bénévoles dévoués). Les moumoutes sont "Patrimoine bioculturel de la ville". "Nous accordons au moumoute autant de considération qu'au Colisée. Il a droit à notre protection" Dixit : Monica Cirina, vice-présidente du Conseil municipal. Adoptions, stérilisations, oui. Mais expropriation : non. Moumoute imperator est.

leonor fini

leonor fini

Partager cet article

Repost0

commentaires