Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 17:07

le problème, quand on lit ces colliers, c'est qu'on ne sait plus si on doit rire ou pleurer

chacun de ces épistoliers a le droit de vote

chacun a eu droit à une scolarité jusqu'à 16 ans au moins

avec des professeurs formés, formatés, inspectés et régulièrement tancés, chapitrés et morigénés par journalistes et politiques

alors ?

alors, est-ce bien raisonnable, messieurs du gouvernement, de continuer à supprimer les postes de profs par dizaines de milliers ? c'est-à-dire à augmenter les effectifs par classe et le nombre de copies à corriger par prof ? plus de 43500 emplois d'enseignants ont été supprimés en huit ans dans le second degré. A propos, qui parmi vous assume les dégats ? est-ce que les français ont bien démocratiquement demandé ce désastre ? est-ce que le Char de l'Etat ne risque pas de remplir bientôt, non un constat amiable, mais le constat d'une série de collisions en chaîne ? 

 

Perles tous risques

 

C'est devenu une tradition : régulièrement, le centre de documentation et d'information de l'assurance publie les bévues les plus amusantes trouvées dans le courrier des assurances. L'orthographe, le vocabulaire et la grammaire sont d'origine...


1. Il faut dire à ma décharge que le poteau que j'ai buté était caché par l'invisibilité du brouillard.

2. Ma voiture gênant la circulation, un portugais m'a aidé à la mettre sur le trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait de son travail.

3. Je désire que ma voiture soit utilisable accidentellement par mes enfants majeurs considérés comme novices.

4. J'ai été victime d'un accident du travail alors que je faisais la sieste sous un pommier.

5. J'ai été blessé par une dent de râteau qui m'est tombée sur le pied. La dent était accompagnée du râteau.

6. L'accident est survenu alors que je changeais de fille.

7. Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l'ai dépassé m'a suivie, c'est alors qu'elle m'a choquée en plein derrière et m'a forcé par la choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant.

8. Il me semble que ma petite affaire va bouger au printemps, ce dont je serais heureux.

9. En avançant, j'ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait. J'ai donc reculé, mais en reculant j'ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait. C'est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j'ai renversé un cycliste avec ma portière. C'est tout ce que j'ai à déclarer aujourd'hui.

11. J'ai heurté une voiture en stationnement et je me suis bien gardé de me faire connaître auprès de l'automobiliste. J'espère que vous serez content et que vous pouvez faire un petit geste en m'accordant un bonus supplémentaire
12. Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n'y transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas ou ils seraient victimes d'un accident?

13. Depuis ma chute, je ne peux plus me déplacer. Veuillez m'indiquer la marche à suivre.

14. Vous me dites que d'après le Code Civil, je suis responsable des bêtises de mes enfants. Si c'est vrai, les personnes qui ont écrit cela ne doivent pas avoir, comme moi, neuf enfants à surveiller.

15. J'ai heurté brutalement l'arrière de la voiture qui me précédait. Mais grâce à mon casque, ma blessure au poignet est sans gravité?

16. Chacun des conducteurs conduisait sa voiture.

17. Vous m'écrivez que le vol n'existe pas entre époux. On voit que vous ne connaissez pas ma femme.

18. Le camion s'est sauvé précipitamment sans montrer ses papiers.

19. Je suis étonné que vous me refusiez de payer cet accident sous prétexte que je ne portais pas mes lunettes comme indiqué sur mon permis. Je vous assure que ce n'est pas ma faute si j'ai renversé ce cycliste : je ne l'avais pas vu.

20. Je vous témoigne mon grand mécontentement. Vous mettez tellement de temps à me rembourser mes accidents que c'est toujours avec celui d'avant que je paye les dégâts de celui d'après, alors n'est-ce pas que ce n'est pas sérieux de votre part.

21. Le cycliste zigzaguait sur la route, tantôt à gauche, tantôt à droite, avant que je puisse le télescoper.

22. Ne pouvant plus travailler à la suite de mon accident, j'ai du vendre mon commerce et devenir fonctionnaire.

23. En repoussant un chien tenu en laisse par son maître, je me suis fait mordre par ce dernier.

24. Puisque vous me demandez un témoignage précis, je vous dirai qu'a mon avis c'est le monsieur qui a tort, puisque la dame a raison.

25. J'ai tapé un trottoir en glissant sur une plaque de verglas et j'ai cassée ma gente et mon bras gauche.
26. Vous me dites que Mlle X réclame des dommages-intérêts sous prétexte qu'elle a été légèrement défigurée après l'accident. Sans être mauvaise langue, il faut bien avouer que même avant l'accident, cette malheureuse n'avait jamais éveillé la jalousie de ses concitoyennes.

27. Malgré ma fracture au poignet, j'ai pris mon courage à deux mains.

28. Je ne suis pas responsable du refus de priorité puisque je n'avais pas vu venir la voiture, vous pensez bien que si je l'avais vue je me serais arrêté.

29. Depuis son accident, ma femme est encore pire qu'avant. J'espère que vous en tiendrez compte.

30. Ils m'ont trouvé 2,10 grammes d'alcool dans le sang et ils vont me condamner. Sur 6 à 8 litres de sang qu'on a dans le corps, vous avouerez que c'est pas tellement (personnellement j'aurais cru que j'en aurais eu plus).

31. A votre avis, est-il préférable d'acheter un chien méchant qui risquera de mordre les gens mais protégera votre maison contre les voleurs ou de garder mon vieux toutou. Je vous pose la question parce que de toutes façons c'est vous qui paierez les pots cassés, soit en indemnisant les blessés, soit en remboursant les objets volés.

32. Je ne suis pas du tout d'accord sur le montant que vous m'allouez pour les bijoux. Ca ne représente même pas la somme des deux choses de mon fils, dont je vous ai envoyé les photos.

33. Je vous ai fait remarquer que ce croisement est très dangereux vu qu'il y a deux routes qui se coupent juste à cette place là.

34. Je n'avais pas vu la voiture arriver et quand je l'ai vue je n'ai plus rien vu.

35. Pour les blessures de ma femme je vous envoie ci-joint le certificat que j'ai pu arriver à avoir par mon docteur. Je les mets donc sous réserves en attendant que vous m'écriviez combien elles peuvent me rapporter environ.
36. Je débouchais d'un chemin à une vitesse approximative de 100 et voilà que je heurte un arbre. L'arbre m'a injecté de ma voiture alors que la voiture a continué toute seule avec la jeune fille que j'étais sorti avec.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires