1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 21:00

P1070964 (Large)

  Renault NN 6cv de 1924

Alors que la plupart des voitures présentes ont la conduite à droite, cette NN est une conduite à gauche

 

P1080006 (Large)

  démarrage au quart de tour (allumage par magnéto)

 

P1080007 (Large)

le tableau de bord de la NN

 

P1070968 (Large)

  Renault EK ou FK 1912 (genre taxi de la Marne)

 

P1070969 (Large)

  pas besoin de sortir du véhicule pour remettre de l'eau dans le radiateur

 

P1070983 (Large)

  Renault Monasix

P1070994 (Large)

  Renault Monaquatre

P1070975 (Large)

  Une Rolland Pilain ! Prestigieuse marque tourangelle

P1070987 (Large)

  Deux roues de secours, c'est plus sûr

P1070988 (Large)

  Des flacons de parfum rangés dans un compartiment en bois précieux, c'est classe

P1070990 (Large)

  Une Rosengart LR 4 !

P1070991 (Large)

  sans aucun doute, le modèle le plus petit de tous les présents

d'une robustesse mécanique légendaire

P1070955 (Large)

  Une ZL (Zedel)

P1070956 (Large)

  klaxon à portée de main dans la Zedel

P1070980 (Large)

  l'heure du départ approche

P1080009 (Large)

  et c'est parti mon kiki

P1080012 (Large)

 

P1080015 (Large)

 

P1080023 (Large)

à bientôt

Partager cet article

Published by - dans autos
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 20:46

P1070976 (Large)

  C'était lundi dernier. A Saint-Viaud, près de Paimboeuf, 27 grand-mères s'étaient donné rendez-vous pour ressusciter les années 1910 à 1950. Il ne s'agissait pas de riches collectionneurs ou d'une opération financée par une collectivité locale mais de l'initiative de passionnés de voitures anciennes et de leurs associations. Les robots ont beau avoir envahi les chaines d'assemblage, les gadgets ont beau avoir conquis les tableaux de bord, les conseillers de clientèle incompétents et obséquieux ont beau avoir proliféré dans les garages, le goût du travail mécanique fait à la main, pour l'amour de l'art, pour savoir comment ça marche, pour déployer son ingéniosité, pour réussir à réparer quand même, pour rivaliser avec Prométhée, pour empêcher l'oubli est toujours là. Il n'y a plus guère qu'en Angleterre dans l'atelier Morgan (165 personnes) que l'on continue aujourd'hui à assembler à la main une voiture inchangée depuis 1936 avec un chassis en bois que n'effraie aucun crash test.

Je ne sais si un ordre présidait au stationnement lundi 30 avril sur le parking de Saint-Viaud, mais pour plus de clarté, j'ai finalement choisi l'ordre alphabétique par marques. La 1ère photo est donc celle d'une Chenard et Walcker, voiture victorieuse aux 24h du Mans dans les premières éditions (années 20).

P1070977 (Large)

 

P1070957 (Large)

  Citroën B12

P1070958 (Large)

  Citroën B2

P1070996 (Large)

  Citroën C4

P1070998 (Large)

  le tableau de bord de la C4 avait une montre

P1070970 (Large)

  De Dion Bouton

P1070989 (Large)

 

P1070954 (Large)

  Ford

P1070971 (Large)

  L'ancêtre de l'expo : une Ford T de 1911. Mon grand-père en assembla des centaines identiques dans son atelier de La Coruña de 1920 à 1932. Dans un état impeccable : le laiton et le cuivre rutilent, le cuir sent bon, le moteur ronronne.

P1070973 (Large)

  le levier à droite du volant, c'est l'accélérateur ; la pédale de gauche, c'est la boîte de vitesses

 

P1070974 (Large)

  rayons en bois !

P1080002 (Large)

 

P1080003 (Large)

  le générateur d'acétylène (pour les phares)

P1070953 (Large)

  Hotchkiss

P1070960 (Large)

  autre Hotchkiss

P1070959 (Large)

une SS One de 1931, rebaptisée Jaguar à l'approche de la 2è guerre mondiale

cette voiture a couru aux 24h du Mans et dans le rallye de Monte-Carlo (en 1934 et 35)

(SS = Swallow Sidecar Company)

P1070961 (Large)

  Je ne suis pas parvenu à identifier ce modèle

P1070962 (Large)

  Peugeot 202 (modèle répandu pendant mon enfance)

 

P1070965 (Large)

  Peugeot 402 (elle atteignait 130 km/h, vitesse élevée pour une berline de série d'avant-guerre)

 

P1070966 (Large)

  Peugeot 201de 1929

P1070967 (Large)

Peugeot 201de 1932

(à suivre)

Partager cet article

Published by - dans autos
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 15:36

P1070850 (Large)

En bas de chez moi, à 200 mètres, vers l'est , commence un chemin qui traverse sous-bois et zones humides à quelques centaines de mètres de La Loire et qui fait le bonheur de toute une faune, toute une flore et de nombreux randonneurs. ça commence par des insectes colorés qui s'offrent aux oiseaux qui ont un petit creux.

 

P1070856 (Large)

  partout des campanules jacinthes sauvages

 

P1070857 (Large)

  partout des ficaires

P1070869 (Large)

  partout des genêts

P1070872 (Large)

  partout des pâquerettes

P1070874 (Large)

  partout des graines et des chatons sur le départ

P1070866 (Large)

et on arrive bientôt, avant Bouguenais, à l'Observatoire ornithologique

déjà depuis un moment, des oiseaux de toutes les tailles, de toutes les couleurs, bien cachés dans les feuillages, multipliaient les trilles, les triolets, les mordants, parcouraient les gammes chromatiques et diatoniques, majeures et mineures, les répertoires d'airs d'opéra et d'opérettes, sifflotaient piano forte et moderato cantabile des mélodies à mettre les compositeurs contemporains les plus créatifs au bord de la syncope, voire à leur faire rendre, après une pause, le dernier soupir.

 

P1070871 (Large)

  pédagogique

P1070873 (Large)

  écolo

P1070875 (Large)

  éducatif

colverts

  les  3 colverts : ça pourrait être un conte de Grimm ou d'Andersen

 

cormoran

un cormoran : eau douce, eau salée, eau saumâtre, toute eau lui convient du moment qu'elle est poissonneuse

heureusement il rate souvent ses proies pendant ses plongées

 

foulque

  une foulque macroule

 

ragondin

 un ragondin dit aussi castor des marais (on voit ses incisives oranges)

100% herbivore

P1070890 (Large)

si on continue le chemin après l'observatoire ornitho, on arrive à la Loire

et que voit-on là-bas au loin ? le pont de Cheviré !

Partager cet article

22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 20:08

P1070755 (Large)

un jour sur ses longs pieds emmanché d'un long cou

 

P1070757 (Large)

il cotoyait une rivière

l'onde était transparente ainsi qu'aux plus beaux jours

ma commère la carpe y faisait mille tours

 

P1070753 (Large)

colvert

pinson

pinson

P1070758 (Large)

au loin là-bas, de l'autre côté de la Loire, c'est la centrale de Cordemais

du charbon et du pétrole transformés en électricité depuis 40 ans

 

P1070762 (Large)

et 15 kms plus loin en aval, j'ai découvert cette éolienne prototype sur le site du Carnet

je copie-colle le topo de 20 minutes (début avril) ; "20'   20 mars 2012  L'éolienne géante inaugurée au Carnet
http://www.20minutes.fr/article/901149/eolienne-geante-inauguree-carnet
Le prototype servira de vitrine à Alstom pour l'équipement de parcs maritimes
«C'est un beau symbole », sourit le président de région Jacques Auxiette (PS). Quinze ans après l'abandon du projet d'implantation d'une centrale nucléaire, le site du Carnet à Frossay accueille depuis ce lundi une éolienne. Et pas n'importe laquelle.
Construite par Alstom, l'Haliade 150 est la plus haute éolienne du monde : 176 m en bout de pale, soit une demi Tour Eiffel. Elle est aussi l'une des plus puissantes avec sa turbine de 6 MW. Elle est surtout la première éolienne française dite off-shore, car destinée à être installée en mer. Autant d'honneurs qui ont justifié le déplacement du ministre de l'Industrie Eric Besson, lundi après-midi, pour son inauguration.
Cette machine repérable de chaque côté de la Loire n'est en fait qu'un prototype. Alstom s'en servira pour tester son fonctionnement « dans un environnement salin, proche de la mer ». Elle restera en test au Carnet pendant cinq ans, puis sera démontée. Un prototype similaire sera également posé en mer en octobre, au large de la Belgique. « Cette éolienne coûte plus cher à installer qu'une éolienne classique, mais son rendement est plus élevé. Elle peut alimenter l'équivalent de 5 000 foyers », explique Patrick Kron, PDG d'Alstom.
L'Haliade 150 pourrait être reproduite par dizaines à partir de 2014, si le constructeur français, associé à EDF, remporte l'appel d'offres sur l'éolien off-shore. Trois consortiums industriels sont en compétition pour équiper cinq parcs maritimes.

 

P1070770 (Large)

  Le lendemain, Eole vous frise fripe froisse ride et plisse la surface de l'eau pour que les ridules vous tremblotent les reflets de feuillages déjà frissonnés et frisotés au-dessus d'eux où des nids piaulent dans les froufrous

 

P1070790 (Large)

j'ai vu et entendu des dizaines de mésanges bleues et charbonnières qui chantaient à tue-tête et à gorge déployée 

couvrant le bruit de mes pas

indifférentes

elles se faisaient la cour et je ne comptais pour rien

je n'avais que le droit de les écouter

P1070820 (Large)

ablettes ? gougeons ? brochets ? perches ? que nenni

ces pêcheurs enragés ne jurent que par l'anguille

ils ont foré la terre, parfois profondément, pour en faire sortir des vers de terre (lombrics) encore endormis par un hivernage justifié

c'est la chaîne alimentaire qui veut ça : les vers mangent de la terre, les anguilles mangent les vers et les hommes mangent les anguilles

nonette

hirondelle ?  mesange nonette ? je ne suis pas parvenu à décider (écluse de Buzay, grossissement 24 X)

 

garzettegarzette

 

heron cendre

  il fut tout heureux et tout aise de rencontrer un limaçon

 

P1070838 (Large)

 

P1070835 (Large)

 dès qu'elles ont vu mon appareil-photo, elles sont venues poser

certaines de figurer sur le prochain emballage de la vache qui rit

 

P1070836 (Large)

  pub pour une marque de laine ? du roquefort ? des sacrifices chrétiens ou musulmans ? des tondeuses à gazon ?

 

P1070842 (Large)

 

P1070849 (Large)

  retour au domicile (du côté de Méséglise ou du côté de Guermantes ?)

  c’est au côté de Méséglise que je dois de rester seul en extase à respirer, à travers le bruit de la pluie qui tombe, l’odeur d’invisibles et persistants lilas

Partager cet article

15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 22:50

P1070728 (Large)

c'était le 8 et le 15 avril derniers

l'idée m'a pris de longer le Canal de La Martinière à vélo d'abord, à pied ensuite

hâvre de paix, le canal est avant tout une histoire entre le vent, l'océan et la Loire

 

P1070770 (Large)

Long de 15 kms environ entre Le Pellerin et Frossay, il est né en 1892 et a donc 120 ans aujourd'hui. Toutefois, fermé à la navigation en 1959, il a vécu moins de 70 ans en tant que canal navigable. Il servait comme voie de dérivation à la Loire, afin de pallier l'ensablement du fleuve resté sauvage. Il permit donc aux bateaux de remonter de nouveau jusqu'au port de Nantes. Un trafic commercial existait aussi grâce à l'Acheneau au niveau de Buzay (on aperçoit la tour de Buzay au loin).

 

P1070766 (Large)

  En amont, le Canal de la Martinière débute par cette écluse

 

P1070724 (Large)

 

P1070726 (Large)

les boules qui se reflètent, c'est du gui ; le lierre et le gui affectionnent les arbres du canal qui leur donnent le gîte et le couvert 365/365, 7/7 et 24/24

 

P1070727 (Large)

Sisley et Corot auraient adoré l'éventail des verts et la symétrie des reflexions  

 

P1070772 (Large)

 

P1070773 (Large)

  les vannes qui commandent le passage Acheneau / étier vers la Loire

 

P1070777 (Large)

là-bas l'Acheneau se jette dans le Fleuve qui lui même se jette ... dans  l'Atlantique

Comme je descendais des Fleuves impassibles,
Je ne me sentis plus guidé par les haleurs :
Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles,
Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs.

P1070809 (Large)

  cette petite drague-suceuse tente de lutter contre l'envasement des canaux et étiers près de l'écluse de Buzay

 

P1070768 (Large)

  Jean-Jacques eût dit : "Ah voilà de la pervenche ; et c'en était en effet"

 

P1070818 (Large)

  le pont qui enjambe l'Acheneau

 

P1070784 (Large)

"Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers
Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes" (Mai, le joli mai)
en fait de roseaux, ce sont des joncs

P1070779 (Large)

  au milieu de l'Acheneau

 

P1070751 (Large)

C'est bien joli de plonger, de rester en apnée longtemps et de remonter à la surface le ventre plein de délicieux petits poissons crus mais ensuite il faut faire sécher ses plumes et exposer son ventre au soleil pour accélérer la digestion.

Cormorans, j'ai parlé avec des pêcheurs. Entre nous : "ils ne vous aiment pas ! ils disent que s'ils rentrent bredouilles, c'est à cause de vous et ils accusent aussi les ibis"

P1070732

le petit aérodrome proche de l'écluse de Buzay rivalise sans succès avec les migrateurs de Massereau, les cigognes, les hérons cendrés, les hirondelles (revenues début avril cette année!) et toute la gente ailée

 

P1070812 (Large)

sans la machinerie, que serait la batellerie ? rien de tel pour actionner l'écluse que la force mécanique (la vapeur début XXè)

 

P1070738 (Large)

 

P1070739 (Large)

Le Canal de La Martinière connut sa période d'activité la plus intense de 1892 à 1913 avec un trafic de grands voiliers. Puis il devint cimetière de trois-mâts entre 1921 à 1927. Pendant la guerre, il fut occupé par les Allemands, puis par les Américains après la guerre. Depuis les années 1960, il est un outil essentiel pour la régulation hydraulique du Pays de Retz. Evidemment, la pluviométrie annuelle, les intérêts des chasseurs, des pêcheurs, des éleveurs et surtout des producteurs de maïs sont souvent inconciliables...

Aujourd'hui, randonnée pédestre, cyclisme, pêche à la ligne, protection de la faune et de la flore et activités touristiques et sportives (aviron, kayak, canoë) font l'unanimité.

http://projetbabel.org/fluvial/rica_loire-basse-canal.htm
http://museepaysderetz.com/p_la-martiniere-accam.html

Partager cet article

29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 22:57

P3190123 (Large)

Dans Le Joueur d'échecs de Stefan Zweig (Schachnovelle) deux champions d’échecs s’opposent sur un paquebot. Est-ce le huis-clos qui explique l'actuel engouement pour les croisières ? Peut-être l'actualité y joue-t-elle son rôle ? et le cinéma ? le goût pour la mise en scène de soi ? Tout ce qui est à bord (piscines, salons, chambres, restaurants, salles de danse, salles de jeux) existe à terre. Mais à bord, c'est tellement mieux. Le naufrage est si improbable... A moins que le goût des frissons...

J'ai pris cette photo du Costa Europa en rade de Diego en mars 2009. En quelques touchers, il avait apporté 21000 touristes en 2008/09. 25000 l'année suivante. Quelques dizaines de passagers seulement descendent pour passer la journée à Diego. Les malgaches sont nombreux à assister aux manoeuvres du Palace dans le port. Quelques touristes osent le taxi pour Ramena, ce qui me vaut dans les jours qui suivent d'échanger des euros et des dollars contre des ariarys avec des pêcheurs.

 

P1000603 (Large)

 

En mars 2011, j'ai pris le Costa Romantica en photo, d'abord à son arrivée à 7h à contre-jour ; puis à quai ; enfin vers 19h30 le soir tous feux allumés. Les trajets et les durées varient. Long de 221m et large de 31, servi par un équipage de 596 personnes, le Romantica peut transporter 1697 passagers répartis en 14 catégories de cabines.
En 2010, étaient prévues 7 rotations de 14 nuits dans les îles de l'océan Indien : Mahé, Nosy Be, Diego Suarez, Tamatave, Réunion et Maurice. Suivies d'une unique croisière de 21 nuits au départ de Maurice à destination de Singapour avec des escales aux Seychelles, aux Maldives, en Inde, au Sri Lanka, en Thaïlande, en Malaisie.


P1000611 (Large)

 

P1000614 (Large)

 

P1000617 (Large)

 

P1000619 (Large)

 

P1000626 (Large)

 

P1010152 (Large)

 

P1010153 (Large)


Le calendrier publié par La Tribune de Diego en décembre dernier prévoyait 6 rotations pour l'Allegra :
"Cette année, alors que le Costa Romantica est en cours de refonte, ce sera le Costa Allegra, un bâtiment légèrement plus petit qui assurera les rotations des Croisières Costa dans l'Océan Indien.
Voici les dates des escales à Diego Suarez :
Date                 Arr.     Dep.
22/12/2011     8h00     18h00
04/01/2012     8h00     18h00
18/01/2012     8h00     18h00
01/02/2012     8h00     18h00
15/02/2012     8h00     18h00
25/02/2012     7h00     17h00"
http://latribune.cyber-diego.com/breves/566-programme-des-touchers-du-costa-allegra-a-diego-suarez-pour-la-saison-2012.html

 

P1060626 (Large)

 

P1060627 (Large)

 

P1060628 (Large)

 

P1060629 (Large)

 

P1060630 (Large)

 

P1060631 (Large)

 

On aurait pu croire que les gros soucis des passagers du Costa Concordia resteraient exceptionnels.
Mais voilà, l'Allegra, en repartant de Diego le 25 février dernier a connu à son tour quelques petits soucis.
L'Express Madagascar les a relatés :
http://www.lexpressmada.com/seychelles-madagascar/32475-enquete-en-cours-sur-le-costa-allegra.html
"Enquête en cours sur le Costa Allegra
50% des passagers ont choisi de prolonger leurs vacances aux Seychelles
Victime d’un incendie à bord, le Costa Allegra est parti à la dérive en plein océan Indien pendant trois jours. Il a été remorqué à Mahé jeudi.
Une enquête était engagée, hier, sur les causes de l'avarie du Costa Allegra, qui a contraint un millier de personnes à son bord à des conditions de vie très sommaires pendant trois jours dans l'océan Indien, tandis que de nombreux passagers rendaient hommage au dévouement du capitaine et de l'équipage.
Le Costa Allegra, privé de propulsion et d'électricité lundi après un incendie suivi d'une panne du générateur de secours, avait été pris en remorque mardi par un thonier français à environ 200 milles nautiques (380 km) au sud-ouest de Mahé, principale île des Seychelles, où il est arrivé jeudi.
« L'enquête est actuellement en cours, c'est un grand navire, cela prendra donc du temps pour se faire une idée de ce qui a déclenché l'incendie et des raisons pour lesquelles le générateur de secours est tombé en panne », a déclaré à l'AFP le commandant des gardes-côtes des Seychelles, le lieutenant-colonel Georges Adeline.
« Des techniciens ont atterri pour travailler spécialement sur le bateau. Nous avons tenté de le relier à un générateur sur le port, mais il n'y a toujours pas de courant », a-t-il ajouté.
Reconnaissance
Une journaliste de l'AFP a demandé sans succès à pouvoir monter sur le bateau, un ancien porte-conteneurs de 187 mètres et quelque 28.600 tonneaux, reconverti en bateau de croisière en 1992 et modernisé en 2000, propriété de l'armateur Costa Crociere.
Cette filiale du géant américain de la croisière Carnival est déjà visée par de nombreuses plaintes après le naufrage du Concordia, qui a fait 32 morts, le 13 janvier, près des côtes de l'île italienne de Giglio.
Mais si le capitaine du Concordia, Francesco Schettino, inculpé depuis par la justice italienne, a été sévèrement critiqué, son homologue de l'Allegra, Nicolo Alba, a reçu les louanges de plusieurs passagers qui ont salué son professionnalisme et son humanisme..."
AFP 03 mars 2012
Ceux qui voulaient faire une croisère en Norvège en juin à bord de l'Allegra (j'en connais) font grise mine.

 

titanic (Large)


Mais ne croyez pas que le goût pour les croisières va se perdre pour autant.
http://www.europe1.fr/International/Preparez-vous-a-la-deferlante-Titanic-1011185/
Préparez-vous à la déferlante Titanic par Morgane Tual Publié le 28 mars 2012
Le Titanic a coulé le 15 avril 1912. © REUTERS
Europe1.fr a sélectionné six événements originaux lancés pour le centenaire du naufrage du Titanic.
Le 15 avril prochain marquera le centième anniversaire du plus célèbre des naufrages. La fin du Titanic sera célébrée des deux côtés de l'Atlantique, de façon plus ou moins... incongrue. Ce qui était une immense tragédie à l'époque est devenu aujourd'hui une histoire incontournable pour l'industrie du divertissement, particulièrement rentable pour ceux qui ont su l'exploiter. Parmi la multitude d'événements organisés ici et là, Europe1.fr en a sélectionné six pour vous.
- Le plus 2.0. L'éditeur britannique The History Press propose depuis le 10 mars aux utilisateur de Twitter de vivre, minute par minute, l'histoire du Titanic 100 ans après sur le compte @TitanicRealTime. Le paquebot ne quittant les quais que le 10 avril, il est "pour l'instant" en cours de préparation. Les membres de l'équipage, les ingénieurs ou encore le capitaine du navire tweetent pour le moment leur quotidien, parfois avec photos, en attendant la sombre nuit du 15 avril... Plus de 43.000 personnes suivent déjà ces gazouillis fictifs – mais bien documentés.
- Le plus "bienvenue à bord". Pour ceux qui ne se contenteraient pas des mondes virtuels, la compagnie Miles Morgan Travel propose une croisière bien réelle sur les traces du Titanic. Pour une somme comprise entre 1.500 et 4.900 euros, les 1.300 passagers effectueront un parcours identique à celui du Titanic. Les repas et la musique seront inspirés de ceux de l'époque et des conférences sur le sujet seront organisées. Le 14 avril au soir, le bateau arrivera sur le site du naufrage et organisera une cérémonie de commémoration. La croisière est d'ores et déjà complète et compte parmi ses passagers quelques descendants de victimes du Titanic. Interdit aux superstitieux.
- Le plus culturel. La ville de Belfast, où a été construit le paquebot, doit inaugurer le 31 mars un grand musée consacré au Titanic. Le bâtiment, qui ressemble à une étoile formée de proues de navires, présentera sur six étages l'histoire du paquebot, de sa construction à son naufrage, à l'aide de présentations interactives. Le musée attend plus de 400.000 visiteurs lors de sa première année. A noter qu'en France aussi, un nouvel espace consacré au Titanic verra le jour en avril à la Cité de la mer de Cherbourg. Le musée de Belfast consacré au Titanic ouvrira ses portes le 31 mars 2012.
- Le plus "discount". Pour le centenaire du naufrage du Titanic, Deep Ocean Expeditions a accepté de baisser le prix de ses visites de l'épave du Titanic. Pour 9.400 euros, au lieu de 44.800, les utilisateurs du site d'achat groupé Groupon pourront naviguer treize jours pour se rendre sur le site du naufrage et, surtout, explorer l'épave pendant quatre heures. Et pour ce prix-là, les heureux acheteurs auront aussi le droit à un DVD du film de James Cameron dédicacé par Leonardo Di Caprio...
- Le plus marteau. La plus importante vente aux enchères d'objets issus du Titanic aura lieu à New York le 15 avril prochain. Plus de 5.000 objets, récupérés dans l'épave entre 1987 et 2004, seront alors proposés à la vente dans un lot unique. Sa valeur est estimée à 142 millions d'euros, qui reviendront à Premier Exhibitions, liquidateur judiciaire du Titanic, seule société autorisée à récupérer les objets de l'épave.
- Le plus 3D. Si le centenaire du Titanic fait autant de bruit aujourd'hui, Hollywood n'y est sans doute pas pour rien. En 1997, James Cameron battait tous les records du box-office avec Titanic, qui a rapporté plus d'1,8 milliard de dollars de recettes et 11 oscars. Quinze ans après, le film a entièrement été retravaillé en 3D, nécessitant 750.000 heures de travail et 13,5 millions d'euros. Il sortira sur les écrans français le 4 avril.

 

Dernières nouvelles :

http://lci.tf1.fr/monde/asie/un-nouveau-costa-allegra-au-large-des-philippines-7104348.html
Un nouveau "Costa Allegra" au large des Philippines ?
le 31 mars 2012
Un luxueux navire de croisière, victime d'un incendie, se retrouve privé de moteur et à la dérive au large des Philippines. Battant pavillon maltais, l'Azamara Quest appartient au croisiériste américain Royal Caribbean International.
Le temps est à l'orage pour les croisières de luxe. Après le naufrage du Costa Concordia, victime d'une manoeuvre trop risquée près des côtes de l'île du Giglio, après les déboires du Costa Allegra, privé de moteur à la suite d'un incendie et à la dérive pendant plusieurs jours en plein océan, avec ses passagers privés d'électricité et de climatisation par une chaleur de plomb, voici désormais l'histoire de l'Azamara Quest. Ce luxueux navire de croisière, avec à son bord environ 600 touristes - majoritairement américains et européens - est lui aussi à la dérive au large des Philippines.
La cause des soucis de l'Azamara Quest rappelle étrangement l'histoire du Costa Allegra : à l'origine, un incendie mineur. Si le sinistre a blessé des membres d'équipage, il a pu être maîtrisé. Mais il a provoqué une avarie de moteurs au navire, alors qu'il faisait route vers le port malaisien de Sandakan.
La situation semble toutefois différente de l'odyssée du Costa Allegra en plusieurs points. Tout d'abord, le navire n'est pas entièrement privé d'énergie. L'équipage a pu faire repartir un des moteurs, ce qui a permis de rétablir le fonctionnement de l'air conditionné, l'eau courante et autres fonctions nécessaires à une vie normale à bord du bateau. L'évacuation envisagée dans un premier temps a donc été annulée. En revanche, le deuxième moteur n'a toujours pas démarré et le bateau continue à dériver, entre l'île de Palawan et le port de Zamboanga.
Or il y a urgence, car sur les cinq membres d'équipage blessés, l'un a besoin de soins hospitaliers rapidement. Actuellement, "les techniciens à bord de l'Azamara Quest continuent à tenter de redémarrer le deuxième moteur. S'ils réussissent, le navire rejoindra Sandakan" comme prévu, précise le site de la société. Au cas où ce ne serait pas possible, les garde-côtes philippins ont annoncé avoir dépêché un bateau de sauvetage à la rencontre du paquebot, tandis que l'armateur a envoyé un remorqueur sur la zone. Dans ce cas, le bateau pourrait être remorqué vers l'île Philippine de Cebu pour y être réparé, selon les garde-côtes.
Battant pavillon maltais, l'Azamara Quest appartient au croisiériste américain Royal Caribbean International. Selon le site de la compagnie, il compte 355 membres d'équipage et peut accueillir au maximum 694 passagers. Il avait démarré de Hong Kong lundi pour une croisière de 17 jours, et avait quitté mercredi Manille, sa première escale.

 

image11

COSTA CROISIERES VOUS RECOMMANDE SA NOUVELLE COLLECTION POUR VOS SOIREES A BORD...

(merci Claudine pour la photo) 

Partager cet article

27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 22:11

P1070602
Le beau temps revenu m'a incité à prendre ma bicyclette avant-hier et à rejoindre Le Pellerin, puis le canal de la Martinière, la tour de Buzay, prendre le bac jusqu'à Couëron et rentrer par Indre et le bac de La Montagne.
Ce petit périple de 30 kilomètres en pays de Retz est aussi un voyage dans le temps, un espace de quiétude sereine préservé. ça commence avec des canards qui se moquent silencieusement des pêcheurs bredouilles.

 

P1070631 (Large)

 

Mais quelle est donc cette tour là-bas toute seule ? Cette tour carrée, c'est tout ce qui reste d'une ancienne abbaye cistercienne fondée en 1135. Elle connut la prospérité grâce au commerce du sel, aux octrois sur le trafic commercial sur la Loire et aux nombreux dons en terres et en biens.
Mais pendant la Révolution, lors des guerres de Vendée, l’abbaye de Buzay fut détruite par le feu. Les cloches, allez savoir pourquoi, ont été transférées dans la cathédrale de Chartres.
Mais ce qui en fait tout l'intérêt ce sont les corbeaux et les rapaces diurnes et nocturnes qui y ont élu domicile.
Une fois par minute, ils s'envolent, croassent et se reposent. Que disent-ils ? "Nevermore" comme le raven d'Edgar Poe ? traduit par Mallarmé. Peut-être. Ou bien les "chers corbeaux délicieux", "armée étrange aux cris sévères", "'saints du ciel" de Rimbaud ? Dans ce pays d'ogres et de fées, de polders, de canaux, d'étiers et d'écluses encore en activité, dans ces lieux inspirés, hantés, enchantés, où le temps s'est arrêté, je crois qu'ils sont la réincarnation de moines aux robes de bure noires et écrues.
Tous ces rapaces veillent. Témoins vigilants de tant de secrets. Au XIIè s. ils ont connu les moines assécheurs de marais. Au XVè, ils ont connu Gilles de Rais, seigneur de Retz, compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, maréchal de Charles VII, mais aussi tueur d'enfants genre Barbe Bleue. En 1793, ils ont vu les moines de ce pays de Retz se joindre à la Vendée militaire. Les villes portuaires comme Paimbœuf et Pornic étaient devenues bourgeoises et républicaines, alors que les villages étaient restés royalistes et catholiques. Ils ont vu ces guerres qui ont fait des milliers de morts. Comment la tour de Buzay et ses hôtes auraient-ils oublié leurs moines, leurs moinillons et leurs moniales ? comment oublier tant de matines, laudes, primes, tierces, sextes, nones, vêpres et complies ?

 

P1070627 (Large)

 

P1070618 (Large)

 

"L'homme de l’album sort de chez lui et marche rapidement vers la tour de Buzay. Jeanne aime les buses, les busards des roseaux , et par-dessus tout, la tour de Buzay, noir essaim ! Ah ! que ne pouvez-vous contempler aussi souvent qu’elle l’oiseau de proie ! Oui, le corbeau, le faucon pélerin, le milan noir, tous ces rapaces qui croassent et qui dépècent la chair morte ! tous ces chronomètres, tous ces calendriers ! Ces oiseaux funèbres, ces charognards qui tournent inlassablement autour de la tour de Buzay nous rafraîchissent la mémoire, nous aident à recompter tous ces aïeuls et ancêtres qui jadis moururent pour nous sur le champ, nous rappellent au temps qui passe, avec son bruit de ferraille.
La nuit tombe doucement sur le canal de La Martinière et ses gargouillements. C’est l’heure des crapauds et des hiboux." (autocitation : 25 dec 2004 "L'Homme de l'album" in blog émoi des mots)

P1070617 (Large)

 

P1070608 (Large)

 

P1070619 (Large)

 

P1070622 (Large)

 

  Les Corbeaux

Seigneur, quand froide est la prairie,
Quand dans les hameaux abattus,
Les longs angélus se sont tus...
Sur la nature défleurie
Faites s'abattre des grands cieux
Les chers corbeaux délicieux.

Armée étrange aux cris sévères,
Les vents froids attaquent vos nids !
Vous, le long des fleuves jaunis,
Sur les routes aux vieux calvaires,
Sur les fossés et sur les trous,
Dispersez-vous, ralliez-vous !

Par milliers, sur les champs de France,
Où dorment les morts d'avant-hier,
Tournoyez, n'est-ce pas, l'hiver,
Pour que chaque passant repense !
Sois donc le crieur du devoir,
0 notre funèbre oiseau noir !

Mais, saints du ciel, en haut du chêne,
Mât perdu dans le soir charmé,
Laissez les fauvettes de mai
Pour ceux qu'au fond du bois enchaîne,
Dans l'herbe d'où l'on ne peut fuir,
La défaite sans avenir.

Arthur Rimbaud

 

P1070648

 

P1070640

 

P1070625 (Large)

 

P1070650 (Large)

pour rejoindre le bac de Couëron, je repasse devant l'écluse de Buzay

 

P1070652 (Large)

puis devant ce moumoute qui ne perd pas le nord

 

P1070653 (Large)

Pendant la traversée, j'admire cette Oldsmobile de 1955

 

P1070654 (Large)

glouglou un V8 de 5,4l...

je vous avais prévenus : un voyage dans le passé

 

P1070655 (Large)

 

Cette tour à plomb de 70 m située à Couëron, a fabriqué de 1878 à 1988 des plombs de chasse et de pêche.
Après avoir fait fondre du plomb pour le rendre liquide, l'avoir mélangé à de l'arsenic et de l'antimoine, on le faisait s'écouler du haut de la tour à travers des cribles afin d'obtenir des gouttes de plomb de différentes tailles devenues sphériques pendant leur chute. Un bassin rempli d'eau les refroidissait.

 

P1070657 (Large)

nous sommes à Indre, 7 kms plus à l'est, nord Loire

qu'attend cette mouette ?

 

P1070664 (Large)

la drague

la mouette surveille la drague

 

P1070661 (Large)

enfin mon bac arrive

c'est le même que j'avais emprunté en 1968

patience, tout est patience

Partager cet article

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 19:10

P1070523 (Large)

vendredi 9 : bonjour aux collègues du lycée ; Bahia la documentaliste du lycée offre un beau livre aux enfants de Ramena "Enfants venus d'ailleurs", livre qu'elle a acheté au bazary
samedi 10 : Edwige m'achète vanille, noix de muscade, raphia, nappe Richelieu pour les amis français
lundi 12 mars 10h : bye bye Diego
au loin Ramena et la montagne des français

 

lundi 12 Saint-Denis 15h je dépose mes grosses valises chez Noro et Denis, ils me prêtent une voiture pour 2 jours ; changement de puce tel ; je file chez Véronique à l'Etang-Salé les Hauts
mardi 13 Petit déjeuner avec Philippe M. IEN ; nous réfléchissons au moyen de faire parvenir 25 exemplaires de L'île aux mots CE2 à Ramena pour le 1er septembre ; je gagne L'Entre-deux où Lydia et Dominique m'offrent 3 kg de mangues et de multiples preuves d'amitié ; c'est là que Ghislaine me confirme ce que je pressens depuis 3 ans : les indonésiens comprennent la langue malgache ! il y avait la physionomie, les pirogues, certaines architectures, le valiha (instrument à cordes), mais pour mon oreille qui a passé l'été 1974 à Java (après des études de linguistique), il y avait aussi la langue....

 

visa indonesie (Large)

 

  P1070529 (Large)
ensuite direction Saint-Gilles les Hauts chez Agnès et Xavier
mercredi 14 au matin, je suis chez Nicolas où j'admire une fois de plus son matériel, la lumière de son atelier, la vie des visages peints, on se dit à bientôt là-bas

P1070531 (Large)

 

P1070533 (Large)

 

P1070539 (Large)mercredi 22h : back home

P1070540 (Large)

 

P1070542 (Large)

take off

P1070550 (Large)

 

P1070551 (Large)

oui

-- 62°

jeudi 9h Orly : changement de puce ; après le transit, je repasse l'enregistrement ; ma bouteille de Bordeaux 25cl, qui fait partie du plateau repas distribué aux 480 passagers du Boeing 777 m'est confisquée : "il fallait la boire à bord". Je leur propose de me reprendre aussi la petite bouteille de Punch Isautier offerte dans le même plateau repas. "Non, le punch, vous avez le droit". Je suis rassuré. En jetant du Bordeaux à la poubelle mais pas du punch, on lutte efficacement contre le terrorisme. Pas de doute, je suis bien revenu en France.

P1070556 (Large)

L'ATR rentre son train d'atterrissage, direction Nantes ; en route pour de nouvelles aventures

Partager cet article

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 17:36

P1070442 (Large)

Est-ce parce que ce 8 mars, beaucoup de malgaches (l'absence de marque de genre est bien pratique) ne travaillaient pas pour cause de Journée de la Femme ? toujours est-il que je me suis trouvé dans une barque de pêcheurs de 8h à 16h où il n'y avait aucune pêcheuse. Ni madame Roland, ni madame Rosemilly. 10 hommes et, on va le voir, aucune pêche miraculeuse. Ni espadon, ni requin. Franck, Mamy, Stéphane, Cheban, Papy Georges, Max. 5 malgaches dont 2 munis d'un fusil megabooster, 3 réunionnais, Yves le patron de mon hôtel et votre serviteur. Les rényonés avaient un lancer, les 2 chasseurs palmaient en tirant chacun une bouée, les autres dont j'étais pêchaient à la palangrotte, un fil au bout du doigt, 30 mètres de 60/100e, 2 hameçons de 10 munis d'un bout de sardine.

 

P1070448 (Large)

c'est parti

 

P1070450 (Large)

 

P1070451 (Large)

  ces 2 bambins joignent l'utile à l'agréable

P1070453 (Large)la Jirama (coupures d'électricité un jour sur 2)

P1070456 (Large)

bache de fortune pour résister à Helios

P1070458 (Large)

là-bas, dans le port, entre l'Alamanda et le phare : un porte-conteneurs

P1070465 (Large)

bientôt Diego est invisible

P1070469 (Large)

 

P1070470 (Large)

le 1er plongeur se prépare

P1070472 (Large)

 

P1070477 (Large)

1ères prises : 1 capitaine et des cabots noirs

P1070475 (Large)

on fait grise mine, ça ne mord pas

P1070486 (Large)

 

P1070485 (Large)

 

P1070488 (Large)

 

P1070491 (Large)

1 chasseur revient ; va-t-il sauver l'honneur ?

P1070496 (Large)

YES

P1070497 (Large)

le second pêcheur en apnée arrive

P1070500 (Large)

une raie !

P1070501 (Large)

au total se sont ajoutés aux cabots noirs, capitaines et jaunes rayés des hommes du bord : panthères, marguerites, un griffin, perroquets bleus et rouges, un petit mérou et un petit carangue : une belle leçon de choses pour les CP/CE1
sans compter cette raie que Chardin eût aimée peindre

j'ai bien noté ; la prochaine fois, j'apporte des turlutes, des hameçons de 10 ou 11, du fil 60 ou 70 / 100è et des sandows pour fusil megabooster

P1070504 (Large)

 

raie

 

Partager cet article

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 00:00

P1010616 (Large)

Le 7 mars, je me suis rendu à Ramena pour dire bonjour aux lionceaux, aux maternelles, aux instits. Pour être présent à la réunion de l'après-midi. Emotion. M'bola tsara !

Zina m'a confié les photos qu'elle avait faites juste avant Noël (22 décembre) et le jour de la fête des écoles (15 février). Je doisdonc commencer par ces photos-là.

Ci-dessus les CE1. De gauche à droite au 1er rang : Monja, Darvis, Be Stany, Felicien ; Romain est le plus à droite.

2è rang : Aïssa, Chloé, Judica, Guylène, Romaïssa, Juliette, Francine

au 3è rang on reconnaît Sandrine et maîtresse Zina

 

P1010620

 

P1010634 (Large)

Où l'on voit (en haut à droite) que le Père Noël en personne a rendu visite aux enfants !!

 

P1010637 (Large)

où l'on voit qu'avant Noël, les lionceaux ont regardé un dessin animé !

 

P1020150 (Large)

cette photo prise par Zina lors de la Journée des écoles le 15 février me va droit au coeur. On y voit en effet des lionceaux, des Maternelles et des élèves de l'EPP (école primaire publique) mélangés ! bien sûr, avec la création de l'école des lionceaux, l'EPP a vu ses effectifs CP et CE1 baisser. Il n'en reste pas moins que l'EPP dispose de moins de matériel et s'il m'était  resté un peu de temps, je serais allé aider l'EPP comme je l'ai fait à Antsirabé en 2009.

 

P1020154 (Large)

 

P1020158 (Large)

 

P1020169 (Large)

 

P1020170 (Large)

 

P1020180 (Large)

 

  P1070361 (Large)

Je passe aux photos que j'ai faites le 7 mars. Dans sa salle, Georges a opportunément misé sur les affichages. 

Les CP sont devenus des écoliers calmes, attentifs, ponctuels et qui font ce que demandent monsieur Georges et maîtresse Michou.Surtout, la plupart commencent à savoir lire !!

P1070362 (Large)

les CP avec Michou et Georges

 

P1070422 (Large)

ramassage des cahiers par l'élève responsable du jour

P1070364 (Large)

la grande nouveauté, ce sont les 5 toilettes : davantage d'hygiène chez les lionceaux (enfin)

où l'on voit que l'argent des donateurs est bien utilisé ; je pense au Lions'club Oulanga Maoré, à Josette (Le Tampon), au donateur rényoné anonyme qui a fait donner 2000 € par Vincent, à Georges et Laure à Bordeaux, à Christiane à Nantes, à Marie A. à Piton St-Leu et à tant d'autres

 

P1070423 (Large)

l'assainissement anaérobie est assuré par sciure et copeaux

 

P1070368 (Large)

en CE1, Zina et Mickaël ont bien fait progresser les enfants

Tout le matériel est bien rangé dans les étagères.

 

P1070371 (Large)

 

P1070372 (Large)

 

P1070404 (Large)

En décembre, en CP et en CE1, ont eu lieu des évaluations. Frederico est "trop rêveur".

 

P1070406 (Large)

Be Stany est "trop têtu".

P1070373 (Large)

je me rends ensuite à la maternelle et j'aperçois les collégiens qui s'entraînent au sprint sur la route goudronnée

 

P1070379 (Large)

bonjour aux moyenne section et à maîtresse Marie

 

P1070380 (Large)

MS

 

P1070382 (Large)

MS

 

P1070383 (Large)

les Grande Section et maîtresse Monique : les futurs CP !

 

P1070384 (Large)

GS

P1070385 (Large)

GS

 

P1070399 (Large)

zébus sur la plage ! ils n'ont rien à y faire, mais cet animal, sans doute conscient du rôle vital qu'il joue dans le pays (alimentation, corne, lait, peau, transport, labours, rites religieux) en profite pour braver les clôtures et brouter tout ce qui est vert, bonjour les dégâts

P1070396 (Large)

Avant de quitter Ramena, j'ai le temps de photographier cette épave sur la plage : elle a beaucoup de leçons de sagesse à nous donner. Immobile et stoïque.

Bye bye les héros que j'aimais

veloma !

à bientôt en septembre ?

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog