Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 10:46
P1180425 (Large)Dans l'ambiance un peu "routard" de l'hôtel du Manoir rouge d'Ivato, près de l'aéroport de Tana, je me sens bien.

PA190043.resizeddepuis la fenêtre de ma chambre en octobre 2009

fruit-02toutes les chambres sont décorées de peintures de Romain Rakotoarimanana

P1180415 (Large)les as du vélo

P1180417 (Large)
voiture-02
PA190003.resizedQuelques-unes des toiles de Patrick, le patron du Manoir rouge, qui m'a conseillé un site pour débuter : artetpeinture

PA190004.resizedmais voilà
la réussite tient-elle à son talent ou au charme des modèles ?
on ne le saura sans doute jamais
peut-être même, la réalisation du tableau s'est-elle acompagnée, comme dans Le Portrait ovale d'Edgar Poe, du dépérissement progressif de l'original pour que l'oeuvre prenne vie ?

PA190005.resized
PA190006.resizedet où est la jolie malgache manquante ?

PA190054.resizedpourquoi justement un moumoute noir ?
pourquoi un manoir rouge comme Le masque de la mort rouge ? un manoir comme celui de la Chute de la Maison Usher?
pourquoi je me sens si bien dans le Manoir rouge ?

Partager cet article

Repost0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 07:00
pieces 001 (Large)
pieces001 (Large)On peut croire un certain temps qu'il n'y a que des billets en circulation à Madagascar tant les pièces sont rares. Pourtant, les pièces de 50, 20, 10, 5, 2 et 1 ariarys existent bel et bien.

10000Ar (Large)
10000Ar n° (Large)
5000Ar (Large)
5000Ar n° (Large)

2000Ar (Large)
2000Ar n° (Large)
1000Ar001 (Large)
1000Ar (Large)
500Ar001 (Large)
500Ar (Large)
200Ar001 (Large)
200Ar (Large)
100Ar001 (Large)
100Ar (Large)
10000fmg 001 (Large)
1000fmg001 (Large)
25000fmg001 (Large)
25000fmg 001 (Large)les 2 derniers billets n'ont plus cours mais il n'est pas difficile d'en trouver ; c'est comme les 203, 4cv, dauphine, 2cv et autres camionnettes peugeot ou citroën de mon enfance

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 15:42

P1090325 (Large)J'ai pris cette photo le 9 janvier grâce à Thierry à Beauchamp (Oise) à moins de 10 kms de Daumont dans la vallée de Montmorency, où Parny s'est caché de mai à juillet 1794... l'enquête continue
A ma connaissance, c'est la seule rue Parny en métropole. A l'isle Bourbon, il y a des rues Parny à Saint-Joseph, Saint-Denis, saint-Paul, Saint-Pierre, Bois de nèfles, La Possession, Le Port etc.

marquepageEVARISTEun exemple des marque-pages distribués pendant les journées Parny ; il manque les tresses en raphia !

Capture-7les Journées Parny ont actuellement l'honneur de figurer dans le site ac-reunion

Capture-8dans celui du lycée Evariste de Parny de Saint-Paul

Capture-9
et dans celui de la Revue des ressources

hain tenyJe termine avec ce recueil de poèmes en prose malgaches traduits par Jean Paulhan dont on ne sait si Parny les a entendu chanter par des esclaves de son père.
Je reviens bientôt avec des illustrations des Elégies par Fragonard, la partition de Ravel (Chansons madécasses), des vidéos et un jour peut-être la photo de la tombe de Grâce Vally (le Père Lachaise était fermé pour cause de verglas comme l'an dernier). Contact est pris avec une asso philatélique pour un timbre en 2014. Peut-être un coup d'épée dans l'eau. Mais qui ne tente rien n'a rien.

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 11:24
P1220471 (Large)ce pousseur d'Antsirabé m'a demandé de le photographier

Merci et pardon aux assidues de ce blog de s'être inquiétées de mon silence. Les raisons sont nombreuses mais cachent mal ma paresse : rendez-vous médicaux, copies, cours à préparer, connexions quasiment impossibles à Mada, météo (neige en métropole puis pluies diluviennes ici), deuils, retards des avions (6 en 4 semaines), paperasses, courrier, préparation de 2010-11 etc. Je vais essayer peu à peu de me rattraper.

 

P1170364 (Large)

et hop, un billet de 5000 ariarys (1,7 €) donné au conducteur du taxi-deuche

 

Commençons par recopier mon cahier de voyage samedi et dimanche derniers

J'ai lu dans le blog d'une amie en poste à Fort-Dauphin (adresse dans les liens de isle-bourbon.com) ses tribulations au bureau de poste local. J'ai expliqué en commentaire que j'avais dû moi-même me rendre à ce bureau de poste 3 fois pour parvenir à la valeur de 2700 ariarys, coût de l'envoi d'une lettre en France (env 1€). Je fais l'hypothèse que c'est la crainte d'avoir trop de timbres présents dans le guichet, autrement dit une tentation trop forte pour les voleurs, qui explique cette parcimonie. A Tana, les chauffeurs de taxi achètent leur essence litre par litre (avec l'argent de la course payée d'avance) afin de ne pas trop perdre dans le cas où le réservoir est siphonné pendant leur sommeil et surtout de ne pas encourager le vol du véhicule. Depuis 10 ans la pauvreté s'est considérablement aggravée. Mais depuis un an la paupérisation s'accélère de façon dramatique, et cela se voit par le nombre de voleurs partout dans Tana, les grandes villes et même, c'est nouveau, en brousse.

 

P1170400 (Large)

arrivée de la deudeuche Place de l'Indépendance

 

Mon chauffeur de taxi préféré, monsieur Sylvestre, m'a expliqué en me conduisant à Ivato, qu'en ce moment, dans la province de Tulear, des malgaches ne mangent plus depuis une semaine. Ils ont tout vendu, même leurs ustensiles de cuisine. Et à présent, ils sucent des morceaux de bois. Hier, dans les rues de Tana, j'ai vu les petits vendeurs des trottoirs cacher précipitamment leur marchandise dans des baluchons car la police municipale arrivait. Ils n'ont plus le droit de vendre sur les trottoirs du centre ville depuis 8 jours mais la menace des amendes n'a eu aucun effet évidemment puisqu'il s'agit de survivre. Et aussi de compléter l'offre des produits neufs des magasins. « Madagascar est un pays riche où les gens sont pauvres » m'a dit monsieur Sylvestre.

 

P1170406 (Large)

 

P1170412 (Large)

P1170413 (Large)

 

Pas tous, car on a aussi croisé des Hummer flambant neufs et des 4X4 rutilants, « des voleurs de bois de rose et de saphirs » m'a dit Sylvestre . Mardi dernier, place de l'Indépendance, sous mes yeux, une amie malgache (malgache) s'est fait voler un collier en or de 80€ (une fortune ici). Les malgaches se volent à présent entre eux. J'ai entendu parler, par les gens les plus sérieux, de tortue volée pour être mangée et dans aucun pays je n'ai vu aussi peu de moumoutes et de bonchiens.

C'est notoire, la police ferme sans cesse les yeux sur d'innombrables infractions, tant l'attraction exercée par un billet de quelques ariarys est efficace. Qui ne voit que l'hyperpauvreté et la corruption (facilitant la rapacité des grandes puissances) expliquent largement ces dérives ? Cercle vicieux.

 

P1180426 (Large)

en 4L d'Ivato au centre de Tana

 

Revenons aux guichets de poste. Il y a un instant, j'ai voulu acheter des timbres-poste. Problème : comment payer les centimes ? J'en avais pour 7320 ariarys (2,5€). Voyant que l'employé ne me rend que 2600 sur mon billet de 10000, je lui dis que je lui faisais cadeau des 80 centimes, que trouver des pièces (10c, 20c, 50c) relève de l'impossible. Il m'a proposé une solution : lui acheter un timbre de 120 ariarys avec un simple billet de 100 ariarys ! Inutile de dire qu'il ne m'a pas proposé 2 timbres à 0,80 qu'il avait pourtant : toutes les combines sont bonnes pour recueillir un peu d'argent et ici la ruse est une vertu. Pour me connecter en wifi, je n'achète plus de cartes MOOV de 10000 ariarys à l'aéroport. Elles sont (rendues volontairement) illisibles au grattage, récupérées dans les poubelles, scannées et échangées gratuitement contre des neuves chez MOOV etc. Je suis certain que même un joueur de bonneteau parisien très entraîné se fera plumer s'il change de l'argent dans le hall de l'aéroport d'Ivato sans passer par un guichet de banque.

Aucun taxi-brousse ne part l'après-midi. Pour rallier Tulear, ils ont à présent l'habitude de rouler en convoi et en journée. Le temps des attaques de diligences dans un défilé montagneux est revenu. A la place des scalps de peaux-rouges : des voyageurs malgaches et vasahas dépouillés.

 

P1190436 (Large)

pousse-pousses de Tana

 

Il y a un livre à écrire sur les pousse-pousses. Certains sont deschaux, d'autres avec sandales, mais tous avec casquette. Je pensais ne jamais les employer tant ils symbolisent l'exploitation de l'homme par l'homme. Mais j'ai vite compris que donner de l'argent sans contrepartie est plus humiliant encore. Prendre un pousse-pousse, c'est permettre à une famille de manger.

 

P1220463 (Large)

ci-dessus et ci-dessous : Antsirabé

 

P1220464 (Large)

 

P1220474 (Large)

 

P1220478 (Large)

A Antsirabé, les pousse-pousses se comptent par milliers.


Partager cet article

Repost0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 20:58
PC280053 (Large)allons 10000 kms plus au nord
c'est la baie de Naples
11800 mètres d'altitude, il fait - 65° à l'extérieur, c'était il y a déjà 8 jours
l'écran sur le siège devant moi donne une "vitesse au sol"
eh oui la courbure de la terre

PC280058 (Large)2' après, c'est la côte près de Rome (Ostie)
et 1h30 plus tard, mes montres ont 3h d'avance
la mesure du temps n'a rien de naturel

P1050274 (Large)j'avais parlé très vite le 31 juillet dernier dans le billet "Rouen : 3 monuments à voir" du Gros-horloge (le mot horloge a été masculin jusqu'au XVIIIè) et aujourd'hui je suis monté dans le beffroi (XIVè) restauré depuis peu.

DSCN1220 Blogce qu'on voit en bas du cadran est un semainier
on reconnaît Apollon (arc et harpe), j'avais pris la photo un dimanche (normal pour une ville de drapiers, hein monsieur Dimanche?)

P1050265 (Large)lundi est associé à Diane (lune, arc)

P1050266 (Large)mardi jour de Mars

P1050267 (Large)Mercure (artistes et marchands) donc mercredi

P1050270 (Large)Jupiter : jeudi

P1050271 (Large)Vénus nue, musiciens, couple d'amoureux : vendredi

P1050272 (Large)Saturne dévorant l'un de ses enfants : samedi

DSCN1219la boule noire au-dessus, c'est la lune ; ce jour-là, c'était la nouvelle lune

P1050289 (Large)je vous passe les détails sur la pignonnerie à l'intérieur car elle est compliquée
ces engrenages n'étant pas au même étage que le cadran, il y avait beaucoup de tringles pour actionner l'aiguille du grand cadran et les autres parties mobiles depuis le mécanisme au-dessus
l'horloge de Rouen est sans doute la première à avoir sonné les quarts d'heure...
elle fait aussi partie des 3 ou 4 horloges les plus anciennes en état de marche (l'horloge est livré en septembre 1389)

P1050300 (Large)sa bonne marche impose au gouverneur de remonter les poids une ou deux fois par jour et de graisser les roues et les pignons en fer

P1050280 (Large)
P1050293 (Large)le mécanisme des cloches (encore plus haut)

P1050282 (Large)
P1050285 (Large)
P1050286 (Large)
P1050287 (Large)
P1050301 (Large)le temps instrument de pouvoir
le temps urbain marque la vie des cités dont les cloches sonnent le couvre-feu, les horaires de travail, les alertes, les fêtes : les horloges sont plus que des instruments de mesure du temps, elles permettent un contrôle des villes prospères et commerçantes
pourtant mes grands-parents maternels, en pleine Beauce, n'ont pas connu d'autre heure que celle du soleil

P1050302 (Large)
P1050304 (Large)principales horloges et principaux beffrois

P1050305 (Large)

P1050297 (Large)la cathédrale de Rouen vue du Gros-horloge (peinte par Monet toutes les heures)
voilà
drôle de temps
Einstein a revu la notion
Beckett aussi
j'essaie d'aller à Amiens demain si le temps (la neige) me le permet
même route que Boule de Suif (direction Dieppe)
pourquoi faut-il que le temps météo et le temps de Chronos soient un seul et même mot  ?
un rapport température et vitesse de la lumière peut-être
vienne la nuit sonne l'heure mon vieux Guillaume

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 21:30

DSC06077 (Large)Dans ce billet, de nouveaux documents pour approfondir les recherches relancées sur Evariste.
D'abord cet arbre généalogique exposé dans le CDI du lycée Parny du 25 novembre au 18 décembre. Il a été établi par Léon de Forges de Parny dans les années 1970 à 1990. Evariste est au milieu. La moitié inférieure de l'arbre, qui rassemble les descendants du poète, est exacte. La moitié supérieure (qui lui prête des ascendants nobles) est fictive.

PC310084 (Large)la partie centrale de l'estampe de Levasseur (voir le billet évariste parny 7 du 20 décembre)

PC310087 (Large)détail de la même estampe (imprimée vers 1848)
On y lit que le Piton des neiges mesure 3600 mètres. Même en tenant compte de l'érosion, on est trop loin des 3070 m actuels : les relevés topographiques sont encore imprécis au milieu du XIXè

PC310086 (Large)
PC310082 (Large)dans le médaillon de droite : Bertin

PC310083 (Large)dans celui de gauche : Parny
un indice de plus de la grande popularité de ces deux poètes au XIXè siècle

P3110071 (Large)le grand nombre d'éditions des poèmes de Parny au XIXè apparaît tout de suite lorsqu'on consulte les exemplaires conservés par la Bibliothèque Départementale de Saint-Denis et le Fonds Barquissau de la médiathèque de Saint-Pierre.

P9220031 (Large)une édition de 1831 (tome 3)

P9220043 (Large)(tome 1)

P9220047 (Large)Les Galanteries de la Bible. Parny est encore très lu en 1883.

P9220051 (Large)Le Paradis Perdu, les Déguisements de Vénus, Les Galanteries de la Bible (1805)

P3110091 (Large)
P3110092 (Large)Cet article de 2 pages paru dans le Bulletin 36 de juillet 1992 du Cercle généalogique de Bourbon réunit tous les lieux où s'est trouvé le poète de sa naissance à sa mort. Beaucoup de temps gagné donc, à qui voudrait partir sur les traces d'Evariste, à Saint-Paul, Rennes, Paris, Londres, Pondichéry, Port-Louis, Croissy, Clichy, Montmorency. Il manque Rio de Janeiro et l'Afrique du sud.

DSC06080 (Large)
DSC06086 (Large)Visite de l'expo le 11 décembre. De droite à gauche : Robert Gauvin, Agnès Lafourcade, Dani Tioucagna, Jean-Claude Obadia et l'auteur de ce blog.

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 20:30
heureuse annee 2010 (Large)

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 14:02
milou collier001alon-nou, astér !... arkomanss pa ! sansa mi oblij aou marshé, la korde dann kolé, mizo amaré !
Tilou (Milou) devrait se dire qu'avec un peu de chance, seraient gravés sur son collier ces vers du Comte de Couturelle parus dans l'Almanach des Muses en 1773 :

On ne promet point de largesse

A celui qui me trouvera ;

Qu’il me rapporte à ma maîtresse :

Pour récompense, il la verra.

 

Je prends l'avion demain et les billets seront donc postés irrégulièrement dans ce blog dans les jours qui viennent.

Pour égayer cette fin d'année voici deux clips (merci Fanny) :

 

femme de ménage

PC260049

 

smackdown

vlcsnap-16394 Il faudra bien un jour que je vous photographie les 3 moumoutes de Nicolas (qui en a eu jusqu'à 26, Colette et Léautaud sont battus) : Perle, Tikok et Fleur.
Et à propos de fleur, Grisou est dans le collimateur. A nouveau pris en flagrant délire de pipi dans ma varangue. Mais il est une fleur sur laquelle pour l'instant aucun moumoute ne fait pipi, elle est dans mon jardin, elle est là pour vous souhaiter une très bonne année 2010 :

PC260026 (Large)

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 17:59

PA130024.resizedInterflora : j'ai ramené de Diego à la mi-octobre des images de bouquets de petites filles en fleurs rentrant de l'école en pousse-pousse, un bouquet d'une dizaine de fleurs de 6 ans fraîchement sorties de l'école et en allées en pousse-pousse pieds-nus à pleine vitesse en plein soleil livrées à domicile

PA130023.resizedrappel : à Mada, un marmaille sur 2 ne pourra pas apprendre à lire

PA130029.resizedj'ai pris ces fresques en photo dans l'école de Teddy

PA130030.resized
PA130031.resized
PA130033.resized
PA130032.resized
PA130034.resized
PA130035.resized
PA130036.resized
PA130038.resized
PA150254.resizedà 20kms de Diego : Ramena
C'est là que Dada Pierre vient de créer une école maternelle (il n'y en avait pas)

PA150256.resized
PA150265.resized
PA150267.resized
PA150271.resized
PA150275.resized
PA150276.resized
PA150277.resized
PA150278.resized
PA150286.resized
PA150293.resized
PA150297.resized
PA160026.resizedau marché de Diego

PA160054.resizedquand je serai grand, j'irai au lycée

PA170098.resizedet je serai pêcheur comme mon père

PA170128.resized
PA170130.resized

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 11:32
P6270002 (Large)

L’irrésistible promotion du créole

Depuis les premières BD Tintin et Astérix en créole rényoné (septembre 2008), le mouvement continue et même s’accentue. Après Tintin péi Tibé, Le Kofré Bijou la Kastafiore, un Spirou, Z konm Zorkler et La Vil Dalton (Epsilon), voilà Vol 714 pou Sidney et Le Krab la pinss an or. La signature du traducteur Robert Gauvin n’est sans doute pas pour rien dans ce succès éditorial et commercial. De son côté, CaraïBéditions récidive avec un autre Astérix : Lo Deviner. Il paraît que l’incendie récent de 8 entrepôts au Port a rendu ce dernier album introuvable. Gageons que cette indisponibilité ne va durer que quelques semaines.

 

le krab la pinss an or001 (Large)

le krab la pinss an or002 (Large)

vol 714 pou sydney001 (Large)

vol 714 pou sydney002 (Large)

lo devinèr 1002 (Large)

 

Un autre indice de la montée du créole : la publicité, celle des affiches murales, celle des journaux, celle des boîtes aux lettres, qui est de plus en plus souvent bilingue. Même la signalisation routière lumineuse s’écrit de plus en plus souvent en créole : « si ou conduis attache out ceinture », « passe out kamarade le volant ».

 

PC210012 (Large)

PC210013 (Large)

 

De même le créole dans la culture ne se limite plus à la chanson, comme nous le prouve le fameux conte musical de Sergueï Prokofiev (1936), interprété début octobre 2009 au Grand Marché de Saint-Denis par Nicolas Givran et l’Orchestre Régional : Ti Pierre ek le lou.

 

P9300045 (Large)

 

J’ajoute le cadeau que Noro m’a offert pour mes 6 dizaines : Sirandanes I et II miniaturisés (Surya éditions). Ces devinettes créoles ont été collectées auprès des détenus de la Maison d’Arrêt Juliette Dodu à Saint-Denis.

Exemples : Shakefoi li tir in rob li gingn ti. Réponse : baba fig

(A chaque fois qu’elle enlève sa robe elle fait des petits. Réponse = l’inflorescence du bananier)

Tou lé moi, moin lé plènn, zamé mi mèt ba. Réponse : la line

(Tous les mois, je suis pleine, mais jamais je n’accouche. Réponse = la lune)

 

PC240021 (Large)

 

Si on se rappelle du succès des lectures de Chansons madécasses en créole par des élèves de seconde, de première et Robert Gauvin les 27 novembre et 11 décembre au lycée Parny, on peut parler d’un regain de popularité de la langue maternelle de la majorité des rényonés. Tant mieux.

Partager cet article

Repost0