Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 10:07
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire
L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire

L'atelier Arts plastiques d'Isabeau a lieu 2 après-midis par semaine dans la maison de Sophie, celle-là même où est né le CP de septembre 2010 à mai 2011 en présence de Dadapierre ! En silence, les enfants s'activent, coupent du fil de fer, découpent des sandales trouvées sur la plage avec des cisailles, peignent, collent : ils savent où ils vont. Ils créent. Ils sauvent la mer. Ils recyclent les déchets. Ils n'ont besoin que d'Isabeau pour les encourager. "Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" pourraient-ils dire avec Baudelaire

Repost 0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 09:20
raie léopard : des leçons de choses concrètes tous les jours
raie léopard : des leçons de choses concrètes tous les jours
raie léopard : des leçons de choses concrètes tous les jours

raie léopard : des leçons de choses concrètes tous les jours

Clémence en CP, Valérie en CM1, leçon de géo avec Félicité en CE2
Clémence en CP, Valérie en CM1, leçon de géo avec Félicité en CE2
Clémence en CP, Valérie en CM1, leçon de géo avec Félicité en CE2

Clémence en CP, Valérie en CM1, leçon de géo avec Félicité en CE2

vendredi 27 : animation musicale par Steeve Khâ et ... ! Jean-Noël ! et Alex ! le plus petit CP de tous les temps promis à effacer Elvin Jones, Max Roach et Jack Dejohnette !
vendredi 27 : animation musicale par Steeve Khâ et ... ! Jean-Noël ! et Alex ! le plus petit CP de tous les temps promis à effacer Elvin Jones, Max Roach et Jack Dejohnette !

vendredi 27 : animation musicale par Steeve Khâ et ... ! Jean-Noël ! et Alex ! le plus petit CP de tous les temps promis à effacer Elvin Jones, Max Roach et Jack Dejohnette !

séparation douloureuse pour les lionceaux : le départ de Clémence ; envol de lanternes chinoises sur le môle devant les élèves et leurs parents ravis dimanche 22
séparation douloureuse pour les lionceaux : le départ de Clémence ; envol de lanternes chinoises sur le môle devant les élèves et leurs parents ravis dimanche 22
séparation douloureuse pour les lionceaux : le départ de Clémence ; envol de lanternes chinoises sur le môle devant les élèves et leurs parents ravis dimanche 22

séparation douloureuse pour les lionceaux : le départ de Clémence ; envol de lanternes chinoises sur le môle devant les élèves et leurs parents ravis dimanche 22

Repost 0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 14:49

SERIE D'INNOVATIONS DANS LE GROUPE SCOLAIRE LES LIONCEAUX A RAMENA

L'année 2015 a bien commencé pour l'école des Lionceaux et la Maternelle Dadapierre à Ramena. Cinq ans après le lancement du CP, on peut parler de scolarité réussie pour 100% des élèves sur les cinq niveaux du primaire. Les compétences des formateurs, les exigences du recrutement et la conscience professionnelle des maîtres et maîtresses figurent parmi les principales raisons de ce succès.
Les actions initiées en 2014 se poursuivent :
-- atelier bi-hebdomadaire Arts plastiques animé par Isabeau : création de tableaux marins avec du fil de fer et ce que la mer donne à la plage deux fois par jour. Le regard neuf des enfants en fait des artistes.
-- atelier quotidien Apprentissage de la lecture pour les élèves qui en ont besoin
-- correspondance scolaire sur tous les niveaux avec l'école de la Grande ravine à Trois-Bassins à la Réunion
-- nouveaux parrainages et résultats scolaires transmis aux donateurs, parrains et marraines
Depuis le 13 mars, une série d'interventions exemplaires se sont ajoutées en primaire et en maternelle, en direction des maîtres et des enfants. Une dizaine d'intervenants bénévoles, la plupart membres de l'Association "Les Lanternes de Mada" sont à l'oeuvre. Beaucoup viennent de la Réunion comme par exemple Valérie (prof de sciences), Clémence (communication), Aurélie, Marielle (institutrice) ; d'autres sont venus de France métropolitaine comme Carole (formatrice), Benoït (pharmacien), Paul (prof d'anglais) ou Jean-Claude (conseiller pédagogique). Parmi les 300 kilos de matériel scolaire apportés, une nouveauté : huit mallettes pédagogiques visant à rendre l'enseignement "Découverte du monde" le plus concret possible dans les cinq niveaux. Classées par thèmes (l'eau, l'air, le monde et l'espace, le corps humain, les végétaux, les animaux, les énergies, le système solaire), elles vont faire aimer les sciences, développer la curiosité et former les esprits.
Clémence et Benoît ont consacré de nombreuses journées à soigner les enfants. Grâce à un choix opportun de médicaments et à certaines plantes, ils ont pu accélérer la guérison de nombreux bobos et empêcher l'infection de beaucoup de plaies. Ils ont aussi assuré une formation médicale de base à plusieurs instituteurs.
Paul a assuré une initiation à la langue anglaise en CM1 et CM2.
Marielle, Valérie et Jean-Claude ont approfondi la formation pédagogique. Plus encore qu'apporter du matériel scolaire, l'essentiel pour les Lanternes de Mada, c'est en effet de faire partager son expérience, de donner confiance, d'expliquer comment placer les enfants dans les meilleures conditions d'apprentissage.
Enfin, grâce aux dons, et surtout grâce à celui d'Isabelle, l'association LA MATERNELLE DE RAMENA a pu lancer la construction de trois nouvelles salles de classe et d'une salle polyvalente. Cela permettra aux petits de la Maternelle de ne plus vivre à l'écart, de travailler dans des locaux plus adaptés et insonorisés, près de leurs aînés en formant ainsi le Groupe scolaire LES LIONCEAUX. Les instituteurs pourront ainsi mutualiser les moyens humains et matériels.
Les raisons de se réjouir sont donc nombreuses. Il y a toutefois une ombre au tableau : le cable qui alimente l'école en électricité a été volé début janvier. Le préjudice causé aux écoliers est considérable : difficultés pour lire au tableau et pour écrire sur les cahiers ; impossibilité de photocopier et d'utiliser le vidéoprojecteur etc. La Jirama assure qu'elle ne pourra pas remplacer le cable avant plusieurs mois sans pouvoir donner d'explication crédible. Mais il en faudrait davantage pour entamer le moral des enfants et des maîtres(ses) d'école.
En vue de préparer la rentrée d'octobre, l'association recrutera prochainement un instituteur : entretiens jusqu'au 17 avril. Contact : 032 07 740 60 ou 032 54 530 36
https://www.facebook.com/ramenaassociations?fref=ts

(article à paraître dans La Tribune de Diego)

Benoit soigne Peristo et Marielle explique le bon usage des mallettes pédagogiques
Benoit soigne Peristo et Marielle explique le bon usage des mallettes pédagogiques
Benoit soigne Peristo et Marielle explique le bon usage des mallettes pédagogiques

Benoit soigne Peristo et Marielle explique le bon usage des mallettes pédagogiques

les lioncelles passent des heures à refaire leurs tresses ; Paul initie à l'anglais ; Valérie explique une éruption volcanique grâce à une expérience
les lioncelles passent des heures à refaire leurs tresses ; Paul initie à l'anglais ; Valérie explique une éruption volcanique grâce à une expérience
les lioncelles passent des heures à refaire leurs tresses ; Paul initie à l'anglais ; Valérie explique une éruption volcanique grâce à une expérience

les lioncelles passent des heures à refaire leurs tresses ; Paul initie à l'anglais ; Valérie explique une éruption volcanique grâce à une expérience

les CP adorent les puzzles ; Steeve est venu repeindre la fresque murale
les CP adorent les puzzles ; Steeve est venu repeindre la fresque murale
les CP adorent les puzzles ; Steeve est venu repeindre la fresque murale

les CP adorent les puzzles ; Steeve est venu repeindre la fresque murale

du 15 au 25 mars, les travaux pour construire 3 nouvelles salles et une salle polyvalente avancent
du 15 au 25 mars, les travaux pour construire 3 nouvelles salles et une salle polyvalente avancent
du 15 au 25 mars, les travaux pour construire 3 nouvelles salles et une salle polyvalente avancent
du 15 au 25 mars, les travaux pour construire 3 nouvelles salles et une salle polyvalente avancent
du 15 au 25 mars, les travaux pour construire 3 nouvelles salles et une salle polyvalente avancent
du 15 au 25 mars, les travaux pour construire 3 nouvelles salles et une salle polyvalente avancent

du 15 au 25 mars, les travaux pour construire 3 nouvelles salles et une salle polyvalente avancent

Repost 0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 11:48

en exclusivité mondiale, le calendrier 2015 de la maternelle de Dadapierre et des lionceaux ; 10€ (commander dans ce blog avant le 8 décembre ; ou en vente sur place fin décembre)

naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
naissance d'un CM2 à Ramena 6
Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 09:35

L'EDUCATION, UN ENJEU PRIS AU SERIEUX DANS LES ECOLES DE RAMENA

(article à paraître dans La Tribune de Diego vendredi 31 oct)

En cette rentrée scolaire 2014, l'école des Lionceaux et la Maternelle Dadapierre continuent de tenir leurs promesses. Le dernier niveau du Primaire, le CM2, a bien démarré le 15 septembre dernier. Non seulement, avec 225 élèves, les 2 écoles ont gagné quantitativement, mais elles ont progressé qualitativement dans leurs missions éducatives et scolaires. Les explications sont nombreuses :

- arrivée de 4 nouvelles maîtresses (Kezia en CP, Marie-Rose en CM1, Floria en CM2, Fatoumia remplaçante multi-niveaux), toutes recrutées sur la base de conditions très exigeantes ; elles apportent leur savoir-faire et leur dynamisme à l'équipe rôdée des 7 maitres et maîtresses déjà en poste.

- des intervenants continuent de venir aider au fil de l'année bénévolement : cours de Taï Chi Chuan (déjà commencés), de rugby (déjà commencés), conseiller pédagogique présent depuis déjà 2 mois, et bientôt retour des "lanternes de Mada" (association réunionnaise d'institutrices, orthophonistes et amis des enfants de Ramena etc )

- une formation au lycée français (24 journées étalées sur l'année)

- d'importants dons de matériel pédagogique déterminés à partir des besoins repérés avec soin au préalable, en particulier en termes de manuels scolaires adaptés et de livres bilingues (Editions Jeunes Malgaches)

- des parrains et marraines de plus en plus nombreux, grâce en particulier aux efforts des "Lanternes de Mada" et du Lions Club Oulanga Maoré ; des visites très encourageantes de parrains, marraines, donateurs, familles de correspondants

- la continuation de la Correspondance scolaire avec l'Ecole de Trois-Bassins à la Réunion pour la 5è année. Dans cet échange par-dessus les frontières, le sourire des enfants lisant seuls une énième lettre de leur correspondant réunionnais avec dessins et des textes toujours mieux écrits est un sourire définitivement inoubliable.

- des activités variées, enrichissantes, épanouissantes : des ateliers de lecture pour aider les quelques CE1 qui ne parviennent pas encore à une lecture fluide à la baignade surveillée en passant par le recours aux jeux éducatifs, des jeux parfois réalisés par des enfants de CM2 en France (Ecole François Dallet Saint-Brevin les pins 44250). Parmi les donateurs à remercier, on n'oubliera pas non plus l'école primaire de Grèzes (48100), ni Véronique Lesne (L'Etang salé les hauts 974), ni Audrey, ni Marielle, ni Clémence, ni Michelle Cyane et ses élèves etc..

Avec l'ouverture du CM2, on peut déjà penser que les valeurs portées par les 2 écoles depuis leur création seront encore davantage mises à l'honneur : fraternité, laïcité, respect de soi et des autres, apprentissage de la langue française, respect de l'environnement, hygiène, recyclage des déchets.

Afin de les aider à assurer leur succès au CEPE en juillet 2015, souhaitons leur BON COURAGE

https://fr-fr.facebook.com/ramenaassociations

http://ramena.org/

naissance d'un CM2 à Ramena 5
naissance d'un CM2 à Ramena 5
naissance d'un CM2 à Ramena 5
naissance d'un CM2 à Ramena 5
naissance d'un CM2 à Ramena 5
Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 16:08

P1210801 [1600x1200]

La famille Savaty
Atelier artistique avec les enfants de l’école primaire « les lionceaux » à Ramena en janvier et février 2014

Artiste plasticienne depuis 30 ans, Isabeau  voyage dans le monde entier, et, après 7 années passées dans le village de pêcheurs de Ramena, a choisi de travailler avec les enfants qui y vivent et dont elle connait bien les familles. Et il y a une famille nombreuse que tout le monde fréquente tous les jours, mais sans y penser vraiment, c’est la famille Savaty, la famille de la tong, de la sandale 2 doigts, familière et indispensable, jetée sans égards dès qu’elle est hors d’usage, mais à qui Isabeau et les lionceaux ont entrepris de donner une deuxième vie, et quelle vie ! 
Les savates c’est ce qu’on ramasse le plus, avec les bouteilles en plastique, les briquets et les bidons. Des matériaux par milliers à portée de mains ! on ramasse, on trie, et c’est parti…. Vive la famille Savaty née au bord des plages !
Centré sur le thème de la pollution de la mer, voué à éveiller les enfants à l’environnement, ce travail de sept semaines en atelier est mis en valeur aujourd'hui par une exposition qui rassemble les œuvres des écoliers. Transformer des savates dont personne ne veut plus en objets d’art, c’est aussi permettre à des enfants d’acquérir une sensibilité artistique, de créer des formes esthétiques originales émouvantes, de déployer et de mettre en partage un imaginaire riche : visages vivants, regards qui vous poursuivent, figures royales déchues, échevelées et sinueuses, profils de personnages légendaires ou mythiques, diaboliques ou angéliques qui poussent tous le même cri : "Ne jetez rien dans la mer !"
expo visible actuellement à l'Alliance française de Diego puis à La Terrasse du voyageur
(article à paraître dans La Tribune de Diego)
 

P1210805 [1600x1200]

 

P1210808 [1600x1200]

 

P1210981 [1600x1200]

 

P1210982 [1600x1200]

 

P1210983 [1600x1200]

 

P1210984 [1600x1200]

 

P1210985 [1600x1200]

 

P1210986 [1600x1200]

 

P1210987 [1600x1200]

 

P1210988 [1600x1200]

 

 

 

naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
naissance d'un CM2 à Ramena 4 : la famille Savaty
Repost 0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 11:02

HPIM0048 [1600x1200]

7 jours de travail non-stop pour Vincent afin d'équiper une vingtaine de fenêtres de moustiquaires

 

FORMATIONS MULTIPLES POUR LES MAITRES ET MAITRESSES DE RAMENA du 7 au 17 mars.

Rarement on aura vu à Ramena une plate-forme d'actions pédagogiques aussi nombreuses et pertinentes en direction des instituteurs et institutrices de l'école des lionceaux et de la maternelle de Dadapierre que celles mises en oeuvre pendant la 2è semaine de mars.
Cinq professionnels réunionnais s'étaient préparés de longue date pour cette série d'interventions :
- Vincent pour la conception-réalisation de moustiquaires mobiles sur les fenêtres des salles de classe
- Clémence pour la coordination des différentes formes de correspondance scolaire échangées avec l'école primaire de Trois-Bassins (lettres collectives, lettres individuelles, dessins, cartes de fleurs séchées, enregistrements MP3 de contes malagasy/créoles en CE et CM) et la gestion des nombreux nouveaux parrainages
- Audrey (institutrice) pour les jeux mathématiques dans tous les niveaux et un projet Arts Visuels
- Mélanie (orthophoniste) pour mettre en place les activités préparant l'apprentissage de la lecture
- Marielle enfin, qui a
démontré dans chaque classe l'intérêt du travail en ateliers
expliqué ce qu'est un affichage cohérent et pensé
impulsé une liaison hebdo GS/CP
redéfinit les règles de gestion du matériel (inventaires, entrées-sorties)
donné le bon mode d'emploi de la pharmacie
coordonné toutes les actions de l'équipe en liaison avec les responsables de l'association www.ramena.org : Yves Ladois, Marie-Claude Riboulon, Swanie.
Le résultat est éloquent :
- les journées de formation mensuelles au lycée français prennent tout leur sens car elles portent la même vision de l'école que celle des formateurs réunionnais : éveiller les enfants, mettre en valeur leur potentiel, les rendre actifs, les aider à réfléchir, à observer, à créer, à comprendre parler, lire, écrire en français, à réussir des calculs mentalement, à vivre en groupe en se respectant etc. bref à devenir autonomes et responsables et réussir leur vie future.
- l'ensemble des maîtres et maîtresses sait désormais beaucoup mieux l'intérêt du travail en équipe
- ils et elles savent aussi individualiser leurs façons de transmettre et d'instruire, quand c'est souhaitable et possible, grâce à un matériel de manipulation concret et adapté. Ce fut particulièrement net dans les 3 niveaux de maternelle où tous les enfants ont manipulé longuement les dés, cubes, puzzles, lotos et dominos que l'équipe réunionnaise avait apportés.
- le varatraza sera très affaibli par les moustiquaires posées aux fenêtres par Vincent afin de protéger les affichages. Quatre flamboyants ont été plantés pour que les enfants soient plus souvent à l'ombre dans un an.
- enfin 200 kilos de manuels scolaires, matériels éducatifs, papeterie, médicaments, vêtements, jouets et jeux, offerts par l'Association Les Lanternes de Mada aideront les 2 écoles à fonctionner.
Nul doute que l'ouverture du CM2 en septembre prochain se fera sous les meilleurs auspices, et que les résultats scolaires des écoliers de tous les niveaux continueront de s'améliorer : ce sera le signe que parents, enseignants, responsables associatifs et élèves sont fiers de travailler ensemble à la réussite des écoles de Ramena.
https://www.facebook.com/ramenaassociations?fref=ts
https://www.facebook.com/leslanternesdemada.ramena
(article à paraître dans La Tribune de Diego)

HPIM0051 [1600x1200]

  maîtresse Judicia en CM1

 

HPIM0060 [1600x1200]

  maîtresse Marielle en CP

 

HPIM0085 [1600x1200]

  idem

 

HPIM0100 [1600x1200]

  Mélanie (orthophoniste) en CE1

 

HPIM0114 [1600x1200]

  maîtresse Félicité en CE2

 

HPIM0120 [1600x1200] (2)

  idem

 

HPIM0145 [1600x1200]

  les jardins des enfants

 

HPIM0147 [1600x1200]

  maîtresse Marielle en CM1

 

HPIM0152 [1600x1200]

  orthophonie en moyenne section

 

HPIM0169 [1600x1200]

  maîtresse Herlette en GS

 

HPIM0177 [1600x1200]

  en petite section

 

HPIM0186 [1600x1200]

 

HPIM0190 [1600x1200]

 

HPIM0193 [1600x1200]

  Mélanie aide Vincent

 

HPIM0200 [1600x1200]

  les réunionnais ont apporté un très grand nombre de vêtements, les maîtresses ont envoyé les élèves les moins bien lotis dans le bureau de la directrice Zina transformé en cabine d'essayage

 

HPIM0201 [1600x1200]

  Steeve Khâ réalise un graf pour les lionceaux

 

HPIM0206 [1600x1200]

  Steeve et Médicis ont offert 30' de musique aux lionceaux

leur tube bilingue s'intitule "Protégez l'environnement"

 

HPIM0212 [1600x1200]

 

HPIM0215 [1600x1200]

  l'équipe des réunionnais et l'équipe des instits

 

HPIM0218 [1600x1200]

  Daniella a de vilaines blessures infectées : eau oxygénée, chouchoute, argile, bandage, paracétamol, ivermectine, amoxycilline

 

HPIM0369 [1600x1200]

 

Repost 0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 06:46

P1210809 [1600x1200]

photos prises le 27 fevrier dans la salle de GS

Devant tant de professionnalisme, Dadapierre doit se réjouir

Herlette a réussi seule en 4 mois à installer les bonnes pratiques d'une vraie grande section qui permettra aux élèves d'être en 2014-2015 d'excellents CP

pour compenser l'absence de photocopies, elle utilise des papiers carbones

Les photos parlent d'elles-mêmes

 

P1210810 [1600x1200]

 

P1210811 [1600x1200]

 

P1210813 [1600x1200]

 

P1210812 [1600x1200]

 

P1210814 [1600x1200]

 

P1210815 [1600x1200]

 

P1210817 [1600x1200]

 

P1210816 [1600x1200]

 

P1210818 [1600x1200]

 

P1210819 [1600x1200]

 

P1210820 [1600x1200]

 

P1210821 [1600x1200]

 

P1210822 [1600x1200]

 

P1210823 [1600x1200]

 

P1210824 [1600x1200]

 

P1210825 [1600x1200]

 

P1210826 [1600x1200]

 

P1210827 [1600x1200]

 

P1210828 [1600x1200]

 

P1210829 [1600x1200]

 

P1210830 [1600x1200]

 

P1210831 [1600x1200]

 

P1210832 [1600x1200]

 

P1210833 [1600x1200]

 

P1210834 [1600x1200]

 

P1210835 [1600x1200]

 

P1210836 [1600x1200]

 

P1210837 [1600x1200]

 

P1210838 [1600x1200]

 

P1210839 [1600x1200]

 

P1210840 [1600x1200]P1210841 [1600x1200]

 

P1210842-001 [1600x1200]

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 10:28

P1210643 [1600x1200]

Une petite partie de mes bagages la veille du départ

 

Depuis le 23 février et jusqu’au 31 mars : une nouvelle page s’écrit dans l’histoire de l’école des lionceaux et de la Maternelle de Dadapierre à Ramena, près de Diego-Suarez.

Résumé en bref des nouveautés, depuis que j’ai quitté les enfants et les instits fin octobre 2013 :

1/ L’association www.ramena.org a créé une page facebook qui permettra sans doute une plus grande réactivité pour donner des infos :

https://www.facebook.com/ramenaassociations?fref=ts

 

2/ Marielle, Audrey et Vincent ont créé l’association « Les lanternes de Mada » (près d’une vingtaine de membres déjà). Elle coordonnera les efforts des réunionnais vers les écoles situées entre Diego et Ramena : parrainages (10 nouveaux parrains/marraines cette fois), équipements contre le soleil et le varatraza, jeux de plein air, formation des instits etc.

http://www.midilibre.fr/2013/12/28/des-lanternes-pour-des-ecoliers-malgaches,802243.php

http://www.net1901.org/association/LES-LANTERNES-DE-MADA,1161780.html

https://www.facebook.com/leslanternesdemada.ramena

A ces 3 liens permettant de s’informer sur la naissance des Lanternes de Mada, j’ajoute un lien pointant vers un très bon article de Mazirian car c’est toujours difficile de fonder l’intérêt d’une telle action puisque bien souvent elle semble être une goutte d’eau dans la mer : http://www.rue89.com/2013/11/01/tout-devez-savoir-si-voulez-faire-lhumanitaire-247133

Pour ceux qui veulent une info à jour quotidienne et pas trop tendancieuse sur les événements politiques malgaches : http://www.rfi.fr/tag/madagascar/

 

3/ fleurissement de l’école : les enfants tiennent un jardin = d’une pierre 2 coups, ils acquièrent des connaissances en botanique et écologie, ils embellissent leur école

 

4/ arrivée de Félicité début janvier, la nouvelle maîtresse de CE2 ; Zina dispose ainsi de plus de temps pour son travail de directrice et de coordinatrice

 

5/ Depuis janvier, la plasticienne Isabeau aide bénévolement les enfants pour récupérer des déchets trouvés sur la plage et en faire des œuvres d'art. Les photos sont dans la page facebook https://www.facebook.com/ramenaassociations?fref=ts

 

6/ Depuis novembre, Baby/Rachida (PS), Marie (MS), Herlette (GS), Judicia (CM1) vont 1j/semaine au lycée français de Diego pour se former : merci Théophane !

 

7/ du 7 au 17 mars, 5 lanternes de mada (150 kg de matériel) se répartiront entre les lionceaux et la maternelle :

- correspondance scolaire CP/CE1/CE2/CM1 avec l’école de la Grande Ravine de Trois-Bassins coordonnée par Clémence (cadeaux, lettres individuelles, lettres collectives, dessins, photos, jeux, enregistrements de contes MP3)

- formation des institutrices de maternelle (Marielle)

- équipement des salles et des cours de récréation (Vincent)

- affichages pédagogiques (tous)

- aide en lecture/prononciation/audition/écriture par Mélanie (orthophoniste)

- aide en arts visuels (Audrey)

 

8/ Pour ce nouveau séjour de 5 semaines, j’ai commencé à apporter plusieurs dizaines de manuels scolaires du CP au CM2 : calcul (Diagonale, Brissiaud), lecture (Ratus, Dagobert, Ile aux mots ; appel : je cherche des Ribambelle et des Lector et lectrix), langue française (La Balle aux mots) + très nombreux documentaires (par ex C’est pas sorcier) + jeux (dés, dominos, mikados, dominos, lotos, perles, fermoirs, très nombreux puzzles ts âges, 22 cordes à sauter), cubes, lettres et chiffres en bois, normographes, 200 crayons, ardoises, albums, histoires, recueil de contes, 60 livres + 15 cédés Lire c’est partir, planisphères plastifiés, 16 X 16 paracétamol et surtout de très nombreux documents pédagogiques de la PS au CM2 (clés USB et disques durs). Je suis actuellement à La Réunion pour récupérer 60 kgs de matériel scolaire qui s’ajoutent aux 65 kgs apportés de métropole la semaine dernière.

 

9/ Comme les lanternes de Mada et d’autres généreux donateurs, je reviens à nouveau avec 5 nouveaux parrainages : merci à vous parrains et marraines, les enfants vous sont très reconnaissants, je ferai les photos et vous enverrai des nouvelles

30 nouveaux élèves par an depuis 5 ans, c’est un gros travail de gestion quand on compte le nombre de bénévoles sur les doigts d’une seule main 

Mon voyage aller a été encore plus houleux que d’habitude.

Dimanche 23, lever 5h, puis je rejoins l’arrêt du bus 99, avec mes lourdes valises à roulettes, puis 9 kms plus loin terminus Neustrie tram3 25’, tram 1, TGV jusqu’à Roissy-CDG à 13h, et là : « vol annulé »

A 18h, les 500 passagers du Boeing 737 d’Air Mad sont emmenés jusqu’à l’hôtel Ibis (que je connais bien car ce n’est pas la 1ère fois !) et on nous offre vers 20h 30 le 1er repas de la journée ; info affichée vers 22h : RV à 5h, take off to morrow morning

A 9h, à peu près tous les passagers sont enregistrés, et vers midi nous sommes dans l’appareil (j’ai pris des notes)

Petit dej à 13h

L’appareil parcourt un long trajet au sol et les réparations reprennent pendant 3h dans le circuit hydraulique d’un réacteur

Finalement, nous décollons avec plus de 24h de retard et un repas (le seul du voyage et le seul de la journée comme la veille en dépit des enfants) est servi à 20h

Entrée en Lybie au niveau de Benghazi

J’ai faim, heureusement j’avale des bouquins (2è nuit blanche)

Landing à Tana/Ivato vers 2h du mat heure locale

Attente jusqu’à 5h pour apprendre qu’il y a un ATR70 pour Diego plus tard dans la journée, accrochage sérieux avec des voyous qui cherchent à me voler dans la file d’attente (le personnel Air Mad ne réagit pas). Les voyageurs pour Majunga etc. devront passer 2 nuits à Tana (4 jours de retard pour eux)

Arrivée à Arrachart/Diego vers 11H30 : on nous informe que nos bagages sont en sécurité à Tana, que nous n’avons aucune raison de nous inquiéter car nos bagages arriveront le lendemain à midi. Les voyageurs pour Nosy-Be, Sambava etc. découvriront qu’il y a un large choix d’hôtels à Diego.

Le lendemain, j’ai eu la chance de récupérer mes bagages en fin d’après-midi (et non à midi). J’ai eu le temps de les porter à Ramena (panne Jirama, ni eau, ni électricité, ni internet) et de revenir à Arrachart prendre mon avion pour la Réunion, Ouf. En octobre dernier, j’avais fait Diego-Tana (pour revenir en France) et à Tana, on nous avait appris que nos bagages étaient restés à Diego. Correspondances perdues, hôtel et taxi de ma poche. Air Mad aime la symétrie.

A noter que Corsair n’assure plus de liaison Réunion/Mada : trop dangereux

 

P1210706 [1600x1200]

  décollage de Roissy-CDG

 

P1210714 [1600x1200]

  5' plus tard, la Seine

 

P1210736 [1600x1200]

  45' après le décollage : les Alpes

 

P1210737 [1600x1200]

 

P1210739 [1600x1200]

 

P1210746 [1600x1200]

 

P1210750 [1600x1200]

 

P1210761 [1600x1200]

  le port de Gênes

 

P1210769 [1600x1200]

  au large de Naples

 

P1210771 [1600x1200]

 

P1210772 [1600x1200]

 

P1210774 [1600x1200]

entrée en Afrique au niveau de Benghazi

 

P1210781 [1600x1200]

  le désert lybien

 

P1210783 [1600x1200]

 

P1210785 [1600x1200]

  déciollage de l'ATR 70 pour Diego

 

P1210787 [1600x1200]

 

P1210798 [1600x1200]

  manoeuvres d'approche à l'arrivée à Arrachart

 

P1210801 [1600x1200]

  atelier arts plastiques avec Isabeau

les lionceaux peignent des savates 2 doigts

 

P1210805 [1600x1200]

 P1210808 [1600x1200]

 

Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 21:51

P1210155 (Large)

Mercredi 15, je prends un 7places de Dakar à M’Borro (4h 30 de route) et le lendemain, je suis près de Taïba N'Diaye, dans l’école primaire publique de Keur Baba Alima, IEF de Tivaouane.
Accueil chaleureux par les instits, les responsables de l’APE, du comité de gestion, la Présidente du groupement féminin, le représentant du Chef du village et les élèves.
Le Directeur, M. Massamba Sall, avec compétence et gentillesse, m’explique la situation de l’école :
301 élèves répartis sur 6 niveaux (faites le calcul !) dont 71 élèves en CP. Pas difficile de voir que c’est d’abord du manque d’instits que souffre l’école. Il lui manque aussi :
-    des manuels : mathématiques, éveil, lecture
-    des cahiers et du matériel de géométrie
-    des ordinateurs portables (pas d’électricité sur place), imprimantes, photocopieuses 

 

P1210157 (Large)

 

P1210159 (Large)

 

P1210164 (Large)

 

P1210165 (Large)

 

P1210169 (Large)

 

P1210172 (Large)

 

P1210173 (Large)

 

P1210178 (Large)

 

P1210184 (Large)

 

P1210185 (Large)

 

P1210186 (Large)

 

P1210187 (Large)

 

P1210188 (Large)

 

P1210189 (Large)

 

Repost 0