Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 17:26

La Table ronde au lycée vendredi 26 septembre après-midi fut elle aussi réussie à plus d'un titre.
Elle avait été remarquablement préparée de longue date par les lycéens, Nicolas Gérodou (prof de Lettres), Dani Tioucagna et Agnès Lafourcade (documentalistes), Mme Rémi (Proviseure), et Chloé Robin (élève de 1ère L).
Pour la Seconde 1 en particulier, l'année scolaire 2013-14 avait vu naître le Studio Parny, dans le cadre de la matière intitulée "Littérature et société" (LITSO). Ce Studio Parny avait mis en oeuvre un programme riche :
- une sortie spectacle Chansons madécasses à l'Espace Leconte de Lisle (Les Pas)
- une expo de photos de l'Océan indien "L'archipel des visages" en partenariat avec Pierrot Men et l'Artothèque
- une émission consacrée à Parny sur Radio AC Bernica
- une rencontre avec J-M Le Clézio
- une semaine culturelle Kabar Parny
- une visite de l'Artothèque à St-Denis
- l'opération "Phrases sur les marches" = pose de citations sur les multiples escaliers du lycée Parny
- la réalisation d'affiches de très grande taille = citations apposées sur les bâtiments du lycée

L'album photographié ci-dessous a été réalisé par Fanny Stamm : qu'elle en soit remerciée ! Il donne une idée de l'ampleur du travail réalisé par sa classe.
Afin de pallier l'absence de Catriona Seth à cette Table ronde, le lycée avait réservé un vidéoprojecteur. Grâce à Skype, la centaine de présents (dont 70 élèves de 1L) ont pu dialoguer 2h durant avec la spécialiste de Parny retenue en France par la grève des pilotes d'Air France.
Jean-Michel Racault et Chantale Meure ont aussi honoré de leur présence cette après-midi.
Après les exposés : riches échanges avec le public, mais aussi interprétation de Chansons madécasses en créole par des élèves accompagnés par la lyre de Nicolas Gérodou.

Bonne nouvelle : la conférence de Catriona Seth "Parny et les tropiques" prévue le 24 septembre à la Bibliothèque départementale est reprogrammée le 7 novembre.
Pour info, publication prochaine d'un livre à ne pas manquer :
Évariste Parny (1753-1814)
Créole, révolutionnaire, académicien SETH Catriona
Les collections de la République des Lettres
334 pages - 150 x 230 mm Parution : 21 Octobre 2014
ISBN 9782705689575
La postérité est une maîtresse infidèle. Elle néglige parfois ceux qu’elle a adulés comme Parny, né aux îles en 1753, et qui fut le plus grand poète français du tournant des Lumières. Le dernier disciple de Voltaire, avec sa Guerre des dieux (1799), fut aussi le premier des modernes, inventeur du poème en prose avec les Chansons madécasses (1787) et remit le lyrisme au goût du jour avec ses Poésies érotiques (1778 et 1781), recueil essentiel pour le renouveau de la sensibilité en France et au-delà des frontières.
La présente monographie retrace, de Saint-Paul de Bourbon à l’Institut, via Rio et Pondichéry, le Collège de Rennes et les régiments royaux, une vie de parfait petit courtisan et une plume au service du Directoire, le parcours de Parny, un individu d’exception qui est aussi le témoin d’une classe, d’un milieu, d’une génération.
http://www.editions-hermann.fr/seth-catriona/4506-evariste-parny-1753-1814.html

évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
évariste parny 16
Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 06:06

5 décembre 2014 : 2 siècles après la mort d'Evariste Parny, les textes du poète reviennent au premier plan de l'actualité. On a déjà remercié dans ce blog toutes celles, tous ceux, nombreuses/x qui ont soutenu la demande d'émission d'un timbre en hommage à l'auteur des Poésies érotiques et des Chansons madécasses (le 1er !) : ce sera chose faite les 7 et 8 novembre prochain, lors de l'émission "Premier jour" au lycée Parny à Saint-Paul.
La 2è raison de se réjouir, c'est la réussite du colloque international "Emergence d'une littérature de l'océan Indien au tournant des lumières : Bernardin de Saint-Pierre, Parny, Bertin", colloque qui s'est tenu du 24 au 27 septembre à la Réunion. http://bspparny.sciencesconf.org/resource/page/id/3

http://www.fabula.org/actualites/emergence-d-une-litterature-de-l-ocean-indien-au-tournant-des-lumieres-bernardin-de-saint-pierre_58028.php
Bien que plusieurs participants n'aient pu trouver de place dans un avion à cause de la grève des pilotes d'Air France, le Colloque a été une réussite.
La clé de cette réussite me semble résider dans la notion de carrefour, et à ce propos il faut remercier les initiateurs et organisateurs inspirés qu'ont été Chantale Meure, Jean-Michel-Racault et Guilhem Armand.
Carrefour à plusieurs titres :
- trois auteurs (B de St P, E Parny, A de Bertin) dont les oeuvres s'éclairent mutuellement
- des recherches dépassant les clivages génériques (travaux scientifiques, récits de voyage, romans, églogues, élégies, correspondances, iconographies et réécritures, traductions, histoire de la réception), les langues (créole, français, anglais, arabe, malgache) et les aires culturelles (Inde, Madagascar, Mascareignes, France, Angleterre)
intervenants originaires de plusieurs pays ou zones : France, Réunion, Martinique, Italie, Maurice, Canada etc.
- les formes diversifiées des interventions : communications universitaires, expos commentées, tables rondes, conférences (Bibliothèque départementale, Auditorium)

Au total, trois écrivains plus vivants que jamais, redécouverts, réédités et qui vont nourrir de futures recherches passionnantes. Actes à paraître en 2015

Mercredi 24 septembre 2014
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Amphi 200.1
8h15 : Accueil des participants
8h30 : Présentation du colloque
9h00 : Séance 1 – Nature et écritures (Président de séance : Jean-Michel Racault)
• Colas Duflo (PR, Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense) : « Paul et Virginie : quand
la théodicée naturelle se poursuit dans la fiction indianocéanique »
• Carpanin Marimoutou (PR, Université de La Réunion) : « Spectres et paysages chez
Bernardin de Saint-Pierre »
• Guilhem Armand (MCF, Université de La Réunion) : « Les voyages en églogue de Bertin »
10h30 : Discussion et pause
10h50 : Séance 2 – Contexte d’écriture (Président de séance : Carpanin Marimoutou)
• Conférence de Jean-Michel Racault (PR émérite, Université de La Réunion) :
« Problématique de l’émancipation coloniale et littératures émergentes aux Mascareignes à la
fin du XVIIIe siècle »
11h50 : Discussion
12h00 : Pause déjeuner
13h30 : Séance 3 – Altérités (Président de séance : Colas Duflo)
• Marco Menin (Dr, Università degli studi di Torino) : « Bernardin de Saint-Pierre et le corps
de l’autre : Empsaël et Zoraïde entre le Voyage à l’Île de France et les Etudes de la nature »
• Chantale Meure (MCF, Université de La Réunion) : « Usages de l’Inde dans les fictions de
Bernardin de Saint-Pierre »
14h30 : Discussion et pause
15h00 : Séance 4 : Rencontres poétiques (Président de séance : Chantale Meure)
• Gwenaëlle Boucher (MCF, UAG-ESPE Martinique) : « Bertin et Parny : deux frères en
poésie »
• Noro Rakotobé (Membre associée CRLHOI, Université de La Réunion) : « La rencontre des
imaginaires dans Les Chansons madécasses d’Evariste Parny »
16h00 : Discussion
Bibliothèque départementale
18h00 : Conférence de Catriona Seth (PR, Université de Lorraine) : « Parny et les tropiques »
20h00 : Dîner
Jeudi 25 septembre 2014
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Amphi 200.1
8h30 : Séance 5 – Amours chantées (Président de séance : Guilhem Armand)
• Jean-Claude Jorgensen (Professeur agrégé de Lettres, France) : « Le temps des Poésies érotiques d'Evariste Parny ou la quête du bonheur terrestre »
• Angélique Gigan (Dr, Université de La Réunion) : « Bourbon, Cythère indianocéanique ?
Amours et désamours dans les Poésies érotiques (1778) de Parny »
9h30 : Discussion et pause
10h00 : Séance 6 : Emergences et postérités I (Président de séance : Catriona Seth)
• Françoise Sylvos (PR, Université de La Réunion) : « Le "comparatisme religieux" dans les
Etudes de la nature »
• Anil Dev Chiniah (Chercheur mauricien, Canada) : « Bernardin de Saint-Pierre à la lumière
du romantisme anglais »
• Thanh Vân Ton That (PR, Université Paris-Est Créteil) : « Parny, Pouchkine et Musset : des
échos (pré)romantiques d’un siècle à l’autre »
11h30 : Discussion et pause
12h00 : Pause déjeuner
13h30-15h30 : Table ronde autour de l’édition des OEuvres complètes de Bernardin de Saint-
Pierre
Musée Léon Dierx
16h30 : Visite de l’exposition : « Paul et Virginie : du roman aux images »
Vendredi 26 septembre 2014
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Amphi 200.1
8h30 : Séance 7 : Emergence et postérités II (Président de séance : Thanh Vân Ton That)
• Hélène Cussac (Dr, PRCE, Université Toulouse II) : « Bernardin de Saint-Pierre, Evariste de
Parny et Antoine Bertin à l’épreuve de la norme et de l’écart dans l’histoire littéraire française
du XXe siècle »
• Bénédicte Letellier (MCF, Université de La Réunion) : « Le sentimentalisme arabe de Paul et
Virginie selon Al-Manfaluti ou la traduction de soi »
• Ruth Menzies (MCF, Université d'Aix-Marseille) : « La réécriture comme réparation :
déplacement et déracinement dans Genie and Paul de Natacha Soobramanien (2012) »
10h00 : Discussion et pause
10h30 : Clôture du colloque
En marge du colloque
Saint-Paul, Lycée Evariste Parny - Plateau Caillou
14h00-16h00 : Table ronde pour le Bicentenaire du poète Evariste Parny en présence des
lycéens, des professeurs et des documentalistes du lycée

évariste parny 15
évariste parny 15
évariste parny 15
évariste parny 15
évariste parny 15
évariste parny 15
évariste parny 15
Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 13:39

P1160493 (Large)

La bonne nouvelle est tombée le mois dernier : un timbre-poste sera bien émis l'an prochain pour commémorer le bicentenaire de la mort du poète Evariste Parny.

J'en profite pour remercier les dizaines et dizaines de personnalités et d'amis d'Evariste qui m'ont envoyé une lettre destinée à enrichir le dossier de candidature : élus réunionnais, écrivains créoles, universitaires, enseignants, poètes, éditeurs, conservateurs, bibliothécaires etc. Sans eux, Phil@poste et madame la ministre Fleur Pellerin n'auraient peut-être pas été aussi convaincus par notre proposition.

 

P1160494 (Large)

 

Remerciements particuliers à l'Association Philatélique de l'Océan Indien et à son Président Jean-Yves Vacher-Chicane. Non seulement leur signature était obligatoire dans le dossier mais le bureau de l'APOI a financé l'achat des 10 portraits lithographiés de Parny auprès de la BNF (numérisation haute définition), portraits qu'il était nécessaire de joindre à titre de proposition de maquettes. Cela représente tout de même 239,20 € ! Si, comme je l'espère, une Association des Amis d'Evariste Parny naît en 2014, cet argent lui permettra de mieux faire connaître le poète.

 

P1160492 (Large)

Comme un bonheur ne vient jamais seul, 2014 verra aussi un colloque international Bernardin de Saint-Pierre / Bertin / Parny à l'Université de Saint-Denis (en septembre). Leurs oeuvres sont remarquables dans la mesure où elles disent une tension entre l'Ici et l'Ailleurs, l'expérience du déracinement, du dépaysement, du métissage : en elles émerge une littérature neuve, propre à l'Océan indien.

Le comité scientifique propose trois axes d'étude :

- les questions d'ici et d'ailleurs, de centre et de périphérie, d'altérité et d'identité, voire aussi le processus de créolisation

- l'ailleurs spatial et l'ailleurs temporel : au sein des oeuvres, mais aussi au niveau de leur postérité

- le contexte de production et notamment la question du positionnement littéraire de ces auteurs

 

P1160491 (Large)

 

P1160490 (Large)

Parny n'a pas toujours été absent des manuels de lycée : dans la petite histoire illustrée de la littérature française de Jean Calvet (1966), on lit que Parny continue Voltaire "avec encore plus de polissonnerie" !

2014 sera sans doute l'année où beaucoup de réunionnais et de français vont redécouvrir l'oeuvre d'Evariste.

Ci-dessous, un poème sans prétention mais plein de charme : Le Cabinet de toilette.

 

LE CABINET DE TOILETTE

Voici le cabinet charmant
Où les Graces font leur toilette.
Dans cette amoureuse retraite
J’éprouve un doux saisissement.
Tout m’y rappelle ma maîtresse,
Tout m’y parle de ses attraits,
Je crois l’entendre, et mon ivresse
La revoit dans tous les objets.
Ce bouquet, dont l'éclat s’efface,
Toucha l’albâtre de son sein ;
Il se dérangea sous ma main,
Et mes lèvres prirent sa place.
Ce chapeau, ces rubans, ces fleurs,
Qui formaient hier sa parure,
De sa flottante chevelure
Conservent les douces odeurs.
Voici l’inutile baleine
Où ses charmes sont en prison.
J’apperçois le soulier mignon
Que son pied remplira sans peine.
Ce lin, ce dernier vêtement...
Il a couvert tout ce que j’aime ;
Ma bouche s’y colle ardemment,
Et croit baiser dans ce moment
Les attraits qu’il baisa lui-même.
Cet asile mystérieux
De Vénus sans doute est l’empire.
Le jour n’y blesse point mes yeux ;
Plus tendrement mon cœur soupire ;
L’air et les parfums qu’on respire
De l’amour allument les feux.
Parais, ô maîtresse adorée !
J’entends sonner l’heure sacrée
Qui nous ramène les plaisirs ;
Du tems viens connaître l’usage,
Et redoubler tous les desirs
Qu’a fait naître ta seule image.

Poésies érotiques, livre III

Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 23:26

  P9220044 (Large)

 

L'idée d'un colloque consacré en 2014, à La Réunion, à l'émergence d'une littérature de/sur l'océan indien au tournant du Siècle des Lumières (1800), mettant particulièrement l'accent sur Bernardin de Saint-Pierre, Bertin et Parny fait son chemin à l'Université de La Réunion (à suivre). Pour aller vite, on pourrait définir le thème de ce colloque de 2014 grâce à une phrase de J-M Racault : "Etre Créole, c’est savoir vivre simultanément dans l’ici et dans l’ailleurs, passer à volonté de l’un à l’autre, sans bien savoir soi-même, faute de référence stable, lequel est l’ici et lequel est l’ailleurs ».

 

J'ai bien envoyé comme promis à Phil@poste, un dossier de demande d'émission d'un timbre Parny, à l'occasion du bicentenaire de sa mort en décembre 1814. Deux DVD de documents (photos, vidéos, textes) et plusieurs dizaines de lettres de soutien : Président du Conseil Régional, Présidente du Conseil Général, Monseigneur Aubry, M. le Préfet, PDG d'Air Austral, députés, sénateurs, maires, écrivains créoles, universitaires (Réunion, métropole, étranger), bibliothécaires, conservateurs, proviseurs, professeurs, descendants de Parny etc. la teneur des lettres est émouvante, pertinente dans sa revendication créole, haute sur le plan poétique.

Un grand merci à toutes celles/tous ceux qui se sont associés à cette demande philatélique. Il y a chaque année plus de 1000 demandes et seulement 70 timbres édités. Les chances ne sont donc pas énormes. Quelle que soit la réponse (décembre 2012), je remercierai chacun personnellement. Je sais déjà que plusieurs d'entre vous sont favorables à la création d'une Association des Amis d'Evariste Parny. A suivre

 

P1090624 (Large)

photo de la tombe d'Evariste Parny (1753-1814) au Père Lachaise, prise le 1er juillet 2012

son épouse Grâce Vally a été enterrée prés de son mari le 12 mai 1820

 

P1070671

En janvier 2012, la compagnie Air Austral décida de baptiser un de ses nouveaux avions : Evariste Parny

 

Le Discours de Réception à l'Académie Française de Parny vient d'être mis en ligne dans le site de l'Académie Française : http://www.academie-francaise.fr/node/1682

Réponse de Dominique-Joseph Garat : http://www.academie-francaise.fr/node/1631

 

Voici 2 textes difficiles à trouver jusqu'à présent :

- Hymne pour la fête de la Jeunesse (le Directoire commandait beaucoup d'hymnes)

- Une Chanson de Béranger célébrant Parny

 

HYMNE POUR LA FETE DE LA JEUNESSE

UN HOMME
    De l'hiver le courroux expire ;
    L'Aquilon fuit devant Zéphyre ;
Naissez, beaux jours, voici le riant Germinal :
    Il calme les airs qu'il épure ;
    Et du réveil de la Nature
Son souffle caressant a donné le signal.

LES HOMMES ET LES FEMMES
    Jeunesse brillante et chérie,
Mêlez à notre voix la douceur de vos chants ;
    Venez, en ce jour la patrie
Fixe un regard d'amour sur ses nouveaux enfans.

UN JEUNE GARçON
    De l'hiver la longue présence
    Condamnait nos voeux au silence ;
Il reparaît enfin, le riant Germinal.
    Amis, une voix nous appelle ;
    Cette voix tendre et solennelle
Du concert d'allégresse a donné le signal.

LES JEUNES GARçONS ET LES JEUNES FILLES
    Salut, immortelle Patrie,
Pour toi nous réservons la douceur de nos chants ;
    Salut, mère auguste et chérie
Fixe un regard d'amour sur tes nouveaux enfans.

DEUX JEUNES GARçONS
    Loin de nous les leçons timides,
    Loin de nous les leçons perfides
Et les vils préjugés que la France a vaincus
    Levons notre tête affranchie,
    Et que le printemps de la vie
S'embellisse toujours du printemps des vertus.

LES JEUNES GENS
    Salut, immortelle Patrie,
Pour toi nous réservons la douceur de nos chants ;
    Salut, mère auguste et chérie,
Fixe un regard d'amour sur tes nouveaux enfans.

DEUX JEUNES FILLES
(S'adressant aux autorités qui président la fête et aux institutrices)
    De la fleur protégez l'enfance :
    Dirigez son adolescence :
Un jour elle rendra tous les bienfaits reçus.
    De la fleur nous sommes l'image,
    Et l'heureux printemps de notre âge
S'embellit sous vos yeux du printemps des vertus.

LES JEUNES FILLES
    Salut, immortelle Patrie,
Pour toi nous réservons la douceur de nos chants ;
    Salut, mère auguste et chérie,
Fixe un regard d'amour sur tes nouveaux enfans.

UN HOMME ET UNE FEMME
(Après la proclamation des noms des élèves de l'un et de l'autre sexe qui ont remporté les prix dans le cours de l'année)
    Vous dont la gloire vient d'éclore,
    Recevez, méritez encore
Des vertus et des arts le prix noble et flatteur ;
    Et que les palmes fortunées,
    Croissant ainsi que vos années,
Jusqu'à vos derniers jours conservent leur fraîcheur.

LES HOMMES ET LES FEMMES
    Jeunesse brillante et chérie,
Mêlez à notre voix la douceur de vos chants ;
    Venez, en ce jour la Patrie
Fixe un regard sur ses nouveaux enfans

DEUX HOMMES
(S'adressant aux jeunes citoyens qui sont en âge d'être armés)
    Devant vous, jeunesse fidèle,
    S'ouvre une carrière plus belle.
Du peuple souverain vous connaissez les droits :
    Qu'ils restent gravés dans votre âme ;
    La République vous réclame
Et vous arme du fer défenseur de ses lois.

LES HOMMES ET LES FEMMES
    Salut, espoir de la Patrie,
Pour elle réservez et vos bras et vos chants ;
    Salut, cette mère chérie
Fixe un regard d'amour sur ses nouveaux enfans.

DEUX JEUNES CITOYENS, après l'armement
    Ce fer, guidé par la prudence,
    Soutiendra l'honneur de la France :
Du peuple souverain il défendra les droits.
    Nous jurons à la République
    La haine du joug monarchique,
Le mépris de la mort et le maintien des lois.

LES JEUNES CITOYENS
    Salut, immortelle Patrie,
Pour toi nous réservons et nos bras et nos chants ;
    Salut, mère auguste et chérie,
Tu ne rougiras point de tes nouveaux enfans.

CHOEUR GENERAL
LES JEUNES  GARçONS ET LES JEUNES FILLES
    Salut, immortelle patrie,
Pour toi nous réservons la douceur de nos chants ;
    Salut, mère auguste et chérie,
Fixe un regard d'amour sur tes nouveaux enfans.

LES JEUNES CITOYENS
    Salut, immortelle Patrie,
Pour toi nous réservons et nos bras et nos chants ;
    Salut, mère auguste et chérie,
Tu ne rougiras point de tes nouveaux enfans.

LES HOMMES ET LES FEMMES
    Salut, espoir de la Patrie,
Pour elle réservez et vos bras et vos chants ;
    Salut, cette mère chérie
Fixe un regard d'amour sur ses nouveaux enfans.

 

 

 

 

beranger1

beranger2

beranger3

 

Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 16:19

series variations catriona janv2011 (Large)

Cet article est dédié à Nicolas, qui a laissé le 24 novembre 2009, le commentaire suivant à propos de l'article Evariste Parny 5 (13 novembre 2009) : "Pour moi Evariste de Parny est un poéte MINEUR !!! Il n'est pas connu et ne le sera jamais... Mais vous pouvez toujours essayé :)" Nicolas est réunionnais comme l'indique son adresse mail. Rappelons que les trois journées Parny de novembre-décembre 2009 ont donné lieu à plusieurs heures d'enregistrements audio et vidéo, de dizaines de photos et de textes, aux communications de dix conférenciers, à une expo, à des lectures publiques de poèmes, à de multiples échos dans des sites institutionnels. Depuis deux siècles et demi, de grands noms lui ont rendu hommage : Voltaire, Chateaubriand, Lamartine, Baudelaire, Pouchkine, Sainte-Beuve, Maurice Ravel par exemple. Une demande de création d’un timbre-poste dédié à Parny est en cours de dépôt au Service national du timbre-poste, le colloque de décembre 2010 à Pont du Château (Puy de Dôme) consacré aux Poésies érotiques de Parny a été un succès. Les rééditions des œuvres de Parny et les publications critiques ou universitaires sur le principal inventeur du poème en prose se multiplient en France, à La Réunion et à l'étranger. On est donc curieux de savoir comment Nicolas va pouvoir continuer de dénigrer sa propre culture.
Dans l'article de Catriona Seth "Les Poésies érotiques de Parny, le recueil en série close, l'élégie en série ouverte" que viennent de publier les Presses Universitaires de Paris-Sorbonne dans Séries et variations, études littéraires offertes à Sylvain Menant (déc 2010), on découvre ce qui fait l'unité du recueil des Poésies érotiques : des échos nombreux et subtils entre les poèmes, un ordre savamment pensé, le jeu discret des invocations, des articles définis généralisateurs, des effets de palimpsestes, une unique destinatrice et "l'impression donnée de lire la narration authentique, par le personnage central, d'un épisode de sa vie, [...] le reliquaire d'amours défuntes dont les cendres sont encore chaudes" (p.566). Cette unité clôt le recueil sur lui-même. A l'inverse, les Elégies sont un livre qui fonctionne "comme une série ouverte autour d'un genre : l'élégie de Parny est en dialogue constant avec celle des Romains ou de ses contemporains, voire avec ses échos ultérieurs chez Millevoye, Lamartine ou Baudelaire". Ces poèmes ont le plus souvent un nombre de vers impair, leur schéma rimique n'est pas non plus classique. Ce qui rapproche ces élégies, c'est "l'irruption de la notion de souvenir dans une mise en scène de soi." Elles "appellent la connaissance d'une série externe, d'une méta-série générique, celle de l'élégie en général", elles contribuent à définir voire à ressusciter un genre, créent un regard nouveau : celui d'un romantique détaché mais passionné sur ses souffrances amoureuses. Parny est plus vivant que jamais.

  series variations catriona janv2011 verso 001 (Large)

 

series variations catriona janv2011 article (Large)

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 19:54

colloque parny 2 5dec10 a (Large)

colloque parny 2 5dec10 b (Large)

colloque parny 2 5dec10 c (Large)

colloque parny 2 5dec10 d (Large)

Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 14:57

 

PC250219 (Large)

11è division, Père Lachaise, concession n°278

Evariste Parny, mort le 5 décembre 1814

stèle "élevée par sa malheureuse veuve, ses parens et ses amis les plus intimes"

Les amis en question sont le maréchal Macdonald et le comte Français de Nantes.

Aujourd'hui, la ville de Paris est censée entretenir la tombe d'Evariste.

Les douze étoiles ont-elles un sens symbolique maçonnique ?

Tout près, se trouve la tombe de Grâce Vally, son épouse : concession n°7 P de 1816, 11è division, 11è ligne face à la 10è division, 13è tombe à partir de la 13è division. J'espère poster la photo début novembre.

 

PC250220 (Large)

fragonard elegies (Large)

P2251026 (Large)P2251027 (Large)

Autre promesse que je vous avais faite et qu'il est grand temps que je tienne : des photos de la partition que les Chansons madécasses ont inspiré à Maurice Ravel et d'une édition des Elégies illustrées d'après Fragonard.

 

P8233634 (Large)

P8233635 (Large)

 

  P8233636 (Large)

Le 20 septembre 2009, dans un article intitulé "timbres", j'ai copié-collé ici deux articles du JIR/Clicanoo annonçant la diffusion de 10 timbres régionaux célébrant La Réunion et évoquant la passion philatélique de Jean-Yves Vacher-Chicane. Je l'ai rencontré avant-hier car lui qui est Président de l'Association Philatélique de l'Océan indien sait mieux qu'un autre comment s'y prendre pour qu'un dossier déposé au Service national du timbre-poste ait quelque chance de trouver une issue favorable. Bref, comment faire pour qu'Evariste ait droit un jour à un timbre comme Roland Garros, Juliette Dodu ou Leconte de Lisle. N'hésitez pas à proposer des idées de maquettes (A4) en commentaire. Pour coincider avec le 260è anniversaire de la naissance (6 févier 2013), il faut boucler le dossier en janvier prochain. Si on vise le bicentenaire de sa mort (5 décembre 2014), on a un peu plus de temps.

Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 15:42

P1090325 (Large)J'ai pris cette photo le 9 janvier grâce à Thierry à Beauchamp (Oise) à moins de 10 kms de Daumont dans la vallée de Montmorency, où Parny s'est caché de mai à juillet 1794... l'enquête continue
A ma connaissance, c'est la seule rue Parny en métropole. A l'isle Bourbon, il y a des rues Parny à Saint-Joseph, Saint-Denis, saint-Paul, Saint-Pierre, Bois de nèfles, La Possession, Le Port etc.

marquepageEVARISTEun exemple des marque-pages distribués pendant les journées Parny ; il manque les tresses en raphia !

Capture-7les Journées Parny ont actuellement l'honneur de figurer dans le site ac-reunion

Capture-8dans celui du lycée Evariste de Parny de Saint-Paul

Capture-9
et dans celui de la Revue des ressources

hain tenyJe termine avec ce recueil de poèmes en prose malgaches traduits par Jean Paulhan dont on ne sait si Parny les a entendu chanter par des esclaves de son père.
Je reviens bientôt avec des illustrations des Elégies par Fragonard, la partition de Ravel (Chansons madécasses), des vidéos et un jour peut-être la photo de la tombe de Grâce Vally (le Père Lachaise était fermé pour cause de verglas comme l'an dernier). Contact est pris avec une asso philatélique pour un timbre en 2014. Peut-être un coup d'épée dans l'eau. Mais qui ne tente rien n'a rien.

Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 21:30

DSC06077 (Large)Dans ce billet, de nouveaux documents pour approfondir les recherches relancées sur Evariste.
D'abord cet arbre généalogique exposé dans le CDI du lycée Parny du 25 novembre au 18 décembre. Il a été établi par Léon de Forges de Parny dans les années 1970 à 1990. Evariste est au milieu. La moitié inférieure de l'arbre, qui rassemble les descendants du poète, est exacte. La moitié supérieure (qui lui prête des ascendants nobles) est fictive.

PC310084 (Large)la partie centrale de l'estampe de Levasseur (voir le billet évariste parny 7 du 20 décembre)

PC310087 (Large)détail de la même estampe (imprimée vers 1848)
On y lit que le Piton des neiges mesure 3600 mètres. Même en tenant compte de l'érosion, on est trop loin des 3070 m actuels : les relevés topographiques sont encore imprécis au milieu du XIXè

PC310086 (Large)
PC310082 (Large)dans le médaillon de droite : Bertin

PC310083 (Large)dans celui de gauche : Parny
un indice de plus de la grande popularité de ces deux poètes au XIXè siècle

P3110071 (Large)le grand nombre d'éditions des poèmes de Parny au XIXè apparaît tout de suite lorsqu'on consulte les exemplaires conservés par la Bibliothèque Départementale de Saint-Denis et le Fonds Barquissau de la médiathèque de Saint-Pierre.

P9220031 (Large)une édition de 1831 (tome 3)

P9220043 (Large)(tome 1)

P9220047 (Large)Les Galanteries de la Bible. Parny est encore très lu en 1883.

P9220051 (Large)Le Paradis Perdu, les Déguisements de Vénus, Les Galanteries de la Bible (1805)

P3110091 (Large)
P3110092 (Large)Cet article de 2 pages paru dans le Bulletin 36 de juillet 1992 du Cercle généalogique de Bourbon réunit tous les lieux où s'est trouvé le poète de sa naissance à sa mort. Beaucoup de temps gagné donc, à qui voudrait partir sur les traces d'Evariste, à Saint-Paul, Rennes, Paris, Londres, Pondichéry, Port-Louis, Croissy, Clichy, Montmorency. Il manque Rio de Janeiro et l'Afrique du sud.

DSC06080 (Large)
DSC06086 (Large)Visite de l'expo le 11 décembre. De droite à gauche : Robert Gauvin, Agnès Lafourcade, Dani Tioucagna, Jean-Claude Obadia et l'auteur de ce blog.

Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 11:57

img021A la Réunion, en cherchant bien, on trouve encore cette carte de l'Isle Bourbon au XIXè, sous forme de carte postale ou d'affiche. Peu de gens remarquent que dans les médaillons, ce sont Parny et Bertin !
En attendant des extraits de vidéos, voici quelques documents complémentaires relatifs au 11 décembre 2009 au lycée Evariste.

vlcsnap-153088 (Medium)Interprétation de l'épître aux insurgens de Parny et de l'Ode Liberté de Pouchkine en français et en russe

Boston tea party
Boston Tea Party-Cooper
epitre aux insurgens001
epitre aux insurgens002

Liberté. Ode

 

Va, fuis, echappe a mes regards,

Fragile reine de Cythere !

Et toi, viens, terreur des Cesars,

Chantant tes hymnes, libre et fiere.

Mes lauriers, viens me les oter,

Brise ma lyre de delices.

Liberte, je veux te chanter,

Et fletrir les rois dans leurs vices.

 

Conduis-moi sur les pas si beaux

Du Francais aux reves sublimes,

A qui dans d’illustres fleaux,

Tu suggerais d’altieres rimes.

Pupilles d’un sort indecis,

Chancelez, tyrans de ce monde.

Debout, vous, esclaves transis !

Dechus, du coeur ! L’orage gronde.

 

Helas, ou que se porte l’oeil,

On ne trouve que fouets et chaines,

Lois infames - funeste ecueil -,

Et prisonniers aux larmes vaines.

On ne voit que pouvoir brutal,

Prejuges pleins de turpitude,

Appetit de gloire fatal,

Affreux demon de servitude.

 

La seul l’homme vit sans gemir

Ou, sur les souverains qui regnent,

La liberte peut sans fremir

S’allier a des lois qu’ils craignent,

Ou son ecu defend chacun,

Ou son glaive, dans la main juste

Des citoyens, glisse sur l’un

Et sur l’autre, equitable, auguste,

Et frappe dans un vif essor

Le crime, integre, irresistible,

Ou la peur et l’attrait de l’or

Laissent leur bras incorruptible.

Non la naissance, mais les lois,

Puissants, conferent la couronne.

 

Vous siegez en-haut, mais les droits

Sont toujours au-dessus du trone.

 

Malheur, malheur aux nations

Dont la loi sommeille peu sage,

Et les Cesars, les factions,

La reduisent en esclavage !

Louis, laisse-moi t’appeler,

O martyr d’erreurs eclatantes !

Ta tete, tu dus l’immoler

Pour tes aieux dans les tourmentes.

 

 

ВОЛЬНОСТЬ
ОДА


Беги, сокройся от очей,
Цитеры слабая царица!
Где ты, где ты, гроза царей,
Свободы гордая певица? —
Приди, сорви с меня венок,
Разбей изнеженную лиру…
Хочу воспеть Свободу миру,
На тронах поразить порок.

Открой мне благородный след
Того возвышенного галла,
Кому сама средь славных бед
Ты гимны смелые внушала.
Питомцы ветреной Судьбы,
Тираны мира! трепещите!
А вы, мужайтесь и внемлите,
Восстаньте, падшие рабы!

Увы! куда ни брошу взор —
Везде бичи, везде железы,
Законов гибельный позор,
Неволи немощные слезы;
Везде неправедная Власть
В сгущенной мгле предрассуждений
Воссела — Рабства грозный Гений
И Славы роковая страсть.

Лишь там над царскою главой
Народов не легло страданье,
Где крепко с Вольностью святой
Законов мощных сочетанье;
Где всем простерт их твердый щит,
Где сжатый верными руками
Граждан над равными главами
Их меч без выбора скользит
И преступленье с высока
Сражает праведным размахом;
Где не подкупна их рука
Ни алчной скупостью, ни страхом.
Владыки! вам венец и трон
Дает Закон — а не природа;

Стоите выше вы народа,
Но вечный выше вас Закон.

[...]

Александр Сергеевич Пушкин (1799-1837)


vlcsnap-159483 (Medium)Chantale Meure

vlcsnap-326975 (Medium)Guillemette de Grissac

vlcsnap-161680 (Medium)Jean-Claude Obadia IPR-IA a félicité les élèves et a encouragé les organisateurs à poursuivre dans la veine poétique

PB120063 (Large)la 2de 13 a réalisé des dessins inspirés des Chansons madécasses. Voici celui de Romane exposé au CDI.


couverture boucher (Large)Gwenaëlle Boucher, MdC à l'IUFM de Fort de France, a commis en septembre 2009 cette anthologie en deux volumes qui emprunte à Raphaël Barquissau et à Catriona Seth l'idée du triptyque créole et aussi beaucoup aux critères de choix. On regrette l'absence totale de bibliographie.

4La Guerre des Dieux, délicieuse fable théomachique versifiée de 1799, a été rééditée en 2002 par Champion, présentée et annotée par Jacques-Charles Lemaire mais elle est déjà épuisée.

CM fontfroide 2001 cyrille bartoliniL'édition des Chansons madécasses de la Bibliothèque artistique et littéraire illustrée par Cyrille Bartolini (2001) est devenue introuvable.

paradis perdu(Large)Catriona Seth a fait paraître en octobre 2009 Le Paradis perdu dans une collection anglaise. Ce "poem in four cantos which is not without recalling the Guerre des Dieux" était épuisé depuis longtemps. Comme pour cette dernière, il s'agit d'un texte écrit "to defend his views on religious toleration". "In a letter to a young admirer, Auguste de Labouïsse, on Prairial an XIII, he defended his attitude : "Avec quelle légèreté les auteurs eux-mêmes lisent, jugent et condamnent les auteurs ! Vous me reprochez l'athéisme, le matérialisme ; et j'ai clairement énoncé dans mon poème la doctrine contraire, un Dieu, l'immortalité de l'âme, les peines et les récompenses futures. Les prêtres voudraient bien que je fusse athée ; beaucoup d'autres me traitent de capucin".
Le Paradis perdu is a brilliantly witty satire. In its deft handling of decasyllabes, the traditional metre for French burlesque verse, il owes much to Voltaire's La Pucelle. And as a humorous critique of Milton, it touches on many of the issues which have caused controversy in Milton criticism from the eighteenth century onwards, especially in the Milton wars of the mid twentieth century. For this reason it merits particular attention from Milton scholars concerned with the reception of Paradise Lost.
Many other works by Parny are also worthy of modern editions. As critics or authors occasionnally recall, Parny was, without a doubt, ont of the foremost poets of this time."
Cela rejoint l'avis de JM Racault : "Evariste Parny est un poète majeur, cela ne souffre pas de discussion". Pendant sa conférence sur les ananas et les attes chez Bertin, Bernardin et Parny à Saint-Pierre le 2 décembre, Catriona Seth a cité longuement l'élégie VI de Parny puis ajouté : "après ça, qu'on vienne me dire que Parny ne sait pas faire de beaux vers".

buste en cours 28sept0929 septembre 2009 : Nicolas Gerodou commençait à sculpter le buste d'Evariste.

Repost 0
Published by - dans parny
commenter cet article