Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 14:53
M'bola tsara !
D'abord les transports terrestres
commençons par le plus simple, le plus répandu : la marche


Beaucoup de malgaches se déplacent à pied chaque jour sur de longues distances : explications données dans le post du 21 mars "diego suarez 1" par Michel Koutouzis

Relevant de la marche mais seulement pour le porteur pieds nus : le posy-posy

j'ai vu un jour un porteur tirer 10 sacs de 50 kgs de ciment avec son pousse-pousse, arc-bouté presque à l'horizontale, progressant à 1km/h, sûr de cette façon de gagner son bol de riz

quelques bicyclettes d'origine chinoise

mais le plus populaire des moyens de transport, c'est le taxi-brousse ; il n'est pas cher, il s'arrête partout
inconvénient : il ne va pas vite
à cela, plusieurs raisons :
- l'état de la route : toujours très détérioriée
- la charge : 1 à 2 mètres de bagages sur le toit ; un taxi-brousse ne part que plein à craquer
- arrêts incessants : on monte, on descend là où les passagers font signe
- l'âge du véhicule : au moins 30 ans, plusieurs centaines de milliers de kilomètres au compteur

la gare routière
pour rejoindre Antananarivo depuis Diego (1200 kms) : 3 ou 4 jours d'après le Routard 2009
en fait, seulement 26h si la route est sèche, depuis que de nouvelles portions ont été goudronnées

le taxi-brousse qui m'a emmené à Ramena avait un pré-chauffage des années 50 : 2' d'attente
dans celui qui m'a ramené, on voyait la route par les trous du plancher

la nuit tombée, c'est la ronde des 4L jaunes
à la majorité d'entre elles, il manque un feu de position, un feu rouge ou un phare. Il est vrai qu'elles roulent si lentement que le danger n'est pas grand.

passons aux transports maritimes
le plus répandu, l'outil de travail du pêcheur : la pirogue

les barques et pirogues de la plage de Ramena le soir

la pirogue à moteur qui emporte les touristes à Nosy Suarez
éviter le gros temps : 4 vazahas sont morts noyés il y a trois semaines au cap d'ambre (pirogue retournée)

vue depuis l'hôtel de la Marine


le port de Diego est encombré d'épaves

au matin du 19 mars, un paquebot espagnol était dans la rade : le 2è depuis janvier
il n'y a pourtant eu aucun trouble à Diego
pour ceux qui sont tentés par l'aventure : un lien :
normada


Partager cet article

Repost 0

commentaires

le Fe 28/03/2009 08:33

On voit aussi un 4x4.

A touriste ?
d' ONG ?
de bourgeois local ?