Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2022 6 08 /01 /janvier /2022 13:40

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2019 1 23 /12 /décembre /2019 17:23

 

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2018 3 26 /12 /décembre /2018 17:40

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2018 6 04 /08 /août /2018 10:03
écriture en bord de Vienne
écriture en bord de Vienne
Partager cet article
Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 08:43

10e anniversaire de l'Association La Maternelle de Ramena

C'est un bien bel anniversaire que celui que vient de fêter l'Association La Maternelle de Ramena.
Créée en mars 2008 par Dadapierre, un vieux monsieur charismatique et sensible à l'éducation des enfants, cette association a construit aussitôt une école maternelle qui a connu un succès immédiat. En 2010, naissait le niveau CP, et 5 ans plus tard, c'était la récompense : 8 niveaux de la Petite section au CM2 et 230 élèves heureux d'aller à l'école. Les résultats au CEPE 2015, 2016 et 2017 attestent cette réussite : 100% d'admis.
Année après année, de nombreuses initiatives ont amélioré le quotidien des enfants et leurs conditions d'études : correspondance scolaire, recours à l'informatique et à la vidéoprojection (ordinateurs, moniteurs, enceintes, scanner, photocopieuse, appareils-photos), installation de sanitaires hygiéniques, d'un puits équipé d'une citerne et d'une pompe, de rangées de lavabos (eau filtrée), de nacos, de jeux de plein air,
Ce succès est collectif. Sans l'appui de nombreuses associations (Lions Club Oulanga Maoré, Les Lanternes de Mada, les Cent-pieds, Ecole de la vie de Madagascar, Nomade Medical etc), de nombreux parrains et marraines, de nombreux donateurs, rien n'aurait été possible.
Le cyclone Eliakim ayant rendu impossible la tenue de la fête vendredi 16 mars, c'est le vendredi suivant que ce 10è anniversaire a été dignement célébré.
La fête du 23 mars 2018 a été celle des enfants, celle de leur sincérité : c'était LEUR école qui était fêtée. Tous présents, tous déguisés, tous fiers de leur école.
Elle a commencé à 8h par un long cortège costumé dans le village ; les banderolles, les masques de lions, les queues en raphia, les tee-shirts, les coiffures, les maquillages des enfants ont fait sensation.
Après le ballet des écoliers de tous âges sur la place centrale du village, retour à l'école pour écouter les kabarys de madame l'Adjointe au Maire, du Président (fr et mg), des deux Directrices et du conseiller pédagogique. Notre correspondant local, Jean-Claude Jorgensen a remis le Prix de la Citoyenneté 2018 de l'association des Amis de Matthias aux classes de CE1 et CE2 : 2 albums bilingues des Editions Dodovole
Grâce au grand dévouement des parents d'élèves, un zébu a été sacrifié et un bon repas a été servi aux 300 personnes présentes.
Danses et spectacles tout l'après-midi. Soirée festive. Envol de lanternes chinoises dans la nuit.
Cet anniversaire est mémorable. La proximité des parents et des enseignants, la complicité de tous les acteurs ont assuré durablement la popularité de L'école des Lionceaux et de la Maternelle Dadapierre.
Le succès des 10 ans de L'Association, ce sont des sourires inoubliables en nombre, une foule d'amis fidèles depuis 2008 se sentant chez eux, des anciens élèves devenus collégiens, des parents confiants dans l'école de leur enfant, une solidarité sans faille .
Applaudissez les lionceaux, les maternelles Dadapierre, leurs enseignants et leurs parents.

Légendes des photos

4-12 février
1090056 en PS chez les Lionceaux
1090057 en MS chez les Lionceaux

19 février
1090094 en CM2 avec Hervé pour le cours de flûte à bec

22 février : fête des écoles de DIEGO 2 à Andrafiabe
1090187 : mamboly kakazo (reboisement par les élèves de l'EPP d'Andrafiabe)
1090173 : kabarys (discours du Prsdt Fokontany, du Chef Cisco, du maire, du Directeur CEG)
1090179 : lever de drapeau et hymne national

23 mars
1000080 1000083  1000137  1000126 1000120  1000110 : la fête des 10 ans de l'Association La Maternelle de Ramena : Carnaval, discours, danses et chants pour 300 personnes

http://www.amis-matthias-ramena.com/2018/04/10e-anniversaire-de-l-association-la-maternelle-de-ramena.html

Partager cet article
Repost0
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 15:45
akamasoa
akamasoa
akamasoa
akamasoa

AKAMASOA  4 février 2018

Une messe du Père Pedro est une fête et une chorégraphie.
Lorsqu'on arrive, on est impressionné par l'atmosphère apaisée qui baigne les 5000 présents (50% d'enfants, 3/10 mamans, 2/10 papas). Les villages d'Akamasoa (akama = ami(s); soa = bien, bon) : en 10 ans, je n'ai jamais vu un village aussi propre à Mada. A cette hygiène, s'ajoute la simplicité/sincérité de la messe. Celle-ci a lieu dans le stade couvert de Manantenasoa (= espérance). Sur l'autel, tous les ustensiles en inox de la lithurgie ont disparu. Le calice est un vase de grès vert, deux saladiers d'argile cuite contiennent les hosties et le vin. Noyés dans les danses, les kabary, les chants, les remises de diplômes, les grands moments de la messe, beaucoup en malagasy, un peu en français (eucharistie, communion etc) sont reconnaissables.
Une croix de bois sur le côté de l'autel est la seule décoration. Ni banderoles, ni peinture, ni broderies ; uniquement des étoles blanches, un autel blanc et 2 bibles. Dépouillement à mettre en rapport avec l'ouverture d'esprit et la tolérance immenses du Père Pedro, 'peut-être aussi avec l'esprit de St François d'Assise). En bon tourangeau, j'ajouterai Saint-Martin, car il est né à San Martin en Argentine.
Humanité, naturel, solidarité. Tous les présents participent "en chacun d'entre nous, il y a une lumière". Parfois, dans chaque rangée debout, on se tient la main, et on se penche d'un côté puis de l'autre en chantant. Même les ballets colorés des enfants sauvés de la décharge et de la mendicité participent à ce recueillement festif.
De temps en temps, le Père Pedro glisse des infos de la semaine. L'une d'entre elles déclenche des applaudissements nourris : lors de la rencontre d'athlétisme entre écoles de Tana la semaine précédente, Akamasoa a raflé toutes les médailles et la coupe en participant pieds nus dans toutes les disciplines, devant les 10 grandes écoles participantes.
A un autre moment, il se plaint de la paperasse et des Conventions que l'Etat malgache lui réclame, Etat qui s'est montré incapable de faire ce qu'il a fait : scolariser 25 000 enfants, construire des centaines de logements, un hôpital, des stades, etc. "2 620 maisons et appartements, 324 classes dans une trentaine d'écoles neuves, trois dispensaires, un cabinet de dentiste, des bibliothèques, des stades de foot ou basket dans tous les villages, des cimetières, des latrines" (Wikipedia) : les actes valent mieux que les beaux discours ; le charisme du Père Pedro gêne le Pouvoir car il prouve qu'il est possible d'aider les pauvres (Ô Hugo !), de respecter les Droits de l'Enfant et les Droits de l'Homme juste en donnant du travail aux adultes et en leur rendant la dignité.
Contrairement à ce que croient certains, être riche n'est nullement un empêchement pour aider les pauvres. Les portraits de Giton et Phédon de La Bruyère n'ont pas pris une ride. https://people.wku.edu/nathan.love/420grammar/LaBruyere.htm
J'ai eu la chance d'échanger quelques instants avec lui à la fin de la messe. J'ai senti sa force intérieure incroyable et sa bonté. On se reverra fin avril s'il est à Tana et un peu disponible. D'ici là, je vais me procurer quelques livres afin d'en savoir un peu plus sur l'exemple qu'il donne :
Père Pedro, Combattant de l'espérance - autobiographie d'un insurgé, Paris, Jean-Claude Lattès, 6 avril 2005
Laurent de Gebhardt (préf. Père Pedro), Père pedro au service des pauvres de Madagascar, Salvator, 25 septembre 2014,
Pierre Lunel (préf. Patrick Poivre d'Arvor, photogr. Rijasolo), Akamasoa. Rêves d'enfants. 25 ans d'action du Père Pedro, Le Rocher, 12 juin 2014
Pierre Lunel, L'aventure du Père Pedro, Paris, Éditions du Rocher, 19 avril 2013, 304 p., Broché (ISBN 978-2-268-07521-1)
Père Pedro, Journal de combat : Missionnaire à Madagascar, Paris, Jean-Claude Lattès
https://www.perepedro.com/fr/d_dons.php

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 21:52

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2017 3 20 /12 /décembre /2017 20:29
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)
Les Amis de Matthias à Ramena (oct-nov-dec 2017)

PHOTOS AMSER 7 octobre 7 décembre 2017
1 [DSCN 1834] Andavakoera 17 octobre Aminatou admire le travail des brodeuses
2 [P1070985] Lionceaux Ramena 11 octobre Deux gagnants de CE1 pour une combinaison contraignante de 4 dominos
3 [023] Lionceaux Ramena 11 octobre Maîtresse Dayana en moyenne section
4 [221] EPP Ankorikely 13 novembre dépôt de matériel
5 [288] Lionceaux Ramena 23 octobre Changement de la date en grande section
6 [306] EPP Ankorikely 25 octobre Dans la classe de Léonie (CM1-CM2)(photo Aminatou)
7 [313] EPP Ankorikely 25 octobre Dans la classe de Meltine (74 élèves de CP1-CP2)
8 [353] EPP Ankorikely 25 octobre Un zébu veut apprendre à lire mais Directrice Léonie refuse de l'inscrire car il a oublié son cartable (photo Aminatou)
9 [382] EPP Ivovona 7 novembre Découpage d'alphabets pupitre pour Mme Zaitoni Chef ZAP et Directrice Eugénie
10 [415] EPP Ivovona 7 novembre Pose des alphabets
11 [434] EPP Ivovona 7 novembre Avec monsieur Laurent en CM2
12 [598] EPP Ankorikely 10 novembre Directrice Léonie et maîtresse Meltine viennent de réceptionner de nombreux manuels de la série Vola
13 [711] EPP Betahitra 20 novembre Directrice Romaine vient de réceptionner des dons des Amis de Matthias
14 [714] EPP Betahitra 20 novembre
15 [719] EPP Betahitra 20 novembre La salle des CP1-CP2-CE
16 [P1080821] EPP Andavakoera 28 novembre Les écoliers jouent avec un ballon fait de chiffons (comme à Ankorikely) ; les buts marqués ont davantage de valeur que ceux de Naymar
17 [PB060081] Bloc administratif, Diego-Suarez, 18 novembre, Réunion avec monsieur Arsène, Chef Cisco (photo Philippe Roussely)
18 [109] EPP Ivovona 18 novembre (photo Philippe Roussely)
19 [110] EPP Ivovona 18 novembre En CM1 (photo Philippe Roussely)
20 [147] EPP Andavakoera 18 novembre (photo Philippe Roussely)
21 [179] EPP Andavakoera 18 novembre maîtresse projette pour les CM1-CM2 (photo Philippe Roussely)
 22 [ 247] Andavakoera, novembre, fabrication de paniers par les mamans des élèves
23 [559] Mairie de Ramena, novembre, RV avec monsieur le maire de Ramena
24 [572] et 25 [574] EPP Ankorikely, novembre, des doudous en maternelle ! (don des AMSER)

 

LA MISSION AMSER du 12 octobre au 6 décembre 2017 : petit compte rendu
La 2e partie de la mission de notre correspondant local JC Jorgensen en faveur des enfants de Ramena et de nos filleuls collégiens a été particulièrement riche. Elle s'est poursuivie dans 2 directions principales :
- l'aide pédagogique et les visites auprès des filleuls
- les partenariats avec des associations amies oeuvrant sur la ZAP Ramena et l'administration pour une meilleure efficacité dans les écoles et collèges
1/ L'accompagnement pédagogique et les visites
- Nos échanges de nature pédagogique avec les enseignants ont été nombreux :
EPP Ramena : 3 visites ; EPP Ankorikely 3 visites ; EPP Betahitra 2 visites ; EPP Ivovona 1 visite ; EPP Andavakoera 3 visites ; CEG Ramena 3 visites ; Ecole des lionceaux et maternelle Dadapierre plusieurs visites par semaine ; visite individuelle à nos 31 filleuls (collèges privés et publics de Diego et de la ZAP Ramena) ; photo transmise dans le cas des parrainages nominatifs
- l'apport de matériel scolaire adapté aux besoins s'est poursuivi : doudous (plusieurs dizaines), jeux de construction (plusieurs centaines de pièces de bois), manuels scolaires malgaches obligatoires (plusieurs dizaines), dés et boites de dominos (plusieurs dizaines), documents bilingues plastifiés affichables, rouleaux d'adhésif, clés USB et disques durs contenant des outils pédagogiques, collections de livres de lecture bilingues de grande qualité éducative etc.
2/ Des partenariats renforcés avec des associations amies et l'administration
- aide logistique aux Amis de Circée pour rendre autonome l'EPP d'Andavakoera sur le plan énergétique (batterie, panneaux solaires)
- réalisation d'une bibliothèque de classe pour les 6e du CEG de Ramena, financée par les Lanternes de Mada
- accompagnement de La Maternelle de Ramena dans l'organisation d'une AG chargée d'élire un nouveau bureau exécutif composé de 5 malgaches et 4 vazahas : création d'une nouvelle page Facebook "école lionceaux ramena", gestion des parrainages nominatifs, apprentissage de la comptabilité et relations avec les donateurs, recrutement et formation d'une nouvelle maîtresse (Dayana)
- rencontre à 3 reprises de monsieur Arsène Chef Cisco et de madame Zaitoni Chef Zap ; rencontre avec monsieur le maire de Ramena, de monsieur le Président du Fokontany de Ramena, de monsieur le Directeur de la Population ; les sujets abordés touchent aux besoins en électricité non couverts, à la protection et à la sécurité des enfants, aux sureffectifs, au manque d'eau potable, aux logements des instituteurs etc. Comme en avril dernier, les Amis de Matthias ont remis à la Directrice Zina plusieurs Beaux livres de prix bilingues pour récompenser les élèves méritants dans les domaines de l'hygiène, de la sécurité routière et de la citoyenneté.

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2017 6 18 /11 /novembre /2017 09:14
Les Lionceaux de Ramena : 9è année
Les Lionceaux de Ramena : 9è année

ECOLE A RAMENA

C'EST NOUS ! C'EST VOUS !

 

220 élèves scolarisés dans l'école primaire Les Lionceaux et la Maternelle Dadapierre

 

Vos dons, vos parrainages, depuis 2008, ont permis le succès actuel :

  • 100% d'admis au CEPE en 2015, 2016, 2017

  • des bâtiments fonctionnels équipés de nacos, des sanitaires et lavabos alimentés en eau potable, des varangues, une cour ombragée

  • une équipe pédagogique formée, enthousiaste, efficace, à l'écoute des enfants

Poursuivons nos efforts afin que les enfants de Ramena continuent d'apprendre à lire, écrire, compter, s'épanouissent et trouvent un travail digne.

Aidons ceux d'entre eux dont la famille n'est pas en mesure de payer l'écolage mensuel (15000Ar/mois = 5 euros ; parrainage annuel = 60€)

 

 

http://ramena.org

facebook : école lionceaux ramena

leslionceaux7@gmail.com

Partager cet article
Repost0
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 19:23

Après le Diplôme de Reconnaissance décerné par le ministère de l'Education malgache le 10 février, les Amis de Matthias ont reçu en juin l'habilitation d'asso d'Intérêt général de la Direction des Finances Publiques. Autant d'encouragements pour réussir la prochaine mission (27 août- 9 décembre 2017) et tenir la promesse faite à tant d'enfants parfois très jeunes "monsieur Jean-Claude, on veut aller à l'école comme les autres" (parole d'un enfant de 4 ans à Ramena en février) JC J

LES AMIS DE MATTHIAS
POUR LA SCOLARISATION DES ENFANTS DE RAMENA,
Association loi 1901 n° 01554,
chez Virginie Jacquart-Laurent
42 chemin de la fontaine 62160 AIX- NOULETTE
http://www.amis_matthias_ramena.com
Tel : 06 68 09 16 39
"Association d'intérêt général (par décision de la Direction Générale des
Finances Publiques le 23 juin 2017)"
Cher, chère adhérent-e
Vous avez soutenu par votre adhésion et ou vos dons l’action de l’Association des Amis de Matthias pour
la Scolarisation des Enfants de Ramena (AMSER) et nous vous en remercions.
Grâce à vous, un certain nombre d’actions très concrètes ont pu être menées. Vous trouverez ci-joint le
rapport d’activité pour l’année 2016 et ci-dessous quelques exemples de réalisations, menées sur le terrain par
notre « chargé de mission », Jean-Claude Jorgensen. Pour une vue plus complète, nous vous suggérons la lecture
de notre blog http://www.amis-matthias-ramena.com/2017/05/la-mission-amser-en-fevrier-mars-avril-2017.html
Les choses avancent, des instituteurs se mobilisent, les enfants progressent : pour autant, les besoins
restent immenses.
1 enfant sur 2 est scolarisé à Madagascar. Les statistiques officielles affichent 65% en se basant sur le
nombre d'inscrits en Cours Préparatoire 1ère année. Avec une moyenne de 60 élèves par classe, les enfants qui
quittent l'école au bout d'un an ou deux sont nombreux et ce taux de scolarisation tombe à 50% en Cours
Elémentaire. Les raisons de ces abandons sont nombreuses : éloignement de l'école, coût de l'inscription et de
l'uniforme, inconscience des parents qui ne voient pas toujours la nécessité de l'école, besoin de main d'oeuvre à la
maison, manque de place à l'école etc.
A ce problème structurel, s'ajoute la faiblesse des formations initiales des maîtres : dans les Ecoles
Publiques Primaires (EPP), le diplôme le plus élevé est le BEPC (brevet des collèges), exception faite d’une
maîtresse du secteur titulaire du baccalauréat, dans notre secteur d’intervention.
Dans la ZAP Ramena, les instituteurs des EPP maîtrisent mal le Français, même quand ils sont en charge
des CM1 et CM2 alors que les enfants ont une épreuve de français au CEPE (équivalent du Certificat d’Etudes
Primaires) et surtout sont attendus en 6e avec un niveau de français exige ant. Il en va de même pour
l’enseignement des mathématiques.
Les méthodes pédagogiques sont souvent inadaptées ou inefficaces et il y a un très gros effort à fournir
dans le domaine de la formation continue des enseignants, ce qui est un des objectifs principaux de notre
association. Les instituteurs-trices les moins formé-e-s sont souvent absent-e-s de leur école et tou-te-s ne
participent pas aux formations organisées pour eux-elles par l'administration.
Dans les EPP, le manque de matériel est criant. Jean-Claude a commencé à photocopier et relier des
manuels scolaires officiels (Garabola, Tongavola, Rosovola, Kingavola, Haivola ) de façon à ce qu'il y en ait un
pour deux élèves, mais sur les 5 EPP de la ZAP, il en manque encore car beaucoup de manuels disparaissent avant
d'avoir servi, sont perdus ou endommagés.
Actuellement, Aminatou Diallo, adhérente et bénévole de l’association est chargée, entre autres, par lettre
de mission de dresser avec l'aide des instituteurs-trices un inventaire des manques en tenant compte des effectifs.
Le but est aussi de savoir à quels achats le maigre budget de l'état malgache a servi ; s'il n'est pas prévu une
distribution de kits d’équipements scolaires minimaux payés par l'Unicef, la Banque Mondiale ou l'Agence
Française de Développement et de vérifier que biens et budgets ne disparaissent pas au profit d’individus peu
scrupuleux.
Du 30 janvier au 19 avril 2017, Jean-Claude s’est activé sur le terrain en :
 distribuant le matériel pédagogique (manuels, livres, cahiers, crayons etc.) récolté ; animant des réunions
pédagogiques pour accompagner l’utilisation des matériels et le suivi des enfants ;
 peignant des écrans blancs sur les murs de certaines classes pour y diffuser des films, avec un vidéoprojecteur
financé par un don ;
 faisant la classe ici et là, avec les instituteurs locaux pour échanger ensuite sur leur pédagogie, afin de
rendre les élèves actifs dans leurs apprentissages ; observant et conseillant les instituteurs pour les
motiver et leur faire prendre conscience si nécessaire de l’importance de leur tâche ;
 pensant et fabriquant du matériel éducatif avec les ressources locales (jeux de construction, puzzles, jeux
des 7 familles, affichages bilingues pour les classes) ;
 essayant d’instaurer des règles élémentaires pour le suivi des progrès des élèves ;
 rappelant l'importance de l'hygiène, de la propreté et de la sécurité. Zina, directrice Lionceaux, remettra
d’ailleurs deux Prix de Propreté-Hygiène-Sécurité fin juin aux deux classes qui auront fait le plus d'efforts
dans ces trois domaines.
 rencontrant la Chef ZAP (équivalent d’un inspectrice de circonscription) et le chef Cisco (équivalent d’un
recteur chez nous) pour construire la formation des enseignants et accompagner le développement des
écoles et de la scolarisation des élèves ;
 inscrivant en collège des élèves que les AMSER veulent récompenser pour leurs bons résultats scolaires
alors que la faiblesse des ressources de leur famille les contraindrait à arrêter les études ;
 essayant de trouver des solutions à des problèmes de batteries pour l’école d’Andavakoera : après avoir
sollicité l'aide de l'IST (~IUT) de Diego, sa directrice a accédé à la demande d'AMSER en déléguant deux
de ses étudiants en Système des Energies Renouvelables pour se pencher sur le problème de
l'optimisation de la charge des batteries de l'école d'Andavakoera au moyen de l'énergie solaire.
Pour que ces actions puissent se poursuivre, nous avons encore besoin de vous.
L’objectif le plus pressant à atteindre est de préparer la rentrée scolaire qui aura lieu le 2 octobre 2017. Les
besoins en écolage et matériels divers sont les suivants :
Nombre d’enfants estimés dans la ZAP Ramena (maternelle / primaire / CEG) 800 élèves
➢ Coût estimé d’une année de scolarité par élève 120 €
➢ Coût des matériels à construire (plastifications, matériaux de base pour les jeux
pédagogiques et éducatifs etc.)
400 €
Achats de livres
(annales CEPE, photocopies et reliure des manuels officiels, achat de livres bilingues
300€
10 clés USB contenant des supports pédagogiques et culturels adaptés pour les instituteurs
➢ coût unitaire
150€
15 €
2 ordinateurs fixes d’occasion (CEG et EPP Ramena) 350 €
Après concertations avec Zina, Raïssa et Mme Zaïtoni, certains noms d'élèves éligibles sont pressentis : dans
l’idéal, il faudrait financer 22 bourses dans l’enseignement public et privé, pour un montant de 2640 €. Comptetenu
de la trésorerie actuellement disponible et des dépenses à prévoir, l’association a acctuellement besoin de 800
€ pour assurer l’année scolaire des 22 élèves qu’elle accompagne grâce à vous.
Vos dons et vos adhésions nous permettent de continuer notre action et, au-delà du soutien ponctuel
apporté à quelques enfants, d’envisager un engagement de l’association dans le suivi et la formation des maîtres.
Vous trouverez ci-après les documents nécessaires pour adhérer ou renouveler votre adhésion et ou faire
un don du montant de votre choix.
Par avance, au nom des enfants de Ramena, nous vous remercions pour
votre engagement dans l’association.
Virginie Jacquart,

Partager cet article
Repost0