Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 22:36

 

1958 Mathis Tanis

Ah ! l’essuie-glace qui fonctionne avec le compteur de vitesse, les demi-vitres articulées horizontalement des portières avant, qu’on maintient ouvertes avec le coude et maintenues relevées grâce à un bouchon de caoutchouc troué, la capote roulée en été jusqu'à la lunette arrière, la jauge souple dans le réservoir d’essence, la bobine sur le tube des phares à envelopper dans un sac plastique pour la protéger de l'humidité, les amortisseurs à friction réglables et autres détails qui tuent… Ah ! nostalgie ! Après avoir célébré la 4L, il était de mon devoir de consacrer un article à la Deudeuche, d’autant qu’elle est aussi une voiture très présente à Mada.

 Je commence avec une photo de 1958. A gauche, la mythique Mathis de mon grand-père Tanis. A droite, la non moins mythique 2cv de mon père. Moi et mes 8 ans entre les 2. Il se trouve que j'ai croisé cette après-midi une Mathis restaurée à quelques kilomètres de chez moi, à Saint-Mars de Coutais. J'irai voir bientôt l'artiste-restaurateur. Le propriétaire de la belle Mathis m'a laissé photographier son bolide, impeccable. J'ai même reconnu le bruit du moteur. 53 ans après. Avant la seconde guerre mondiale, Mathis était la plus importante marque automobile française après Citroën, Renault et Peugeot. Slogan : "le poids, voilà l'ennemi"

 

P1060362 (Large)

Avant la 2de Guerre mondiale, à l'époque où circulent les Mathis, la future deudeuche est déjà en projet, avec un bicylindre à plat refroidi par eau (prototype ci-dessous)

1938

 

vlcsnap-39678

Salon de 1948

succès immédiat ; en 1950 il faut attendre 6 ans pour acquérir cette voiture vendue 185 000 ancien francs

1949

La 2cv de droite c'est la 1ère 2cv, une 2 cv A. Elle est commercialisée l'année de ma naissance : 1949. 62 ans plus tard, des 2 cv en parfait état  roulent tous les jours, en France, à Tana, à Diego, dans le monde entier.

1961 2cvfourgonnette

  1961, mon père m'emmène à Villard de Lans en 2 cv AZU ; ici près de Saint-Etienne

1968 2cv et ami6

  1968 ; de gauche à droite, l'ami 6 de mon père, ma 2 cv AZ (je viens d'avoir 18 ans), celle de grand-père Tanis, celle de ma tante Marta.

2cv 1973

Dès sa naissance, la 2 cv a participé à des raids ; en témoigne la 2 cv Sahara à 2 moteurs dans les années 60.

En 1973, la presse parle du raid Abidjan-Tunis (ci-dessus)

L'année précédente je suis revenu du nord de la Norvège jusqu'à Nantes au volant d'une 2 cv, période babacool

En 2007, 38 2cv ont fait 15000 kms pour rejoindre la Chine en 40 jours en empruntant la route de la Soie

 

P1060363 (Large)

au 1/43è, la collection des voitures que mon père a possédées : 5 cv Citroën trèfle avec différentiel (contrairement à la 5 cv Peugeot) 203, 2 cv AZ ... (je me souviens encore très bien de balades en campagne avec la 5 cv jaune citron)

la 1ère en bas à gauche est le modèle 1949, la 2è est une Dinky toys, ensuite s'ajoutent des Norev et Solido comme au bon vieux temps

DSCN0007 (Large)

toute l'année 2010-11 j'ai voulu acheter la deuche de Yves, mon voisin et collègue au lycée français de Diego, mais il n'a jamais voulu

P1040900 (Large)

  depuis 2 ans je vois régulièrement cette 2 cv en excellent état rouler dans les rues de Diego

 

P7133291 (Large)

  et celle-ci dans les rues de Tana (sa propriétaire était fière de me voir la photographier)

DSCN0003 (Large)

  sur mon balcon 

P5172399 (Large)

  le tee-shirt de Nirina à Diego

 

2011-07-Sucy

 

2011-07-Sucy-077

 

2cv libe.fr

  les 3 photos ci-dessus accompagnent l'article suivant

Le Monde du 23 juillet 2011

« C’était la voiture des bonnes années »

D’abord, il y a le son, reconnaissable entre mille. […] Christian Komaniecki est sûr d’une chose : "La 2CV a une âme." Et, si vous avez un peu de temps, il est prêt à la démonter de A à Z pour vous montrer ce qu’elle cache de singulier, de spirituel presque, dans ses tréfonds. © Antonin Sabot / LeMonde.fr

Ce matin-là, dans l’atelier du 2CV club de Sucy, le président de l’association s’attelle justement à ausculter un moteur posé sur son établi. Soixante kilos de ferraille et d’humanité que cette force de la nature (108 kilos), salopette maculée, chaussures difformes et mains noircies par le cambouis, dévisse, revisse, goupillonne, écouvillonne. Avec sa grosse paluche, il torture vigoureusement un boulon ou manie avec délicatesse un joint minuscule, comme s’il réparait une poupée.

L’atelier est une extraordinaire caverne, remplie jusqu’au plafond de pièces détachées, de moteurs, de calandres, de banquettes. La petite cour arrière est encombrée de carrosseries en plus ou moins bon état, près d’une soixantaine. Dans le garage mitoyen, sont entreposés les bijoux du club, recouverts de housses, des modèles rutilants comme s'ils sortaient d’un salon de l’auto.

Dehors, Joël Sicard, Philippe Debourdeau et Yves Moreau, trois des quelque cinquante membres du club, s’affairent autour d’un moteur. Ça discute ferme autour du carburateur, ça ronfle, ça s’engueule même un peu, entre celui qui sait et celui qui sait encore mieux. Et puis ça finit par se détendre en même temps que le moteur se met à chanter juste.

Tout le monde est un petit peu sous pression, en ce moment. Ce dimanche, le club migre à Salbris (Loir-et-Cher), où se déroule du 26 au 31 juillet le Mondial de la 2CV,  rendez-vous bisannuel des passionnés. Cinq mille voitures sont attendues, 2CV ou succédanés (Dyane, Ami 6, Méhari, car on n’est pas sectaire tant que cela reste avec des chevrons Citroën). Les Sucysiens géreront sur place un garage de réparation. Alors, pas question d’oublier la bonne clé, le bon boulon de rechange.

Comment expliquer un tel engouement, une telle fidélité à la "deux pattes", la "deuche", la "deudeuche" ? Présentée au salon de l’auto 1948 où elle fut moquée, déjà, sortie des premières chaînes en 1949, elle a été vendue à près de six millions d’exemplaires (je lance ce chiffre au risque de me faire épingler par les spécialistes car il y a débat). La production s’est arrêtée en France en 1988, avant l’arrêt définitif au Portugal, deux ans plus tard. Vingt trois ans déjà qu'elle a fait sa sortie de route.

Alors pourquoi cette voiture continue-t-elle de transcender les générations au point qu’aujourd’hui le plus jeune membre du club de Sucy a 20 ans et la doyenne 90 ans ? "On aime la 2CV pour tous ses défauts, tente Christian Komaniecki. Elle va à l’encontre de l’air du temps par sa lenteur, son côté spartiate aussi : il n’y a pas d’écran vidéo à l’arrière pour les enfants. Sa solidité est aussi un pied de nez à la société de consommation, alors qu’on offre aujourd’hui des primes à la casse pour des voitures qui ont à peine vécu." Mais, surtout, n’allez pas dire au président que c’est un tape-cul ! "C’est très confortable, contrairement à ce que vous pensez. "

Au-delà, la 2CV et ses formes hors du temps drainent indéniablement la nostalgie. C’était la voiture de l’après-guerre puis des Trente Glorieuses. C'était l'époque où on avait le temps d'aller quelque part. C’était les départs en vacances, la capote ouverte, roulée comme un couvercle de boîte de sardines. C’était les sièges à élastique où on s’enfonçait jusqu’à ne plus voir la route. C’était le temps où les familles étaient Citroën, Renault, Simca ou Renault, de père en fils, avant la mondialisation, les délocalisations.

[…]

Aujourd’hui, Christian Komaniecki possède une quinzaine de 2CV roulantes et une soixantaine d’épaves. Notamment un exemplaire qui fait sa fierté en même temps que l’envie des autres collectionneurs : une version de 1949, "datant du premier mois de production", la 148e sortie des chaînes, récupérée dans une ferme où elle servait de poulailler. […]

Ce n'est sans doute qu'un hasard mais le club de Sucy a été créé en 1973, au moment du premier choc pétrolier, de la première crise économique. Comme s'il fallait créer un conservatoire à ce symbole des jours heureux. Ce temps-là est aujourd’hui idéalisé, bien sûr. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les catalogues de référence. Prix d’achat en 1949 : 185000 francs. Prix d’achat en 1959 : 410.000 francs. Dire si l’inflation, la vie chère, est aussi vieille que la monnaie et la nostalgie plus increvable encore qu'une 2CV…

 

vlcsnap-39304

quelques captures d'écran d'un bref documentaire diffusé sur la 2 en février 2008

 

vlcsnap-48882

 

vlcsnap-49690

 

vlcsnap-38856

 

 

Repost 0
Published by - dans autos
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 11:16

P1060108 (Large)

Voici une quinzaine de photos d'oiseaux prises en 2011 dans les environs de Diego. C'est très peu. Mais photographier des oiseaux n'est pas facile, surtout sans téléobjectif, surtout quand on n'a pas de temps libre.

Cet oiseau pousse des lamentations qui ressemblent aux pleurs d'un bébé. C'est pourquoi on l'appelle vorona zaza, mot à mot oiseau enfant.  photo prise le 14 octobre dans le jardin du Badamera café à Ramena.

 

P1040821 (Large)

photo prise à deux pas de l'école des lionceaux le même jour

 

P1050972 (Large)

guêpier de Madagascar photo prise à deux pas de l'école des lionceaux le 14 novembre

 

P1060113 (Large)

guêpiers de Madagascar ; photo prise au même endroit, deux jours plus tard

 

P1050036 (Large)

le 25 octobre, j'avais déjà photographié des guêpiers sur l'antenne télé de mon immeuble au-dessus du 3è étage, leurs cris m'avaient alerté

 

P1010599 (Large)

d'après notre guide, voici un coucou en Montagne d'Ambre (14 mai 2011)

 

P1010603 (Large)

 

P1040459 (Large)

ci-dessus et ci-dessous cinq photos prises par Amandine en mer d'Emeraude (12 octobre)

 

P1040460 (Large)

peut-être des vorona drano

 

P1040441

un paille-en-queue (nombreux à Nosy Diego et Nosy Suarez)

 

P1040462 (Large)

 

P1040462

(agrandissement)

P1040463 (Large)

 

aigrette ardoisee amandine12oct11 mer emer

sûrement une grande aigrette ardoisée

 

P1040383

(agrandissement)

P1050183 (Large)

une grande aigrette rencontrée lors de la sortie des lionceaux le 26 octobre

P1050187

 

gravelot ramena 26oct11

non loin, les enfants avaient pu apercevoir des gravelots

 

vero 3baies 9oct

photo prise par Véronique pendant la sortie des 3 baies le 9 octobre

sans doute un drongo

 

nectarinide

capture d'écran du documentaire "Madagascar, toi si belle" diffusé sur Arte le 23 décembre 2011 : "ce passereau de la famille des nectarinidés se désaltère dans une fleur d'aloes"

 

Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 22:05

P1040549 (Large)

  entre la baie de Sakalava et la baie des Dunes, il faut longer des sculptures dignes de laisser rêveurs tous les grands sculpteurs de tous les temps ; lorsque le Sable, l'Océan, le Vent et le Basalte se mettent d'accord eh bien ça déchire

P1040552 (Large)

 

P1040556 (Large)

 

P1040559 (Large)

 

P1040560 (Large)

 

P1040562 (Large)

 

P1040565 (Large)

 

P1040567 (Large)

chtonien, tellurique, supraocéanique, métaphysique, hypracosmique, au-delà de ce que Héphaïstos, Hadès et les Titans les plus cruels avaient rêvé

P1040573 (Large)

  heureusement, tout près nous avons la tendresse de plantes gorgées d'eau pas toujours pourvues de piquants et offrant de toute façon un peu d'ombre

P1040575 (Large)

  certaines font craquer les bogues de leurs fruits afin d'offrir des graines pour jouer à l'awalé

ici : un caesalpinia bonduc

P1040582 (Large)

  encore des baobabs

P1040584 (Large)

  sous les filaos de la Baie des Dunes : des vendeuses de paréos

P1040590 (Large)

 

P1040593 (Large)

  des pachypodiums

P1040594 (Large)

  le fruit du baobab (mmmmm)

P1040595 (Large)

 

P1040594 (Large)-copie-1

  mais que nous montre donc Richard ?

P1040608

  oui, des tortues !! il y en a partout (elles passent 99% de leur vie dans l'océan)

P1040608

 

P1040603 (Large)

  oui, là-bas, où l'eau est plus verte, c'est la mer d'émeraude

P1040604 (Large)

  60 mètres plus bas, le petit phare du cap Miné, au bord de la Grande Passe

P1040617 (Large)

  un des canons qui dominent la Grande Passe

L'association Ambre cite la revue Armée et Marine du 9 juin 1904 qui "déplore la vétusté et l’insuffisance des batteries de côte censées défendre la passe : « aux canons de 194, modèle 1893, prévus pour la batterie de Vatomainty et la batterie est d’Orangea, on a substitué des canons modèle 75-76; aux canons de 240, du modèle le plus récent, qui devaient armer la batterie du Cap Miné, on a substitué des canons modèle 70-81 sur affûts de casemate. On a utilisé un matériel que la Guerre avait fait construire en grande quantité et que sa médiocrité a fait proscrire des batteries de côte de la métropole ». C’est en grande partie en raison de cette « vétusté » que Diego Suarez a pu garder ses canons: en effet, ils échappèrent ainsi au « rapatriement »des canons coloniaux au moment de la Grande Guerre ! Ironie du sort, les canons de la passe, qui devaient fermer la baie à toute intrusion ennemie furent impuissants à arrêter les anglais lors de l’attaque de 1942".


P1040620 (Large)

  le phare gardé par Hamadi

P1040622 (Large)

 

P1040624 (Large)

Strophantus boivini, appelé aussi Roupellina, avec ses fleurs orange et les lobes de sa corolle tordus en spirale 

  ensuite le retour jusqu'à Ramena se fait tout seul

dommage, c'est déjà fini

 

 

 

Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 21:59

P1040467 (Large)

  Faire les 3 baies, la boucle complète à pied en partant de Ramena c'est vraiment choisir une rando facile (6 ou 7h de marche sur le plat), inoubliable de beauté et de densité poétique. Evidemment, la crème solaire, les lunettes de soleil, la casquette et 2 litres d'eau par personne sont obligatoires. Mais l'intensité de ce lieu-charnière entre océan indien et rade de Diego, la collaboration du vent, du soleil et des vagues, vrais propriétaires de ces espaces, exercent une force incroyable sur les randonneurs. Criques sauvages, plages désertes (où viennent pondre les tortues la nuit à certaines périodes), tsingy sculptés par projections de sable par les alizés, le sable fin et blanc dans tous les interstices, richesse de la faune et de la flore, là-bas au loin toujours le chapelet des coraux qui délimitent des bribes de lagon en camaïeu d'émeraude, turquoise, outremer, prusse, cobalt, parfois même vert pomme, phares et vestiges de grandes heures militaires témoins d'un passé héroïque, tout est tremplin pour le rêve. C'est la saison du varatraza, un vent interminablement fou, les froissements des feuillages se mêlent au fracas des vagues sur les rochers.
Autant dire que la journée du 9 octobre en compagnie de Véronique, Marielle, Kevin, Amandine et notre guide Richard, a été pour moi une révélation (étymologiquement une apocalypse). Si j'étais déjà allé en baie de Sakalava avec ma 4L, en baie des dunes avec les enfants en 4X4 et en zébu, je n'avais encore jamais randonné entre les deux. Surtout, il faut faire la boucle entière, en une fois

 

ça commence par ce baobab près du Mamelon Vert. Marielle a beau faire sa grenouille qui se veut faire aussi grosse que le zébu, pour l'ancêtre sacré, notre amie est une naine.

P1040475 (Large)

  la plage de Sakalava est quasiment déserte à 8h du matin mais le soleil est levé depuis longtemps et fait la loi

P1040484 (Large)

  toute la végétation est adaptée aux vents violents, à la sécheresse, aux colères de l'océan

P1040489 (Large)

  si ces pirogues pouvaient parler, elles nous confieraient de multiples drames, des clairs de lune admirables, des pêches miraculeuses, des magies sous-marines, des histoires de sirènes

P1040495 (Large)

  les 3 baies : paradis des kyte-surfers
je reste longtemps à les regarder depuis la plage, mort de jalousie, c'est le sort des gramounes

P1040498 (Large)

 

P1040501 (Large)

 

P1040509 (Large)

  roches volcaniques sculptées par Eole et Poséidon

P1040514 (Large)

  flèches de sable grâce auxquelles on touche à l'infini

P1040516 (Large)

  bois flotté

P1040521 (Large)

  des traces que l'océan sans honte effacera

P1040525 (Large)

  des tentatives d'intimidation

P1040526 (Large)

des invitations aux défis

P1040530 (Large)

  des combats immémoriaux

P1040539 (Large)

  et l'arithmétique de ces petits nids d'amour

P1040541 (Large)

  tous attendent la caresse de Maman Marée haute

P1040548 (Large)

  (à suivre)

 

Repost 0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 10:00

Sarah, Kanèle et Fila sont heureuses de vous offrir un calendrier 2012

photos : Kanèle et Sarah (9 ans et 5 ans)

  fila janvier

fila fevrier

fila mars

fila avril

fila mai

fila juin

fila juillet (Large)

fila aout

fila septembre

fila octobre

fila novembre

fila decembre

Repost 0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 22:21

4L

P1000784 (Large)

Le supplément au n° 73-74 du 2 août 2006 des Enquêtes interdites d'Amnistia.net de Didier Daeninckx était un .pdf intitulé "Au pays des 4L jaunes" et on ne le trouve plus sur le web. Ce titre n'a pas vieilli : à Diego, une voiture sur 3 est une 4L jaune, c'est-à-dire un taxi. J'ai été pendant un an 1/2 l'heureux propriétaire d'une 4L jaune (avec une bande noire sur le côté pour ne pas qu'on la confonde avec un taxi).

 

P1040638 (Large)

 

P1040674 (Large)

 

P1040682 (Large)

les 4L sont partout et d'une utilité indiscutée. La course coûte 1000 ariarys (35 centimes d'euro) à l'intérieur de la ville de Diego ce qui est un prix correct par rapport au prix de l'essence (1,2 euro le litre dans un pays où le salaire mensuel moyen est de 35 euros)

P1040716 (Large)

Avec la crise politique et la crise économique  qui s'éternisent, les took-took ont fait leur apparition. Ils proposent le même service (légèrement plus lent, légèrement moins confortable) pour 500 ariarys.

P1050855 (Large)

 

P1040732 (Large)

 

P1010843 (Large)

le 21 mai, le festival des Arts de la rue Zegny'Zo a organisé un concours de 4L

P1010849 (Large)

  La gagnante, c'est cette 4L bleue

P1010607 (Large)

Ce jour-là (14 mai 2011), j'ai continué après Joffreville, je suis allé haut dans la montagne d'Ambre, au-delà de la cabane des guides, là où normalement ne s'aventurent que des 4X4. J'en ai été quitte pour une barre anti-roulis cassée seulement.

P1030589 (Large)


Ma 4L jaune a commencé à donner des signes de faiblesse en septembre dernier : la carrosserie a menacé de se casser en 2.

aout sept11 004 (Large)


Alors Christian mon fidèle mécano, aidé d'un carrossier l'a réparée et repeinte ... en bleu.

P1040424 (Large)


C'est en 4L bleue que je suis allé accueillir Amandine, Véronique, Marielle et Kevin à l'aéroport le 8 octobre. Chacun avait 50 kgs de bagages. Mais ça rentre. Leurs amis Vincent et Cécile sont partis dans une autre 4L et ont séjourné quelques dans l'Ankarana avant de venir à Ramena.

 

P1040425 (Large)

 

P1040426 (Large)

 

P1040427 (Large)

Fin mai, pendant le festival Zegny'Zo, la Tribune de Diego a consacré deux grandes pages au cinquantenaire de la naissance de la 4L.

P1010874 (Large)

 

P1010875 (Large)

 

P1010876 (Large)

 

P1010877 (Large)

 

P1010878 (Large)


Et il y a une dizaine de jours, c'était au JIR Clicanoo, le Journal de l'île de la Réunion de fêter cet anniversaire.
http://www.clicanoo.re/
http://www.mecanic.tv/?page=article&id_article=587
http://www.dailymotion.com/video/xiytzm_une-4l-a-290-km-h-bonneville_auto

Pratique, innovante, increvable : la Renault 4 vient de fêter ses cinquante ans. Plus de 8 millions d’exemplaires pour la plus vendue des françaises à la carrière internationale. Une voiture qu’on connaît bien à La Réunion même si elles sont nombreuses à avoir émigré en taxis urbains à Madagascar. Lancée en 1956 sous le nom de code “350”, elle a été produite à 8 135 424 exemplaires en 31 ans de commercialisation dans plus de 100 pays. C’est la voiture française la plus vendue dans le monde, et le 3e modèle au niveau international après la Coccinelle de Volkswagen et la Ford T. Les tout derniers modèles sortiront des chaînes de fabrication en 1994 au Maroc et en Slovénie.
“C’est une voiture pour tout le monde, qui s’intègre encore dans le paysage français même si elle n’est plus commercialisée depuis 1992 en France”, explique le directeur d’exploitation du musée haut-rhinois, Martin Biju-Duval où sont exposés actuellement 17 modèles ou versions différentes. De la “R3”, première née produite en 1961 et présentée au Salon de l’automobile, à la “Bye-bye”, ultime version de la marque au losange en 1992. Selon ses concepteurs, la R4 devait être une voiture polyvalente, capable d’avaler les trajets quotidiens travail-domicile et les virées de fin de semaine à la campagne.
Elle devait être utilitaire, avec son modèle fourgonnette. Elle devait aussi satisfaire les femmes, de plus en plus nombreuses à avoir le permis dans les années 1960. Un modèle de trois chevaux, la R3, sera boudée par le public. Il lui préfèrera la Renault 4 Luxe, bientôt surnommée 4L et qui passera à la postérité. La voiture est pratique grâce à son grand habitacle, fiable et facile d’entretien. Son levier de vitesse permet, en 4e, de reposer son bras. Grâce à son moteur de 1.108 cm3 (pour les derniers modèles), on peut même rouler à 120 km/h sur autoroute... si on supporte les vibrations.
Parmi les modèles atypiques prêtés par le département Renault Classic, on retrouve la Saline 4Fun, fourgonnette survitaminée de 280 CV qui a atteint 236,5 km/h sur le Lac Salé aux Etats-Unis cette année, la “coupée” Bertin, une trois-portes qui ne sera finalement pas commercialisée, ou la “Monte Carlo” qui a participé au célèbre rallye en 1963. Les inconditionnels retrouveront aussi la “Parisienne” et sa carrosserie ornée de cannage, qui donne à cette voiture populaire “un côté classieux, très Paris XVIe”, selon M. Biju-Duval.
Et à côté de la fourgonnette jaune de La Poste, l’antépénultième exemplaire de la R4 veille au bon déroulement de l’exposition qui dure jusqu’au 16 janvier 2012 : c’est une voiture de gendarmerie.

Carte d’identité de la Renault 4
Lancement du projet : en 1956.
Nom du projet : Projet 112. En interne, le projet sera surnommé “350” en référence au prix annoncé dans le cahier des charges (350 000 francs).
1ere présentation : au salon de l’auto de Paris en octobre 1961.
Nombre de pays de fabrication ou d’assemblage : 28 (dont la France)
Nombre de pays de commercialisation : plus de 100.
Noms et surnoms de la Renault 4
- En Italie, la JP4 fut commercialisée sous le nom de “Frog”
- En Espagne, elle est surnommée “Cuatro Latas” (quatre boîtes)
- En ex-Yougoslavie, elle est appelée “Katcra” (Catherine)
- En Tunisie, c’est “R4 Monastir” du nom de la ville natale de Bourguiba
- En Rhodésie du Sud (le Zimbabwe), c’est “La voiture de Oui Oui”
- En Argentine, c’est “El Correcaminos’” (la coureuse de chemins)
- En Finlande, on la surnomme “Tiparellu” (goutellette)
Les principaux types de motorisations : 603 cm3, 747, 782, 845, 956 et 1108 cm3.

 

Certes, j'ai un faible pour la 2cv, ma première voiture. Mais j'ai fait 200 000 kms en 4L dans les années 1980 et je viens de rouler en 4L un an et demi à Diego et dans les environs. Sans elle, comment aurais-je pu aller à Ramena chaque semaine, souvent lourdement chargé ? comment serais-je allé en Baie de Sakalava ? à Joffreville ? Souvent en panne certes, mais facile à réparer.
Bravo donc à Christian, qui a, en 1 an et demi, changé l'une après l'autre, à peu près toutes les pièces de ma 4L (GTL 1990, au moins 500 000 kms au compteur)

P1050658 (Large)

 

P1050660 (Large)

 

P1010413--Large-.JPG en mai 2011, sur la Terrasse du voyageur, pendant le festival Zegny'Zo

 

 

Repost 0
Published by - dans autos
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 22:01

grenoble 034 (Large)

 

grenoble 035 (Large)

Combien pour ce chien dans la vitrine, ce joli p'ti chien jaune et blanc ? (Line Renaud, photo prise à Grenoble fin juillet 2011)

Ce moumoutes et bonchiens 30 voudrait réfléchir aux phénomènes de l'anonymat et de la célébrité. En illustrant chacun de ces pôles avec 6 exemples : Kali (le moumoute de mon amie Danièle à Rouen), Pétri, Indie, Sipi, des moumoutes grecs divers et variés et Fila pour les anonymes ; un chat assassin, Maf, un chien accro du CAC40, Grigri et Uggie, Loukanikos et Bébert pour les célèbrités.

 

kali moumout danielle (Large)

Kali adore les siestes à 2 mètres de hauteur (Canteleu)

 

petri

 

grenoble2 002

Pétri, photographiée ici chez elle fin juillet, à Voiron (Isère) ; elle aime chasser et dépose ses trophées dans la cuisine, pas tout à fait morts. Alors ses maîtres ouvre la porte en espérant que le trophée sortira et survivra ; j'ai vu Pétri pousser un mulot dans l'eau de la piscine et s'amuser comme une folle à regarder le mulot se noyer, ça durait aussi longtemps qu'une émission de TF1

 

indie philippe pascale

Indie, moumoute affectueuse qui aime passer l'été à Saint-Jean de Monts

 

sipi

 

sipi2

2 photos de Sipi. Elle passe beaucoup de temps chez moi à Diego-Suarez, à chaque fois que sa maîtresse part loin. Sipi a déjà fait le voyage Europe-Madagascar de nombreuses fois. Hélas, elle est énurétique ! Sipi aime faire pipi sous le lit de sa maîtresse. ça donne bien du travail à Edwige

 

GRECE 2011 100

 

GRECE 2011 193

 

GRECE 2011 340

 

GRECE 2011 378

une amie de la Grèce et des moumoutes m'a envoyé ces photos prises l'été dernier en Grèce

 

noel05 051

Peut-être que le blog isle-bourbon.com (qui mériterait d'être noté AAA par Standard and Poors car, allez savoir pourquoi, il a toujours ses 70 visiteurs par jour alors que je n'ai rien écrit depuis 1 mois et demi) va rendre célèbres Kali, Petri, Indie et les moumoutes grecs ?

Ci-dessus Moumoute (1996-2006) qu'il est inutile de présenter (ici en janvier 2006). Sa remplaçante (ci-dessous) s'appelle Fila et adore son nouveau logis depuis 3 mois et demi. Logiquement, la notoriété de Moumoute devrait assurer celle de Fila.

 

fila1 (Large)

 

P1060292 (Large)

Fila derrière sa chatière électronique il y a 5 jours

 

q.liberation.fr

source : http://www.flickr.com/photos/marm0ta/5373052254/in/photostream

passons à présent aux célébrités

La Fontaine et Colette, dans Dialogues de bêtes, ont donné la parole aux moumoutes et aux bonchiens. Ce procédé est, on va le voir, toujours à l'honneur.

 

P1040008 (Large)

un excellent livre sonore pour les 8-10 ans : Journal d'un chat assassin de Anne Fine

 

11355-medium

pour les adultes, je conseillerais Vie et Opinions de Maf le bonchien et de son amie Marilyn Monroe de Andrew O'Hagan

oui, c'est le bichon blanc, né dans le Sussex, élevé par la mère de Natalie Wood et offert par Frank Sinatra à Marilyn Monroe, pour la consoler de sa rupture avec Arthur Miller.« Marilyn m’emmenait partout ».« Je crois que nous avions en commun une même sensibilité aux tribulations de l’époque, l’instinct d’abolir la distance entre le noble et le trivial, ce qui viendrait au fil du temps expliquer la profondeur de notre amitié ». «ses yeux buvaient la lumière », « c'est la seule fille que j’aie jamais connue capable de chuchoter une exclamation », une « créature étrange et malheureuse, spirituelle, artiste, qui tente, en vain, d’échapper à son statut d’icône, d’objet, qui voudrait, enfin, être prise au sérieux, se démarilyniser pour entrer dans la normalité ». Maf cite Kafka : "tout le savoir, l’ensemble de toutes les questions et de toutes les réponses, est contenu dans le chien". Maf compare, disserte, bavarde, s’épanche, établit des listes en particulier le palmarès des Dix meilleurs chiens de tous les temps. Maf est un bonchien.

 

cred mut snap2011 12 11

la pub TV rend célèbre ; le moindre bonchien se retrouve instrumentalisé pour vous faire changer de banque

 

vlcsnap-420327

Grigri

 

vlcsnap-430881

 

chien de belcanto

le chien de Belcanto

 

vlcsnap-61407

le cinéma rend célèbre ; j'ai fait ces 4 captures d'écran à partir du film (que j'adore) Chacun cherche son chat (1996) de Cédric Klapish

 

uggie

Plus récemment, Uggie le bonchien de The Artist qui reçoit le Grand Prix d'interprétation du blog isle-bourbon puisque Uggie n'a pas reçu de palm dog à Hollywood

 

loukanikos

Loukanikos ( = saucisse) , le chien qui milite activement à Athènes aux côtés des manifestants contre l'austérité et qui a fait la Une du Time

http://www.lepoint.fr/insolite/loukanikos-chien-errant-dans-les-manifs-d-athenes-promu-star-mondiale-16-12-2011-1409491_48.php

 

Bébert - Céline

Retour à la littérature avec Céline et son moumoute Bébert.

"Un chat c'est l'ensorcellement même, le tact en ondes" Dans ses cinq derniers romans (Féerie pour une autre fois I et II, et la trilogie allemande : D’un château l’autre, Nord et Rigodon) on découvre la personnalité complexe de Bébert, élevé au rang de personnage. A propos de sa mort : « je peux pas m’occuper de tout le monde !… et Bébert ? je crois que je l’entends… il pousse des soupirs… déjà il était plus tout jeune… il a encore vécu sept ans, Bébert, je l’ai ramené ici, à Meudon… il est mort ici, après bien d’autres incidents, cachots, bivouacs, 200 cendres, toute l’Europe... il est mort agile et gracieux, impeccable, il sautait encore par la fenêtre le matin même… nous sommes à rire, les uns les autres, vieillards nés !… (Nord)
"Oh j’ai déjà l’envie de mourir… mais pas pour vous ! je veux pour Bébert, tête de Chou, Valby, chats sauvages, et pour Sarah ma chatte sacrée et pour les animaux de la ferme… » (Féerie pour une autre fois) « je ne veux pas que la mort me vienne des hommes, ils mentent trop ! ils me donneraient pas l’Infini ».

 

celine

 

Celine Bebert Bessy Danemark

 

Celine Meudon-o

 

Celine Meudon2

Bessy

 

Rions un peu, il y a aussi les ratés de la célébrité. Deux exemples :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/12/09/qui-veut-gouter-la-patee-pour-chats_1615378_3244.html#ens_id=1606296&xtor=RSS-3208

Sortie de Delphine Wespiser Miss France 2012 dans une émission de Laurent Ruquier : (en référence au drame du lave-linge et du petit Bastien, drame qui a bouleversé la France le mois dernier) : « J'ai été absolument horrifiée par ce que j'ai entendu. Je pense que vous savez que je suis engagée surtout dans la cause animale et je dirai juste ceci : si on commençait à respecter son chien ou ses animaux, ça commence par là, ça serait peut-être plus facile de respecter ses enfants ou même les hommes. Commençons par les animaux, après les hommes. »

 

C'est bientôt Nöel, terminons sur un conte de fées.

info parue dans Ouest-France mi-décembre

tommaso

UN CHAT ITALIEN DEVIENT MILLIONNAIRE
Les vieux jours de ce chat noir sont assurés. Répondant au doux nom de Tommaso, l'animal a hérité de 10 millions d'euros. Il est également l'heureux propriétaire de plusieurs appartements et maisons à Rome et à Milan.
Sa propriétaire, Maria Assunta, 94 ans, une riche veuve sans enfant, avait établi son testament dès novembre 2009, léguant la totalité de ses biens à son animal de compagnie. Elle avait demandé à ses avocats de confier la garde de Tommaso et de sa fortune à une association, mais aucune ne s'est trouvée digne de prendre soin de son précieux félin.
C'est finalement l'infirmière de Maria Assunta, qui s'occupera du matou âgé de 4 ans. Le chat noir avait pourtant commencé sa vie dans les caniveaux italiens avant d'être recueilli par sa riche maîtresse.
http://www.atlantico.fr/atlantico-light/italie-chat-herite-dix-millions-euros-244842.html
http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/howaboutthat/8947420/Italian-black-cat-becomes-a-fat-cat-after-inheriting-10-million-euros.html
Italian black cat becomes a fat cat after inheriting 10 million euros
A black cat in Italy has lived up to its reputation for good luck after inheriting 10 million euros (£8.5 million) from his adoptive owner, a widowed heiress.
Nick Squires
comment
Four-year-old Tommaso, who was saved from a hardscrabble existence on the mean streets of Rome, Italy, as a kitten, is now the proud owner of cash, shares and a property empire which includes flats and houses in Rome and Milan and land in Calabria.
Tommaso went from flea-bitten alley cat to "pussy galore" after being rescued by a lonely old lady, named only as Maria Assunta, who was married to a property tycoon but widowed at an early age. The couple had no children.
She became besotted with her pet but as her health began to fail, feared for his future.
So in November 2009 she wrote out a will in which she bequeathed her "entire estate" to the unknowing Tommaso.
She instructed her lawyers to "identify an animal welfare association or group to which to leave the estate and the commitment of looking after Tommaso".
But none of the animal welfare associations matched up to the old lady's exacting standards so she instead decided to leave her fortune to Tommaso through the nurse who had cared for her in her final months, a woman named Stefania.
The will came into force when the heiress died two weeks ago at the age of 94.
"She had become very fond towards the nurse who assisted her," Anna Orecchioni, one of the lawyers, told Il Messaggero newspaper.
"We're convinced that Stefania is the right person to carry out the old lady's wishes. She loves animals just like the woman she devoted herself to right up until the end."
The nurse said she had no inkling that her charge was so rich. "I promised her that I would look after the cat when she was no longer around. She wanted to be sure that Tommaso would be loved and cuddled. But I never imagined that she had this sort of wealth. She was very discreet and quite, I knew very little of her private life. She only told me that she had suffered from loneliness a lot."
Tommaso now lives with his new owner and another cat in a house outside Rome. The address is being kept a secret, out of fears that the newly-enriched moggy will be besieged by fortune hunters and con men

Repost 0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 16:33

P1050290 (Large)

Dans la matinée du jeudi 27 octobre, dernier jour avant les vacances de Toussaint et après 8 semaines 1/2 de travail, les CP et CE1 ont regardé Kirikou et les bêtes sauvages.

 

P1050294 (Large)

L'après-midi a été utilisé pour préparer la journée du lendemain. Ici Romain photographie des makis.

 

P1050309 (Large)

Article à paraître dans La Tribune de Diego

La Maternelle de Ramena et l'école Les Lionceaux
Pour les enfants de ces deux écoles de Ramena, la journée du vendredi 28 octobre n'était pas une journée comme les autres. Elle a démarré par l'hommage émouvant rendu par les enfants, les membres des associations "La Maternelle de Ramena" et "Ramena", les enseignants et les membres de la délégation du Lions Club Oulanga Maoré de Mayotte parmi lesquels Jean-Denis Larroze Président fondateur et Président de Région, Jacqueline Gonet Présidente du Club et Alain Capelet Président de la Commission Ramena, à Pierre Capelle, dit Dadapierre, figure tutélaire de la Maternelle, disparu le 29 juin dernier. Chacun a déposé un bouquet de fleurs à l'issue de la cérémonie et les élèves du CE1 ont dit un poème afin de faire vivre la mémoire de cet homme qui savait les aimer. Tous les participants ont ensuite rejoint l'école primaire "Les Lionceaux" en un seul cortège uni pour baptiser la salle de CE1 ouverte le 1er septembre dernier. Ce fut une bénédiction simple et digne, suivie par la plantation d'un nîmes (voandelaka), arbre capable de soigner 150 maladies, afin de consacrer les fidélités qui marquent l'histoire des deux écoles. L'après-midi a été animé par la Compagnie Zolobe, à la grande joie des écoliers. Le dialogue entre clowns et enfants était si naturel que les rôles furent même échangés et que chacun était à bonne école. Un goûter a suivi.
Début 2012, la chaîne de Télévision mahoraise KTV devrait réaliser un film de 26 minutes retraçant l'histoire des deux écoles. Il sera diffusé sur Parabole Réunion canal 29. Le Club Oulanga Maoré a renouvelé son soutien fidèle et sans faille. L'amitié qui unit ce club et les membres des associations "La Maternelle" et "Ramena" se fait plus forte chaque année. Une remise de dons et des projets d'avenir ont clôturé cette journée riche en émotions. Que tous les donateurs et parrains passés, présents et futurs des deux écoles soient chaleureusement remerciés !

 

P1050313 (Large)

 

P1050319 (Large)

 

P1050329 (Large)

 

P1050333 (Large)

 

P1050341 (Large)

 

P1050350 (Large)

 

P1050354 (Large)

 

P1050362 (Large)

un coup d'oeil en passant à "la bibliothèque", en fait un ensemble de livres récupérés à Mayotte parmi lesquels on trouve un titre de Proust, un de Colette, un de Dostoïevsky. Mais le lectorat potentiel à Ramena est mince. Il faut un début à tout.

P1050369 (Large)

 

P1050418 (Large)

le nîmes : capable de soigner 150 maladies

P1050440 (Large)

arrivée de la compagnie Zolobe

P1050463 (Large)

 

P1050465 (Large)

 

P1050478 (Large)

 

P1050482 (Large)

 

P1050497 (Large)

ces clowns-là font encore plus rire

P1050499 (Large)

 

P1050508 (Large)

le goûter

 

P1050662 (Large)

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 18:44

P1050158 (Large)

(mine de rien, cet article est le 500è du blog)

La dernière semaine avant les vacances, du 24 au 28 octobre, a été chargée pour les Lionceaux.
Mardi après-midi : sport et natation. Mercredi matin : observation de la plage à marée basse.
Article suivant : jeudi 27 et vendredi 28

 

P1050050 (Large)

1er temps : on vérifie la validité du principe d'Archimède avec des bateaux en papier

 

P1050063 (Large)

 La baignade était prévue avec 4 adultes (Zina, Mickaël, Michou et moi)

nous partîmes 500

pas moins de 8 adultes (parents et membres de l'asso) s'ajoutèrent

et par un prompt renfort

nous nous vîmes 3000 en arrivant au port

P1050064 (Large)

 

P1050093 (Large)

  P1050113 (Large)

 

P1050117 (Large)

 

P1050121 (Large)

 

P1050138 (Large)

 

P1050178 (Large)

  mercredi 8h30 : c'est parti mon kiki

au programme : observation du ciel (nuages, vent, course de la lune et du soleil), de la mer (marées, vagues), du littoral

 

P1050187 (Large)

  l’Oiseau n’avait qu’à prendre ; Mais il crut mieux faire d’attendre / Qu’il eût un peu plus d’appétit.

 

P1050192 (Large)

  étoile vivante : on ne la ramasse pas

 

P1050196 (Large)

  bébés crabes

P1050197 (Large)

  autant de flaques, autant de pièges pour bon nombre d'animaux

 

P1050199 (Large)

  étoile morte : on peut la ramasser

 

P1050202 (Large)

  4 coquillages vivants : on les laisse

 

P1050207 (Large)

 un drôle d'animal élastique

 

P1050209 (Large)

  sangsue

 

P1050211 (Large)

  7 doigts vide : on peut l'emporter

 

P1050217 (Large)

  méduse

 

P1050218 (Large)

  bébé perroquet

 

P1050223 (Large)

  bébé raie manta

 

P1050228 (Large)

  crabe toxique

 

P1050232 (Large)

  holothurie (concombre de mer)

 

P1050233 (Large)

  47 biologistes au travail

 

P1050241 (Large)

  corail

 

P1050243 (Large)

  bébé poisson-lune (toxique)

 

P1050245 (Large)

  oursin

 

P1050248 (Large)

 

P1050253 (Large)

  Romain a trouvé un coquillage vide, il a le droit de l'emporter

 

P1050261 (Large)

  ces traces trahissent l'identité de l'oiseau passé là

 

P1050263 (Large)

  on rejoint les palétuviers de la mangrove pour avoir de l'ombre

 

P1050264 (Large)

  la chose interdite par excellence : manger une tortue !!!

 

P1050265 (Large)

le héron est rassasié : veloma !

(qu'est-ce qu'une chaîne alimentaire ? les gros mangent les moyens qui mangent les petits)

la prochaine sortie s'intéressera aux cycles des saisons chez les plantes (reproduction) et cherchera à collecter des graines (instruments de percussion, colliers et tableaux de graines)

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 12:49

P1040631 (Large)

article consacré à la correspondance scolaire

successivement :

- les CP de 3 Bassins se présentent (maîtresse Marielle explique où est 3 Bassins sur une photo aérienne + lettre collective des CP)

- les lettres individuelles envoyées par les CE1 de 3 Bassins aux CE1 de Ramena

- les CE1 de Ramena répondent dans des enveloppes par avion

P1040632 (Large)

 

P1040634 (Large)

 

P1040635 (Large)

 

P1040636 (Large)

 

P1040681 (Large)

 

P1040682 (Large)

 

P1040683 (Large)

 

P1040684 (Large)

 

P1040685 (Large)

 

P1040686 (Large)

 

P1040687 (Large)

 

P1040688 (Large)

 

P1040694 (Large)

 

P1040695 (Large)

 

P1030850 (Large)

 

P1030852 (Large)

 

P1030853 (Large)

 

P1030855 (Large)

 

P1030856 (Large)

 

P1030860 (Large)

 

P1040842 (Large)

 

P1040843 (Large)

 

P1040844 (Large)

 

P1040845 (Large)

 

P1040846 (Large)

Repost 0